L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Visite "amicale"

Aller en bas 
AuteurMessage
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Visite "amicale"   Mer 7 Fév - 21:16

Le sang de l'écureuil maculait le tronc de l'arbre. Simhour devait le reconnaître, il n'avait pas assuré sur ce coup : il en avait fichu partout.

Mais l'important était que le Rubis reçoive sa part de fluide de vie. Pour ça, il l'avait eue : le petit animal avait déversé le contenu de ses artères jusqu'à la dernière goutte sur la poitrine du vampire, et la pierre de sang qui trônait en son milieu pulsait à présent de vie et de puissance. Elle luisait sous la lune, ainsi que la poitrine pâle éclaboussée d'écarlate, offerte à l'air nocturne.

Le vampire éleva le cadavre de l'écureil au niveau de ses yeux et le balança nonchalamment, étudiant d'un oeil les mouvements flasques du corps qui pendait lamentablement. Il songeait que la plupart des vampires plus normaux qui existaient là-bas, de par le monde, et qui se prenaient pour des aristocrates ô combien plus nobles que la race humaine, seraient entrés dans une rage folle à le voir s'abaisser à se "nourrir" d'écureuils. Il songeait aussi qu'il se carrait leur opinion où il voulait. Il n'était plus soumis aux même limitations qu'eux, et il aurait été stupide de provoquer plus de capharnaüm que nécessaire en se servant d'humains pour recharger son rubis. Il pouvait aussi réduire n'importe quel contestataire en cendres d'un simple claquement de doigts, alors... Il était bien au-dessus de tout ça.

Il referma lentement sa tunique. A présent qu'il était certain d'avoir sa puissance au maximum, il allait pouvoir voir ce qui se tramait dans cette forêt... En arrivant, il avait repéré un campement qui n'était pas là la dernière fois. Quelqu'un s'était installé dans la forêt... Qui et pourquoi ? De quoi piquer la curiosité.

Le vampire avança parmi les arbres qui entouraient la petite maison. S'il y avait quelqu'un, il allait bien venir. Ou Simhour le débusquerait lui-même. Et cela ne serait probablement pas du goût de l'occupant.

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Visite "amicale"   Jeu 8 Fév - 22:12

Nelby observait l'étranger depuis qu'il était entré dans la forêt. Une aura de puissance terrifiante et néfaste émanait de cet étrange individu. Nelby ressentait un danger immense mais quelque chose l'empêchait de fuir, une chose incompréhensible mais qui avait plus de poids à son esprit que sa terreur.

Il était comme fasciné par la puissance de l'homme à la cape. Ou du moins, il lui semblait que c'était un homme, un de ceux dont on préfère éviter le regard et encore plus de croiser leur chemin. Nelby se tenait enclavé en hauteur, dans un arbre, caché par la végétation et l'obscurité de la forêt. Il ne se sentait toutes fois pas en sécurité...

Il aperçu un instant le visage de l'étange personnage: son teint pouvait facilement rivaliser avec le sien et ses yeux étaient rouges sang... Leurs regards se croisèrent imperceptiblement et Nelby en eut la chair de poule. Il songea que son abri n'était plus assez sûr et il migra vers un autre arbre par magie, plus en hauteur et moins discernable.

Soudain l'homme se précipita sur un écureuil et le dépeça littéralement; le sang du pauvre animal fut absorbé par une étrange pierra taillée, rouge sang, encore. Aussitôt, la puissance de cet individu monta en flèche et se stabilisa à un niveau incroyable.

"Bien plus que celle de Lyre, murmura Nelby, c'est affreux..."

L'entité maléfique (Nelby voyait cet homme ainsi désormais) parut l'entendre et aussitôt Nelby quitta sa cachette pour une autre, encore plus sûre... Elle se dirigeait à présent vers la maison au centre du "pentagramme arboricole" et le sang de Nelby ne fit qu'un tour.

"Un homme qui accroît sa puissance par le sang de ses victimes... Non?! Un vampire??"

Nelby tremblait de tous ses membres bien qu'il fut dans un arbre. L'image de son père lui vint à l'esprit: "Affronte-le et tue-le!! Tu en es capable mon fils! Montre-moi tes progrès et fait-moi ressentir ma fièreté de père!"
Nelby eut comme un choc, comment son père avait pu lui parler? C'était sans doute le fruit de son imagination, mais cela avait l'air tellement réel...

Il avait peur, mais il sentait pleinement maintenant le sentiment qui l'avait poussé à rester; le même qui le poussait face au danger et peut-être à sa perte: l'honneur. Un état d'esprit que Nelby avait il y a fort longtemps occulté et remplacé par la prudence et sa sécurité.
Il avait aujourd'hui changé un peu... Il se doutait surtout que s'il ne se montrait pas, le vampire dévasterait cette forêt pour le débusquer.

Il arrivait devant la maison de Nelby, quand un tourbillon de terre, de feuilles et de branchages entre-mêlés d'ombre (l'effet final était étrange mais artistique); en son centre, un homme de taille normale en cape noire se dressait devant le vampire, qui ne paraissait nullement étonné. Nelby s'était entraîné comme un beau diable pour obtenir cette entrée, mais il fut déçu car l'effet escompté n'était pas apparu sur le comportement du vampire...

"Ton chemin s'arrête là pour le moment, seigneur de la nuit; je m'appelle Nelby le Fourbe, gardien de cette forêt! Décline ton identité et ne fait aucun geste que tu pourrais regretter..."

Nelby semblait confiant, mais sa vessie était au bord de l'explosion, si la tension palpable entre ces deux personnage ne sestompait pas, elle allait rompre et l'entrée de Nelby allait être complêtement fichue. Le vampire ne semblait pas menaçant, donc les organes de Nelby se remirent à marcher plus ou moins normalement, mais en niveau d'alerte non-nul.

Si tout pouvait se dérouler sans accroche entre ces deux personnages aussi mystérieux l'un que l'autre, mais l'un plus maléfique et l'autre plus mal à l'aise...

Nelby ne songeait pas à tuer le vampire (contre l'avis et le mode de penser de son père) mais n'hésiterait pas à user de la force si le besoin s'en faisait sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Visite "amicale"   Ven 9 Fév - 17:32

Tiens, une légère perturbation. Juste devant Simhour. L'autre se montrait enfin. Un tourbillon de terre et de plantes, trop soudain et trop... disons, ténébreux pour être naturel, s'élevait devant lui. Il fut rapidement dissipé pour laisser place à... quelqu'un ; probablement celui que Simhour était venu rencontrer.

Il fit son plus beau sourire et fixa ses prunelles de sang sur l'arrivant. C'était apparemment un humain, et son entrée ainsi que son camouflage parfaitement maîtrisé qui l'avait jusque là soustrait à la vue du vampire permirent à ce dernier de déduire qu'il avait devant lui un autre lanceur de sorts, probablement Amar ou quelque chose comme ça... En tout cas, il donnait une impression mitigée, comme s'il n'hésiterait pas à lutter contre Simhour si l'on en venait à cela, mais qu'il préférait tout de même éviter une telle confrontation.

En tout cas, il semblait se prendre au sérieux quand il déclara être le gardien de la forêt. Simhour ne put s'empêcher d'éclater de rire quand on lui demanda son identité, comme à un malfaiteur qu'on vient d'arrêter. On ne l'avait pas traité comme ceci depuis bien longtemps. Un bon point pour l'humain.


"Tu veux savoir qui je suis, hmm ? Inutile de te le préciser, puisqu'apparemment tu le sais déjà... Le seigneur de la nuit."

Un petit ricanement s'échappa d'entre ses lèvres. Nelby le Fourbe... On n'avait pas idée d'arborer un nom pareil. Le vampire fit un pas en avant et tapota l'épaule de Nelby.

"Blague à part, ceux qui sont assez fous ou fatigués de vivre pour m'appeler le font par le nom de Simhour Burningblood. Je suis un... collègue, si tu veux. Un gardien, comme toi ; celui des ruines de la vieille église, un endroit calme où personne ne vient. Un peu comme cette forêt, en fait. Tu ne risques pas de rencontrer beaucoup de dangers par ici, hein ?"

Le sourire de Simhour s'élargit et prit une courbe pas franchement rassurante tandis qu'il continuait sans s'arrêter :

"Heureux de rencontrer l'un des autres puissants combattants qui ont eu l'honneur de se voir attribuer un poste de gardien par la douce Lyre de Vertus..."

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Visite "amicale"   Ven 9 Fév - 22:00

Nelby se demandait comment devait-il réagir lorsque le vampire lui tapota l'épaule; il aurait pu lui donner un coup de couteau dans le ventre (comme l'aurait sûrement fait son père) mais le vampire ne semblait pas menaçant (inquiétant, mais pas menaçant).
"Simhour Burningblood, gardien des ruines"; ce titre était on ne peut plus osé: jamais Nelby aurait voulu se nommer comme cela (bien qu'en y repensant, "Nelby le Fourbe, gardien de la forêt" ne sonnait pas mieux...) mais surtout, il ne préféra pas penser à l'allusion glauque à propos du nom du vampire; il ne voulait pas mourir dès à présent.

Le sourir de Simhour lui fit froid dans le dos et une vague de sueurs froides lui parcourut l'échine. Cet instant dura trop longtemps au goût de Nelby, dont la vessie recommençait à lui jouer de tours. Cette tension prit fin lorsque Simhour déclara que Nelby avait de puissants pouvoirs, ce qui n'était pas réellement exact (pour le moment...).

Les yeux et les cheveux de Nelby s'agitaient frénétiquement, virant du vert au noir et du noir au vert inlassablement et non simultanément. Nelby cru qu'il allait encore s'évanouïr mais rien ne se passait. Quelque peu géné de ce méli-mélo coloré dans ses yeux et dans ses cheveux, il se décida enfin à parler:

"Eh bien, je suis enchanté de vous rencontrer messire Burningblood. J'epère que vous me ferez l'honneur de visiter en ma compagnie les lieux qui semblaient tant vous intriguer, si cela ne vous froisse pas. De toute manière, je serai comme votre ombre tant que vous serez dans cette forêt, ajouta Nelby avec un ton très explicite de mise en garde, je ne permetterais aucun débordement magique pouvant nuir à ces lieux et encore plus à ma personne. Suivez-moi, dit Nelby en se plaçant nonchalament aux côtés du vampire."

A force de vivre au milieu de zombies et autres squelettes (dans sa jeunesse), se promener avec un vampire ne lui faisait pas vraiment peur. Il était toutes fois extrêmement vigilant quand à la puissance de son collègue, et était près à déchaîner ses pouvoirs de Wethil et d'Amar à tout moment.

Il senti une impression étrange en lui: cette situation de danger soutenu maintenait dans son corps une énergie magique non négligeable. Il fit aussitôt la rapprochement avec ses cheveux et ses yeux (en effet, il sentait plus ou moins quand ils changeaient de couleurs); si ces couleurs s'agitaient autant, c'est parce que ses pouvoirs travaillaient sans relâche pour assurer à un moment critique toute la puissance nécessaire à sa défence. Nelby remarqua que ce n'était pas totalement inconscient et sourit vraiment, sachant désormais qu'il n'était pas une mauviette (ou presque) et un moins que rien en matière de puissance et de magie.

Il regarda à côté de lui et vit que Simhour le suivait toujours. Il s'arrêta et dans un déferlement de terre, de feuilles: l'obscurité disparu et laissa place à la maison de Nelby. Ce dernier était fier de cette nouvelle maîtrise de ses pouvoirs et utilisait cette "technique" d'apparition pour tout et n'importe quoi.

Il ouvrit la porte et invita son "collègue" à entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Visite "amicale"   Dim 11 Fév - 17:28

Simhour surveilla avec intérêt les transformations chromatiques des cheveux et des yeux de son vis-à-vis, qui semblait décidément bien étrange pour un gardien. Apparemment, plusieurs magies s'agitaient en lui. Simhour se demanda un instant si leur action conjuguée serait capable de le vaincre dans un combat. Il n'avait pas vraiment de moyen de le savoir, en fait : d'habitude, quand il voulait évaluer la puissance de quelqu'un, il l'attaquait. Mais ce ne serait probablement pas une bonne idée de massacrer Nelby le Fourbe sur place ; même si la promesse qu'il avait faite à Lyre concernait surtout les élèves, il était prêt à parier que la directrice lui en voudrait quelque peu d'exterminer les autres gardiens. Et puis, il ne le connaissait même pas encore.

Il écarta donc de nouveau ses pulsions destructrices, qui commençaient à son grand regret à se rouiller depuis qu'il était à Elladat, et joua la diplomatie, art subtil qu'il maîtrisait à merveille même s'il préférait en général les solutions plus... directes. Il s'inclina.


"Bien, monsieur... Le Fourbe. Je vous suis."

Le vampire observa sans broncher l'apparition de la maison. Joli tour, mais il espérait que Nelby en avait d'autres dans son sac, sans quoi il ne savait pas trop ce qu'il faisait à un poste de gardien. Quand Nelby l'invita à entrer, il obéit docilement, après tout, il était venu ici par simple curiosité, donc autant la satisfaire.

"Au fait," ajouta-t-il, "n'ayez crainte, je ne toucherai pas à votre forêt. Mais sachez que les vampires n'ont pas d'ombre en général... Ne soyez donc pas trop prompt à vous comparer à la mienne, je suis sûr que vous n'aimeriez pas que je vous prenne à la lettre..."

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Visite "amicale"   Dim 11 Fév - 18:20

Nelby referma la porte derrière soi et invita son "ami" à prendre place sur une chaise.

"Voulez-vous un rafraichissement? Je n'ai guère que de l'eau de puit, cela vous conviendra-t-il, messire? Je vous propose aussi quelque chose pour vous restaurer? Je n'aime la viande que sous forme de saucisson, cela ne vous dérange pas j'espère?" Nelby ne pu s'empêcher d'avoir un ton peu courtois et bien trop révélateur de ses pensées concernant les repas de vampires. Il se rattrapa en proposant de faire visiter sa demeure.

La puissance de Simhour le mettait extrêmement mal à l'aise: s'il disait ne serait-ce qu'une parole de trop, il songeait que le vampire dévasterait tout sur son passage. Nelby commençait légèrement à s'enfoncer inconsciemment dans le sol, quand il s'en rendit compte il se dépêcha de "remonter". Le manège aurait eu un effet désopilant si l'on occultait l'atmosphère lourde de tension dans la maison.

"Quel pouvoir maîtrisez-vous "cher" confrère gardien?" Nelby ne pu se retenir de poser cette question, aussi il ajouta peu après: "si cela n'est pas trop indiscret, évidemment. Personnellement, je maîtrise Amar et Wethil; le pouvoir de la nature me vient de ma mère, Druide, et le pouvoir des ténèbres, de mon père, Nécromancien. Oh... Je m'excuse d'étaler mon passé comme cela, je n'ai jamais encore parlé à quelqu'un franchement et en vis-à-vis. Sauf à la directrice Lyre de Vertus, cela va de soit. Donc je tiens à vous dire que si je m'emporte un peu ou que mes mots dépassent les limites de la courtoisie, je vous prie de m'en excuser d'avance."

Nelby se dirigea donc vers la pièce du puit et demanda: "Excusez-moi de vous assaillir de questions ainsi, mais puis-je savoir pour quels motifs êtes-vous venu à Elladat? Je serais peut-être dans l'obligation de vous empêcher de continuer votre chemin tôt ou tard. Alors j'aimerais que vous soyez franc avec moi; je n'aime pas me battre et je ne voudrais pas avoir à me mesurer un jour où l'autre avec vous... Cela se finirait certainement par la mort de l'un d'entre nous."

Nelby se retourna; son visage n'était plus du tout souriant et transpirait la sincérité: il serait prêt à tuer de sang froid pour préserver ce qui lui était cher, en particulier Elladat et ses habitants.

Son sourire bon enfant revint: "Je vous avais prévenu: je m'emporte souvent dans des discours étranges et morbides! Je n'aurais de cesse de m'excuser pour mon outrecuidance. Je vous sert un verre d'eau de mon puit? Avec une rondelle du meilleur saucisson de la contrée?"

Cette fois-ci son sourire était entièrement amical, on ne pouvait en aucun cas y trouver quelconque autre signification; ses yeux attestaient de ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Visite "amicale"   Jeu 15 Fév - 21:53

Le vampire haussa les sourcils en considérant la chaise proposée, et, de bonne grâce, s'y installa. Nelby commença tout de suite à lui proposer le boire et le manger, chose dont Simhour n'avait pas l'habitude, et qui, dans l'atmosphère nocturne lourde de tension, en devenait presque grotesque, en tout cas décalée par rapport à la réalité.

"Je vous remercie, cher ami," répondit-il d'une voix doucereuse. "Ni boisson, ni nourriture."

En prononçant ce refus, il sonda le visage de Nelby de ses pupilles brûlantes, comme pour carboniser sa chair et lire les pensées qui se tapissaient derrière. Le vague doute qui s'était présenté à lui s'en trouva confirmé : Nelby connaissait sa nature, il l'avait peut-être même vu recharger le Rubis. Mais après tout, ce n'était guère étonnant de la part du gardien de la forêt que d'être au courant de ce qui s'y passait, et de plus, ce n'était pas comme si lui-même avait déployé de gros efforts pour la dissimuler... Il se fichait en général que les gens le reconnaissent pour ce qu'il était, dans la mesure où ceux qui auraient la mauvaise idée de le lui reprocher finissaient presque invariablement à l'état de tas de cendres.

Fort de cette observation, il ajouta, sur un ton appuyé lui montrant bien qu'il savait que Nelby savait :


"J'ai déjà... mangé."

Il gardait son regard fixé sur l'humain, qui effectuait un manège étrange avec le sol de sa maison, jusqu'à ce que la conversation se mette à porter sur leurs pouvoirs respectifs.

"J'ai connu un druide autrefois," observa Simhour. "Quelqu'un de bien, même si j'hésiterais aujourd'hui entre le prendre dans mes bras ou lui faire connaître - brièvement - le seul feu en ce monde ayant une chance d'occulter celui du soleil s'il m'était donné de le croiser à nouveau..."

Il étira ses lèvres en un large sourire, qui s'agrandit encore quand Nelby lui posa quelques questions sur lui. Là, il était en terrain connu. Après tout, la personne la plus chère aux yeux de Simhour Burningblood était Simhour Burningblood, et tant qu'on ne lui demandait pas de s'appesantir sur d'anciens secrets, il était tout à fait prêt à parler de cette personne à qui s'en enquérait.

"Comme vous l'aurez peut-être subtilement déduit de ma phrase précédente, je suis un Naur, dans ce que cette magie a de plus pur. Le feu, la chaleur, la destruction. Tout un programme fort agréable, dont je doute que vous apprécieriez que je vous le fasse découvrir maintenant. Et pourquoi suis-je venu à Elladat ? Tout simplement pour alimenter ce feu... Trouver d'autres personnes séduites par la puissances de la magie, rencontrer toutes sortes de magiciens, fussent-ils des mangeurs de saucisson."

Il observa avec intérêt le visage transformé de Nelby lorsque celui-ci se retourna et lui fit face. Ah, cet étrange et fuyant individu était donc capable de convictions aussi solides ? Bah, pourquoi pas après tout... Le jour où elles s'effondreraient, et elles s'effondreraient, car tel est le destin de toute conviction, elles n'en feraient que plus de boucan...

"Rassurez-vous, cher Nelby," susurra le vampire. "Si vous deviez vous dresser sur mon chemin un de ces jours, il me suffirait de vous enjamber. Et si ce n'était pas possible, eh bien... Vous qui avez un père nécromant, vous savez bien que je suis déjà mort."

Il balaya d'un geste de main la dernière proposition en poussant un petit rire, à la fois glacial et chaleureux, et termina sur le ton de la conversation :

"Non merci, pour les mêmes raisons et comme je vous l'ai dit, je ne prendrai rien... même pas de saucisson, aussi chouette soit-il..."

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Visite "amicale"   Ven 16 Fév - 21:43

Nelby ressenti pleinement le danger du pouvoiir de son invité quand il lui annonça qu'il maîtisait Naur. Et pour la destruction principalement; Nelby ne tiendrait pas longtemps face à Simhour s'ils devaient un jour se battre. Cette pensée renforça la détermination de Nelby à s'amèliorer et à augmenter d'une façon ou d'une autre ses pouvoirs...

"Ne pensez tout de même pas pouvoir m'enjamber si facilement messire Burningblood."

Nelby sentait que le discours pouvait s'envenimer et ce n'était pas le moment de se battre, du moins pas encore...

Son refus de manger ou boire n'étonna guère Nelby: il paierait pour les atrocités qu'il avait fait subir au pauvre petit écureuil! Toutefois, le ton employé par Simhour le perturba: comment pouvait-on être aussi chaleureux que glacial en une phrase? Nelby frissonna et se dit que son interlocuteur devait être un sacré comédien bien qu'un peu trop sûr de lui.

"Dans ce cas, je renouvelle ma proposition de vous faire visiter ma modeste demeure, à moins que vous ne préfériez rester assis à discuter, cher collègue. A propos, rappelez-moi de quoi êtes-vous le gardien? Je pourrais passer vous voir un jour, je me doute que vous ne sortez pas beaucoup. Je voulais savoir si la lumière était aussi néfaste pour vous que ce qu'on prétend. Si je vous demande cela, c'est que moi-même je supporte très mal la lumière solaire; lorsque je me suis présenté chez madame Lyre de Vertus, la fenêtre laissait passer les rayons solaires et je me suis évanoui, j'avais l'impression que mon dos était en train de fondre. Pensez-vous que cela est normal? Il m'a tout de même semblé apercevoir une présence peu loin de la fenêtre, alors..."

Nelby laissa un instant de répit à son invité avant de reprendre:

"Vous qui connaissez je suppose les environs et les habitants, pensez-vous que quelqu'un aurait une quelconque raison de m'en vouloir? Quelqu'un maîtrisant... Cala?"

Nelby ne pu réprimer un frisson en citant le pouvoir de la lumière; il n'oublierait jamais la tragedie de son enfance...

"Je suis confus, je ne me connaissait pas aussi curieux ni aussi bavard!!"

Nelby sourit sincèrement et pendant une fraction de seconde il avait imaginé Simhour en tant qu'ami. Pourquoi pas, se dit-il...

"Je n'en ai jamais eu à part les invocations de mon père, mais je ne sais pas si on peut considérer les squelettes et autres créatures de l'ombre comme des amis..." murmura Nelby.

Il ne se rendit pas compte tout de suite qu'il parlait à voix haute et essaya de faire passer sa phrase par un raclement de gorge dès qu'il s'en aperçu.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Visite "amicale"   Lun 19 Fév - 13:18

Simhour resta apparemment impassible quand il balaya d'une main insouciante l'objection de Nelby et répondit :

"Eh bien, si je ne pouvais vous enjamber, il me suffirait de vous écraser."

La tension fluctuait entre eux, et, tacitement d'accord avec Nelby, le vampire se dit qu'il était temps de la désamorcer, puisqu'un combat, outre le fait qu'il n'avait pas vraiment de raison d'être (bien que cela n'arrêtât que rarement Simhour) n'amènerait rien d'autre qu'un gros trou dans la forêt et des ennuis de la part de Lyre pour les deux protagonistes, enfin, ceux qui seraient encore debout. Il hocha la tête à la proposition de Nelby, tout en se levant de sa chaise.

"Faites-moi donc visiter, mon cher, si vous avez des choses me montrer."

Il continua ensuite la conversation sur un ton tout ce qu'il y avait de plus calme.

"Je suis le gardien des ruines. Il y a une vieille église dans les alentours, qui ne sert plus à grand chose aujourd'hui, mais dame de Vertus préfère garder un oeil dessus, et je la comprends. Après tout, si on la laissait tout à fait à l'abandon, qui sait ce qui pourrait s'y passer... C'est un endroit fort en superstitions, et où ceux qui aiment les frissons trouvent sans nul doute leur compte... Le gardien des ruines est là pour veiller à ce que tout s'y passe bien. En fait, il s'agit d'un poste calme et très à l'écart ; c'est d'ailleurs pour cela que Lyre me l'a laissé, sur ma propre demande. Vous comprendrez qu'un vampire, socialement, est plutôt mal accepté."

Simhour fronça très légèrement les sourcils quand la conversation dériva sur l'effet de la lumière sur les vampires, et fut sincèrement étonné par la relation de l'incident qui avait frappé Nelby dans le bureau même de la directrice d'Elladat. Voilà qui commençait à l'intéresser.

"Hum, oui, un vampire, s'il décidait de se rendre au soleil pour ajouter à son charme celui d'une belle peau bronzée, regretterait vite sa coquetterie. Sous les rayons du soleil, nous fumons, brûlons, et rapidement, pouf, plus rien d'autre qu'un nuage de cendres. Sympathique, hein ? Pour ma part, j'ai appris à surmonter la plupart de mes faiblesses, dont celle-ci, mais je ne me sens pas du tout à l'aise au soleil ; il me faut donc sortir couvert, et même dans ces conditions, à terme, mon corps pourrait subir d'irréversibles dégâts. Donc... La nuit est mon élément."

Et Nelby lui demanda si son problème de lumière aurait pu avoir pour origine un Cala qui lui voudrait du mal. Simhour détourna la tête pour que son interlocuteur ne voie pas le sourire carnassier qui lui avait fendu le visage. Il était presque en train de s'offrir sur un plateau... Ca n'avait pas été son intention au début, mais Nelby l'intéressait de plus en plus, d'autant plus que sa magie, s'il s'en servait à autre chose qu'à se camoufler, devait avoir une certaine puissance. Et puisque Nelby lui faisait une ouverture, pourquoi ne pas en profiter ? Le vampire se recomposa un visage amical et répondit :

"Etrange coïncidence que vous me posiez cette question. En effet. Je connais un Cala qui n'aime guère les créatures de la nuit, dont vous faites d'une certaine manière partie. Je ne l'aurais pas cru assez vil pour vous piéger dans le bureau de la directrice, mais si vous le croisez, sachez vous méfier de lui... C'est l'alchimiste d'Elladat."

Et en plus, il cherchait des amis... Vraiment... Ce n'était même plus une ouverture, c'était un cadeau qu'on faisait à Simhour, et qu'il aurait été bête de refuser...

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Visite "amicale"   Lun 19 Fév - 17:45

Le cerveau de Nelby fonctionnait à plein régime; on avait donc bien essayé de le tuer davant Lyre de Vertus! Pourquoi ne le laissait-on pas en paix?

"Les Cala... Encore et toujours les Cala... La vie de mes parents ne leur suffit donc pas?!"

Nelby sortit précipitemment de la maison, laissant en plan Simhour et son sourire maléfique. Une fois dehors, il lâcha une plainte déchirante et d'une sonorité effroyable; les animaux aux alentours s'enfuirent sans délai, apeurés. Nelby tremblait d'une rage folle, c'était la seconde fois de sa vie où il déployait ses pouvoirs presqu' au maximum (la première fois étant au moment de la mort de ses parents). Un tourbillon de magie verte et noire se formait à ses pieds, on ne distinguait plus à présent la couleur de ses cheveux, ils passaient du noir au vert trop rapidement et ses yeux connaissaient le même phénomène. Ces derniers se libéraient du trop plein de larmes emmagasiné depuis le funeste épisode de sa vie.
On apercevait en arrière plan Simhour dans l'encadrement de la porte, avec une expression terrifiante sur le visage. Quelques minutes après que Nelby eu apaisé ses nerfs et sa fureur (il avait déraciné un arbre pour se calmer), il décida une bonne fois pour toutes de renoncer à la peur et de succomber au mécanisme infernal mais envoûtant de la vengeance.

Après avoir séché ses larmes et constaté que sa vessie lui avait une fois de plus joué des tours, il s'en retourna parler avec son "ami". Dès qu'il fut à l'intérieur, il remarqua que Simhour n'avait pas eu besoin de lui comme guide pour visiter sa maison. C'est ainsi qu'il le trouva au sous-sol, dans la "salle d'entraînement".

"Vous avez bien fait de visiter mes lieux seul, je panse que j'aurais oublié de le faire. Je vous prie de m'excuser de vous avoir "abandonné" ainsi et j'espère ne pas vous avoir importuné par le bruit que j'ai fait en criant."

Nelby fit un tas relativement précis avec certains os et commença à incanter; les os s'agitèrent et formèrent une silhouette vaguement humanoïde qui avança de quelques pas et se rangea aux côté de Nelby, son maître.

"Vous remarquerez que lorsque je suis dans une rage folle ou que la terreur me foudroie, mes pouvoir s'en trouvent ravi et s'expriment librement."

Nelby arborait un sourir haineux qui aurait pu faire peur à son squelette, si seulement il avait eu des yeux. Cette figure apocalyptique disparu et son expression redevint neutre. Le squelette se désagrègea et les os s'éparpillèrent par terre.

"Il suffit que je calme ma peur ou ma colère pour que cela bride ma magie. C'est un désastre, n'est-il pas? Vos propos m'on confortés dans la voie de la vengeance, mais pour cela je dois acquérir plus de puissance."

Nelby ferma les yeux, inspira profondément et déclara de but en blanc; en arborant un visage ivre de puissance et un regard inflexible (très rare chez Nelby):

"Lorsque l'on accepte de devenir un seigneur de la nuit (ou plutôt un sAigneur) est-ce que nos pouvoirs s'en trouvent augmentés? Si tel est le cas, je désirerai votre participation pour ce faire. Et je vous demanderai par la même occasion de me former aux rudiments de la vie nocturne (se nourrir, se protéger de la lumière, abolir sa peur...)."

Nelby mit fin à ce discours en regardant Simhour droit dans les yeux, ce qui lui occasionna un début de mal de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Visite "amicale"   Jeu 22 Fév - 2:40

Simhour, refusant de rater le moindre détail du spectacle, s'était placé sur le pas de la porte et suivait Nelby des yeux sans ciller une seule fois. Son visage s'était figé sur un large sourire laissant luir à la clarté de la lune les extrémités pointues de ses canines, et surtout sur un regard triomphant, flamboyant, fixé sur l'humain qui laissait éclater sa peine et sa haine. Il l'avait donc cru si facilement ? Eh bien, tant mieux. Après tout, Simhour n'avait même pas vraiment menti : connaissant la réputation des Belmont, Tristan avait fort peu de chances de prendre en amitié le gardien de la forêt et ses pouvoirs nécromantico-druidiques (ou druidico-nécromantiques) fort malsains. Nelby le Fourbe était une créature de la nuit lui aussi ; moins pourvu en puissance brute que Simhour lui-même, mais cela pourrait venir.

Le vampire laissa Nelby enrager devant la maison et se retourna vers l'intérieur de cette dernière. Il y fit quelques pas, trouva une volée de marches, descendit. Hum, Nelby avait donc un endroit où entraîner ses pouvoirs. Cherchait-il à les améliorer ? C'était fort possible. En tout cas, le voilà qui, enfin calmé, descendait les escaliers pour le rejoindre.


"Aucun problème," le rassura Simhour. "Si vous avez des raisons d'en vouloir aux Cala, je vous comprends fort bien."

Il observa avec intérêt la petite démonstration de nécromancie et nota l'attitude modifiée de Nelby, qui lui avait jusqu'alors plutôt semblé, eh bien, un peu couard. Non, cette fois-ci, il semblait déterminé...

Lorsque le gardien de la forêt commença à parler de puissance et de la manière de l'augmenter, Simhour se dit qu'il était peut-être allé un peu trop vite en besogne... Voilà Nelby qui lui demandait, en mots très clairs, de lui faire don de son Sang. Déjà ? Le désir de vengeance de cet homme était donc si grand ?

Mais il ne pouvait pas y accéder si simplement... Simhour Burningblood, mage de feu à la puissance terrifiante, vampire à côté duquel tous ses "frères" n'étaient que chauves-souris rampantes, commençait à avoir des scrupules. Il n'avait jamais vraiment voulu répandre son Sang. Il n'avait pas lui-même demandé à devenir vampire, et même si la société l'acceptait plutôt mal aujourd'hui, il n'avait jamais rien fait pour la détruire. En lui subsistait une part du jeune aventurier qui, aux côtés du légendaire Fyrenthaugloradnacles le Doré, avait sillonné les terres et lutté contre les forces du mal avec acharnement... Aujourd'hui, il était certes un seigneur de la nuit, mais un seigneur du Mal™ ? D'un autre côté, un autre vampire lui serait sans doute encore plus utile dans sa lutte contre l'alchimiste Belmont, et c'était son but premier en détournant Nelby... Il serait stupide de ne pas mettre toutes les chances de son côté...


"... Laissez-moi un peu de temps pour réfléchir," souffla-t-il. "Ca ne se décide pas comme ça... Je reviendrai vous voir dans sept nuits et vous ferai part de ma décision."

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Visite "amicale"   Jeu 1 Mar - 12:49

"Il est vrai que ma proposition est fort osée mais moi, je ne changerais plus d'avis!"
Nelby n'était pas peu fier de cette tirade, aussi des petites lueurs d'orgueil brillèrent dans ses yeux verts/noirs.

"Prenez tout le temps que vous voudrez messire Burningblood, mais le plus tôt sera le mieux pour moi. Dans sept nuits je serais prêt à entendre votre verdict, quel qu'il soit."
Nelby invita son collègue à remonter à la surface, l'aube pointait et même si les arbres obstruaient en grande partie la lumière, il était grand temps de dormir. Nelby toucha le plafond du sous-sol et entreprit de remonter à la surface par magie; il arriva sous la table et dut se contorsioner pour en sortir de dessous. Une fois debout, il sentit une présence derrière lui et se retourna aussitôt, sa main à la dague. C'était seulement Simhour qui lui souhaita une bonne journée et il se dématérialisa en une brume verte translucide qui fila entre les troncs d'arbres.

"A très bientôt, cher ami..." lança Nelby plus pour lui que pour son invité qui était déjà à l'orée de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite "amicale"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite "amicale"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Une Petite Visite de Courtoisie" [Libre]
» Visite prochaine du président brésilien, " Lula " da Silva, en Haïti
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Et le monde extérieur... :: La forêt :: Camp de Nelby-
Sauter vers: