L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée de la louve

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: L'arrivée de la louve   Jeu 8 Nov - 21:25

Luinil poussa les lourdes portes de bois avec peine, elle était épuisée puis les referma derrière elle.
Elle posa lentement son petit sac d'affaire, étonnée par la somptuosité des lieux..

Son pantalon était déchiré à la hauteur du genoux, d'où elle saignait abondament. Ses joues et son cou étaient lacérés, par ce qui semblait etre des traces de griffes et de crocs, ces bléssures-ci ne saignaient presque plus.. Elle ramassa son sac et avança, méfiante, dans l'énorme hall, qui devait être plus grand que toute les pièces qu'elle avait connu jusqu'ici.

Cette nuit, elle avait allerté ses amies de son arrivée, par de grand hurlements significatifs, et elle ésperait que celles-ci l'avaient entendue, car elle n'aurait su les retrouver dans cet immense château..
Luinil s'assit sur un pouf de satin rouge et croisa ses jambes en tailleur pour examiner la plaie de son genoux qui refusait de s'arrêter de saigner, et tachait tout ce qui était en contact avec son pantalon de toile imbibé de sang..

Elle se releva a nouveau, et se posa sur un fauteuil de cuir un peu plus loin, poussa un long soupire et ferma ses yeux..
Décidément la pleine lune avait été éprouvante, sa peau était d'une blancheur encore plus maladive, morbide...
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 10 Nov - 17:18

Un bruit de talons résonna soudain dans le hall, alertant Luinil de la présence d'Indil qui dévalait allégrement les escaliers de marbre menant à son amie. Ou du moins essayait de les descendre allégrement, en effet les hurlements de la louve l'avaient alertée en pleine séance d'habillage, où elle avait décidé de s'habiller entièrement et normalement. Pour la première fois depuis trois bons mois minimum elle avait remis des chaussures , plus précisément des bottes à talons "empruntées" à une voisine de dortoir.

C'est donc se tordant la cheville à chaque pas, avec un clap-clap irrégulier que la vouivre entra dans le hall. Pour autant, elle n'était pas habillée, ayant été interrompue: une simple robe de voile noir, dégageant gorge, dos et épaule, et son éternelle escarboucle sertissant son front. En apercevant la Naur la demi-chat éclata de rire, visiblement ravie de cette vision et acceléra encore un peu sa marche vacillante pour se jeter dans les bras de Luinil, se sachant trop légère pour l'étouffer, même si la louve était affaiblie. Pleine lune...Elle vivait ça de même, mais contrairement à son amie c'était une sensation d'adréaline et de bonheur qu'elle vivait, un peu comme si elle était saoule ou droguée...La vouivre était en pleine forme ,et les yeux pétillants, même si cette dernière particularité était causée par....


"Luinil!"
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 10 Nov - 20:00

Au son des chaussures qui venaient de plus haut dans le château, Luinil se releva, et attendit au pied des marches.. Le bruit de talons s'intensifiait.. Puis elle douta un quart de seconde, Indil portant des chaussures..? Elle s'éforça de disserner un son différent, une indication, puis elle eu une vaguede l'odeure de la wethil..
Un petit sourire se déssina sur les lèvres de Luinil.. Enfin, elle allait la revoir, après ces longs mois de solitude déséspérante..
Et puis elle arriva, resplendissante dans sa tenue distinguée.. malgré le fait qu'elle se tordait les chevilles à chaque pas, elle était sublime, gracieuse.. Toujours cet aura félin pensa-t-elle...
Et puis Indil se laissa tomber entre ses bras, Luinil tenta tant bien que mal de la ratraper, ses genoux se pliant légerement, puis elle se força a ne pas se laisser tomber, en effet son amie n'étais pas bien lourde..
La jeune louve savait que son amie aussi se transformait à la pleine lune, mais pour elle s'était un moment de plaisir, contrairement à la louve-garou, qui elle devait suporter des souffrances avant et après chaque pleine lune.
Indil.. Ses amies.. Enfin réunies.. Luinil eu un soupir de soulagement, elle regarda Indil dans les yeux, et une lueure malicieux passa dans les siens..


" Heureuse de te voir.." Dit-elle se ce ton calme et placide qui lui allait si bien, mais pourtant, une note de gaieté c'était glissée en fin de phrase..
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 10 Nov - 23:58

Indil se dégagea légèrement des bras de son amie en la sentant vaciller, il était vrai que la louve était épuisée...Mais elle était si heureuse de la voir! Bonne comédienne la vouivre, certes, mais aussi propte à la colère qu'au rire...Surtout avec ceux, rares, qu'elle appréciait. Elle resta néanmoins à moitié dans les bras de Luinil, reposant à présent sur ses propres jambes. Ou tentant, car son équilibre demeurait instable,lui faisant tirer la langue dans une sorte de concentration joyeuse.

En entendant le ton de son amie s'envolait vers une joie légèrement audible elle relâcha les bras de la louve pour battre des mains enfantinement. Puis elle posa les paumes sur ses hanches pour assurer avec un grand sourire.


"Moi aussi!"

Phrase aussitôt suivie d'une sorte de miaulement aïgu; en voulant se pencher en avant elle avait mal réparti son poids sur ses chaussures et s'était à moitiée effondrée. Indil se contenta de rire d'un air mi-joyeux, mi-foufou.
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 11 Nov - 16:40

Luinil tenait son amie tant bien que mal debout.. Sa blessure avait presque arrêter, de saigner, et en souriant, elle sentit les croûtes qui s'étaient formées sur son visage se rouvrire, laissant a nouveaux des gouttes rouges glisser le long de ses joues..

La jeune louve avança en "portant" presque Indil, elle assit celle-ci sur un fauteuil.. Puis elle regarda celle-ci qui riait toujours, elle lui sourit, encore, malgré tout..

Puis Luinil se lâcha, elle laissa sa curiosité l'emporter sur sa discrétion...


"- Où est Maelyan? Vous allez bien? Comment est cette école? Vous avez appris des trucs intéressant? Et la directrice? Et les profs? Vous n'avez encore tuer personne, hein? Les autres élèves, comment sont-ils? Personne ne vous à contrariée? Sinon je m'occupe de lui personellement!"


dit-elle en laissant découvrire une canine qui avait l'air anormalement tranchante
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 11 Nov - 17:16

"Tu devrais t'assoir."

Conseilla tranquillement Indil, ou du moins ordonna t elle en utilisant une formulation plus proche du conseil. Son amie saignait toujours un peu, encore blessée et elle n'aimait pas ça. Elle se souciait peu des gens mais lorsque c'était le cas c'était à l'extrème. On s'habituait à tout, il faudrait donc bien faire de même avec le caractère de la vouivre. Elle tapota doucement l'accoudoir du fauteuil voisin, griffant légèrement le cuir de ses ongles, avec un air complice devant le sourire de Luinil.

Puis devant la slave de questions de la louve elle éclata de rire à nouveau, renversant sa gorge pâle en arrière.


"Une chose après l'autre princesse."

Elle ajoutait toujours un surnom à ses interlocuteurs,peluche,princesse,beauté,chéri...Tiens il faudrait en trouver un à Simhour... Elle reprit, comptant sur ses doigts.

"Une chose à la fois. Maelyan je sais pas où elle est, mais elle est arrivée avec moi et va bien.La dernière fois que je l'ai vu c'était durant la lune. Cette école est sympa, j'ai pas encore été en cours, la flemme. Directrice..."

Elle eut un sourire soudain prise d'une idée.

"Pas vue..Pas encore. Profs inconnus au bataillon. On a été sage. Une autre élève est chiante comme tout mais laisse moi la pour l'instant. Sinon j'ai rencontré un type cinglé sur une tour c'était sympa...Pas d'emmerdeurs notables."
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 11 Nov - 17:56

Luinil ne l'écouta pas, ou plutôt fit mine de ne pas l'écouter lorsqu'elle lui dit de s'asseoir. La louve avait remarqué qu'Indil s'inquiètait de ses bléssures, alors elle refusait de se montrer affaiblie, et bataillait contre son corps pour garder les yeux ouvert, accroupie devant son amie qui déchirait le fauteuil d'a coté..
Elle fronça les sourcils

" Qui est-ce? tu es sûr que tu ne veux aucune aide..? Je n'aime pas beaucoup qu'on vous dérange.."

Elle l'écoutait et triait ce qui l'intéréssait..

" Si tout va bien tant mieux.. J'ai hâte de passer du temps avec vous.. Un cinglé?

Ses yeux s'illuminèrent un instant,

Quel genre de cinglé?

Demanda-t-elle soudain très intéréssée, Luinil savait que lorsqu'Indil parlait de folie, la personne devait leur ressembler.
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 11 Nov - 20:53

"Ne t'inquiète pas, elle est en cours tu l'as verra..."

Chantonna doucement Indil, observant le visage de son amie avec un sourire emplié d'une sorte de tendresse un peu folle. Elle ôta ses ongles du cuir du fauteuil voisin pour se pencher élégamment vers Luinil. Là, elle redressa doucemment le haut de la louve, la faisant revenir un peu décente, sans s'occuper de la sienne d'ailleurs, avec sa longue robe légèrement transparente. Ensuite elle lissa doucement ce qui servait de col à la jeune fille sans cesser la ritournelle qu'elle fredonnait.

Elle hocha doucement la tête à la dénomination "cinglé". Elle redressa légèrement en voyant les yeux de son amie s'illuminaient d'une lueur qu'elle connaissait bien, voire trop bien. Indil fit un grognement bougon, légèrement possessif, mais toujours rieur, elle ne pouvait pas s'engueuler avec Luinil.


"C'est mon cinglé pas touche!"

Puis elle re-éclata de rire et livra son éternel sourire à son amie.

"Un vampire. Gardien de je sais plus quoi. Cinglé, bon comédien, embrassant bien, joueur, foufou. J'aime beaucoup. "
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Mar 13 Nov - 20:28

Elle eut un rictus sadique,

Oui, oui, je la verrais, je la verrais..

Luinil s'y attendait, mais elle aurait préfférer que ça n'arrive pas. Indil se mit a chanter, une voix douce et mélodieuse, quelque chose entre la force et la douceur.. La jeune louve avait de plus en plus de mal a tenir ses yeux ouverts, ses paupières se baissaient sans arrêt, tant les chants de la wethil la calmait..

Quand Indil la "rhabilla", comme a son habitude, car elle ne supportait pas la négligence totale de Luinil pour son habillement, celle-ci grogna légerement, mais ne fit rien de plus.
Décidément la jeune fille avait vraiment des airs canins, elle humait chaque odeurs, écoutait le moindre bruit, toujours à l'affût..

Luinil fit un petit sourire en coin et fit remarquer à son amie sur un ton ironique


" Tu es à peine arrivée, et tu embrasse le premier cinglé que tu croises dans le château?"

Elle garda pour elle la fin de sa phrase, malgré son envie brûlante de le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Mer 14 Nov - 2:07

[Désolé les filles, je squatte... Embarassed J'ai pas fait de message RP depuis un moment et j'ai envie d'en faire juste un peu avec Simhour, parce que quand il se réveillera dans l'église, il ne sera pas le même... Twisted Evil ]



Quand on est un vampire, c'est en pleine nuit qu'on se sent le mieux. "Les Saigneurs de la Nuit", les appellent certains. Plutôt flatteur, non ? Simhour n'avait rien contre la flatterie, en général. Va pour Saigneur de la Nuit.

Cette nuit-là, donc, le Saigneur en question s'était levé de son sarcophage et était allé faire l'équivalent vampirique d'un jogging autour d'Elladat. Il bondissait entre les arbres, courait au milieu du relief, volait par-dessus tout ça, à moitié transformé en brume la plupart du temps, et donnait toute la mesure de l'agilité et la rapidité que lui conférait le sang des Damnés. Ca le défoulait. Oh, pas autant que de faire exploser un petit village, mais gentil, gentil vampire il fallait être. Lyre était déjà assez en colère comme ça. Voilà, un bon vampire, pas un mauvais. Bon, allez, disons neutre. Quoiqu'il en fût, même s'il ne ressentait pas la fatigue physique de la même manière que les mortels, se dépenser ainsi lui permettait de refouler sa soif de sang.

Il enviait presque Maelyan, à ce niveau. La jeune élève, faible encore, avait réussi à inhiber ses pulsions. Mais lui avait une puissance dont il fallait payer le prix : son feu dévorant lui commandait toujours de posséder le sang du plus possible des mortels qui l'entouraient. Des mortelles, même. Hm. Il avait autrefois réussi à canaliser cette soif dans le Rubis de Sang, ce qui avait eu en plus l'agréable avantage de décupler sa force. Mais depuis le combat contre le sale petit alchimiste...

Ah, n'y pensons plus. C'était une belle nuit. La pleine lune. N'était-ce pas aussi la pleine lune lors de son... "rendez-vous galant" avec Indil ? Hum, il devait avouer qu'il se souvenait simplement qu'elle était belle ce soir-là. La lune, hein. Oh, Indil aussi, tout bien considéré. D'ailleurs, elle avait accaparé son attention de manière assez agréable... Ce qui expliquait pourquoi il ne s'était guère soucié de la forme de la lune.

Ainsi pensait notre Saigneur de la Nuit au rythme de sa course effrénée. Jusqu'à ce que lesdites pensées ne se focalisent soudain sur un nouveau point, comme un phare dans la nuit qui aurait monopolisé son regard. C'était... une aura animale, mais pas totalement... Mais ce qui était vraiment surprenant, c'était la magie Naur qu'il sentait. Bizarre. Voire très. Les animaux pouvaient faire de la magie ? En fait, aucune idée. Il faudrait qu'il demande à Lyre. Euh, quand elle serait un peu moins pas contente contre lui.

Le voilà donc qui se mit à suivre ce nouvel être. Il le rattrapa près des portes d'Elladat. C'était... Un loup - non, une louve... Ou une fille... Une fille-louve ? Pas très clair au premier abord, mais cette fois, Simhour avait bien remarqué la pleine lune. Un sourire étira ses lèvres. Voilà qui expliquait pas mal de choses. Lyre pourrait bientôt ouvrir une foire aux monstres dans son château.

L'aube commençait à pointer ; d'ailleurs, la fille avait repris apparence humaine, une apparence torturée certes, mais humaine. Du côté de Simhour, l'aube signifiait surtout soleil, et donc retraite stratégique vers la crypte.

Ou pas ?

C'était une Naur après tout. Et une créature de la nuit, d'une certaine manière. D'ailleurs, les vampires avaient dans leur nature même une profonde affinité avec les loups. Allez hop, les portes s'ouvrent, pas le moment de tergiverser, on suit.

Le corps de Simhour ne fut bientôt qu'un fin volute de brume qui s'infiltra dans le grand hall d'Elladat à la suite de la fille. Ni vu ni connu ! Parfait. Maintenant, installons notre brouillard dans un coin, hop, le coin en hautà droite de la porte, avec les toiles d'araignée, et observons la suite des événements.

La fille-louve semblait plutôt jeune - une élève. Elle n'avait pas l'air de connaître le château - une nouvelle. Elle était décidément d'aspect fort étrange, mais peut-être que niveau étrangeté, Simhour n'était pas le mieux placé pour se plaindre.

Et puis il y eut les pas qui dévalaient l'escalier. Aïe. Simhour les aurait reconnus entre mille, ceux là. Et puis la silhouette qui les suivit en descendant l'escalier... Oui, Indil était là, fidèle à elle-même mais avec des chaussures. Le regard qu'elle posa sur la louve après s'être lamentablement vautrée en bas des marches ne laissait planer aucun doute - elles se connaissaient. Par la même occasion, le vampire put apprendre le prénom de la nouvelle, Luinil.

Il resta sagement discret pendant la conversation qu'échangèrent les deux filles. Une conversation assez bizarre, d'ailleurs, passées les salutations d'usage : ça parlait même de tuer, pas forcément ce qu'on s'attendrait à entendre de la bouche de deux jeunes filles modèles étudiant à Elladat. Ah, là, sûr, on n'avait pas affaire à Miss Balai-dans-le-cul et sa dauphine. Faudrait repasser pour les jupes plissées. Simhour avait déjà un certain intérêt pour Indil, et manifestement, son amie était gratinée aussi.

Et puis les mots échangés captèrent sa complète attention et son visage, s'il avait été matérialisé à ce moment-là, se serait illuminé d'orgueil. Le type sur la tour, c'était lui. Un cinglé ? Euh... oui, aussi. Et puis en plus il embrassait bien. Oh, bien sûr, il n'en avait jamais douté, mais même proféré par une adolescente, un compliment était toujours bon à prendre. Eh bien, il ne savait pas que la petite Indil avait tant apprécié leur petit "défi". Il allait falloir recommencer une de ces nuits.

Ce fut après la dernière phrase de Luinil que Simhour se dit qu'il pourrait faire une jolie entrée théâtrale. Ca aussi, il y était sensible, le théâtral, tout ça. Oh, il ne pouvait pas laisser passer ça !

Ne laissant pas à Indil le temps de répondre, le vampire fit voler son nuage de brume vers les deux jeunes filles, l'entortilla autour d'elles, souffla un peu sur leurs vêtements pour la forme - et il fut matérialisé devant elles, debout, droit, sourire aimable, grand manteau de velours, Simhour. Galanterie oblige, il commença par s'incliner devant Indil et lui donner un baisemain, et puis il se retourna vers Luinil et s'inclina également.


"Bonjour, ma chère. Je me nomme Simhour Burningblood et je suis le cinglé. Pour vous, seulement le deuxième que vous croisez aujourd'hui, je crois."

Il tourna aussitôt la tête vers Indil et lui fit un rapide clin d'oeil, accompagné d'un sourire séducteur et triomphant à la fois.

"Au fait, ma peste, toi aussi, tu embrasses bien."



[... et puis j'ai un peu fait un pavé avec mes lignes inutiles, désolééé Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Mer 14 Nov - 15:41

Indil riait mentalement devant l'air de son amie sous son chant...Oh comme elle l'aimait, Luinil, ses réactions... Un rire un peu complice, un peu amusé, un peu attendri..La louve était si étrange, si vive et sous un simplement chant elle somnolait, se reposait enfin..C'était rassurant dans un sens, au moins elle savait comment lui ôter des insomnies... Son chant se transforma en un léger rire en entendant la louve grogner, toujours la même chose, toujours pareille à elle-même..Que cela faisait du bien de la retrouver après si longtemps! Pour un peu, elle était heureuse qu'elle soit toujours aussi négligée ça lui rappellait tellement de choses, de souvenirs, bons ou mauvais...Luinil dans ses mauvais côtés comme dans les autres...

La vouivre éclata de rire, sans être gênée pour un sous de la réplique de son amie, s'apprêtant à lui répliquer tranquillement, levant les mains en geste d'innocence. Du moins c'était ses intentions lorsqu'elle fut..interrompue..Par Simhour. En le reconnaissant elle coupa son éclat de rire pour un sourire amusé, un zeste étonné. La brume s'était promenée autour d'elles puis reprit forme entre elles. Toujours aussi gonflé de fierté et de fausse galanterie, d'effets le vampirou. Mais comment pouvait il supporter ce genre de vêtements?S'étonna comme la première fois la féline. Indil lui livra un sourire d'enfant sage sous son baisemain, inclinat légèrement le buste, sans se soucier des attaches de sa robe qui menaçaient de s'éparpiller au sol.


"Tu t'es reconnu alors? Au moins tu es lucide sur toi, le truc rouge. T'as pas chaud?"

Se moqua gentillement Indil, ses lèvres pâles dans un sourire amusé. Elle porta la main à son coeur sous le compliment et tenta une réverence élégante, malgré son équilibre instable, résistant adroitement et exceptionnellement à l'envie de rire malgré la situation, malgré le sourire de Simhour, malgré sa chère Luinil.

"Arrête de me flatter, je sais que cet évenement t'es resté important mais n'insiste pas.."
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Ven 16 Nov - 22:20

Indil éclata de rire, un rire cristallin qui la fit frissonner... Comme il lui avait manquer, ce rire, ses manies pour le moin étrange, cette façon de toujours vouloir l'affubler correctement au lieu de la laisser à sa négligence, cette façon de toujours chanter, et de rester des heures à fredonner pour s'assurer qu'elle dorme, des heures à se parler juste par le regard, ses souvenirs...

Et puis il se materialisa, Luinil fut surprise, mais ne montra rien que de l'indiférence et sembla regarder à travers lui, comme si rien n'étais jamais apparus entre elle et Indil, puis elle se ravisa, et le regarda lentement, de haut en bas, en écoutant la conversation du dénomé simhour, puis finit par lacher, en leur tournant le dos, elle fit quelques pas,


"Alors c'est lui ton cinglé.. Indil, tu aurais pus mieux choisir"

Elle ne se retourna pas, mais fit un petit sourire qui la faisait enragé. Elle savait qu'elle n'avait pas besoin de la regarder, indil devinerait son sourire, elle devinerait son ironie et son arrogance.
Revenir en haut Aller en bas
Maëlyan
Wethil
avatar

Race : Vampire
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 65

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 17 Nov - 13:37

Non Maelyan n'était pas en cour... en effet, elle n'avait pas vu Indil depuis un temps, mais qui aurait l'idée, mis à part des créatures nocturnes, de mettre un cour en pleine nuit... enfin... pleine matinée plus exactement, car le soleil, ne tarderait pas à pointer son nez...
Certe, comme l'avait précisé son amie, elle avait assisté à un cour d'amar... mais en était ressortie presque illico presto... non, elle n'avait pas fuit le professeur, loin de la... le professeur avait "fuit" ses élèves en annonçant la fin du cour... peu de temps après son commencement... bref... il y avait des situations étranges dans ce château, mais ceci n'étonnait plus personne...

Maelyan n'avait pas été longue à répondre aux hurlements de son amie... peu de temps apres Indil elle était arrivée... mais elle s'était fait discrète, sous sa forme de rapace... ce n'était pas une vampire comme les autres, et elle tenait à s'y distinguer... surtout depuis qu'elle avait fait la connaissance de celui qui "beni" ce château de sa présence... heureusement, leurs rencontres n'étaient que peu courantes, et bien souvent brève...

Si elle ne s'était pas manifestée à ses deux amies, elle les observait, perchée au sommet de la salle... elle les écoutait... mais surtout, elle écoutait la présence de l"autre"... elle l'avait vu plus que senti, et ceci l'abstint de se présenter...

Comment se faisait il qu'il ne l'avait pas pressenti, elle? Peut être était ce dû à sa mutation animalière... peu crédible... qui sait...
Ce qui est sur, c'est que le vieux ne savait pas que la "gamine" pouvait comme ses deux amies muter... en une autre forme que celle dîte commune... la chauve sourie... banalité.

Ce qui surprit également Maelyan, était que ni Luinil, ni Indil ne semblaient l'avoir remarqué... comme elles n'avaient pas remarqué la présence du vieux vampire...
Pourtant, elles ne manquaient pas de flair habituellement... ceci étant, elle ne bougea pas... sa respiration était lente comparativement à un humanoïde, mais normal pour le rapace...

[bidon, mais voili voilou]
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 17 Nov - 17:42

Indil le titillait de nouveau, évidemment, c'était ce qu'elle savait faire de mieux. C'était justement ça qu'il avait appris à apprécier chez la rousse, après leur première rencontre plutôt... orageuse. Par-dessus tout, il adorait la titiller en retour. C'est pourquoi, quand elle inclina le buste, il jeta un coup d'oeil éloquent à sa poitrine et répondit :

"Chaud ? Je pourrais te retourner la question. Qu'est-ce que c'est que cette robe ? Je trouve qu'elle manque d'un joli décolleté."

Il se détourna avec un joli effet de cape avant qu'elle ne puisse le frapper pour le punir et fit quelques pas en s'étirant lascivement, avant de croiser de nouveau son regard.

"Mais pour répondre à ta question, ma chère, non, je n'ai pas chaud. Oh, je suis pourtant habité d'un feu dévorant. Mais je n'aurai réellement chaud que quand toi, ma chère petite rousse, tu seras venue l'apaiser..."

Et sourire séducteur de circonstance. Mais il n'était pas question de s'arrêter là niveau baratin, ça faisait bien trop longtemps qu'il n'avait eu personne pour l'écouter, et là il en avait deux juste devant lui... et une troisième cachée un peu plus loin, mais elle n'avait pas l'air de vouloir se manifester pour le moment...

La deuxième, d'ailleurs, venait de se manifester, avec une réplique manifestement calculée pour vexer et la vouivre et le vampire. Simhour ricana intérieurement. Les trois filles devaient décidément avoir inventé le mot "peste"... Il fit glisser son sourire séducteur vers Luinil, non sans se demander avec intérêt quelle serait la réaction d'Indil, et constata qu'elle lui tournait le dos. Bah. Elle avait des oreilles.


"Comme c'est mignon," musa Simhour, "vous êtes jalouse de votre amie, alors vous attaquez un pauvre cinglé innocent ? Naur, n'est-ce pas ? Peut-être êtes-vous toute indiquée pour venir me réchauffer vous aussi."

Il alla s'installer sans gêne dans le fauteuil laissé par Luinil. Les bras nonchalamment posés sur les accoudoirs et la tête renversée sur le dossier, il fermait les yeux. Evidemment, ce genre de choses n'empêchait pas vraiment un vampire de voir. Et dans le cas présent, il ne perdait pas une miette du rapace juché là-haut et qui pensait naïvement échapper à ses sens. Quand on était un vampire de quatre siècles de temps humain, il était difficile de ne pas ressentir l'aura d'un compatriote, même aussi faible...

Il n'avait aucune envie de voir Maelyan. En fait, il se rendait compte qu'il avait également envie que Luinil, qu'il ne connaissait pas encore, disparaisse et le laisse seul avec Indil. Ah... Mais ça, ce n'était pas un désir très sage - si tant était que Simhour fût habitué à la sagesse. La prochaine fois, il aurait peut-être plus de mal à ne pas posséder Indil pour de bon... et il n'avait aucune envie de compliquer encore plus sa situation. En tout cas, ce qui était certain, c'était que Maelyan pensait avoir fait preuve d'une discrétion parfaite, sans même se rendre compte qu'un rapace dans un château était tout sauf discret. Simhour se dit qu'il allait la détromper, même si cela impliquait de lui parler ; manquerait plus qu'elle pense l'avoir dupé.


"Dites, les filles," lança-t-il, "vous pourriez peut-être informer votre amie qu'elle ferait mieux de descendre ?"



[Ca devient bordélique tout ça xD]
Revenir en haut Aller en bas
Maëlyan
Wethil
avatar

Race : Vampire
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 65

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 17 Nov - 18:33

Non Maelyan était loin d'être cupide... elle se mariée naturelement bien avec les "trophés" bestiaires qui trônaient la salle... Elle ne portait plus attention au minable vantard, mais à l'aube qui pointait... Elle l'observait, perchée, attendant qu'on ne l'appel...
A quoi elle revassait? A un bon Simhourt farcie... Bien qu'elle était mal placée pour le dire, elle ne pû s'empecher de penser que la miniature vautrée lamentablement sur le fauteuil qui n'en valait pas la peine, pouvait laisser ce qui aurait pû ressembler à une âme chez lui, s'évanouir sous les rayons de l'astre solaire, alors que tant de gens peuvent sans maux, l'oublier paresseusement.

La voix ampli de dégout reveilla malencontreusement la jeune reveuse... Simhourt avait enfin insisté à l'inviter... quel honneur... honneur qu'elle aurait bien souhaiter répudier, seulement, elle y était bien contraint.
Elle pensait bien que ses amies l'avaient perçu depuis lurette...

Alors elle repris sa nature de vampire, toujours perchée, mais non plus aux hauteurs de la salle, non... perché simplement à son élément, qui la
liait... l'abaissait, jusqu'à ce qu'elle mette pied à terre, aussi doucement que Simhourt l'aurait fait brutalement...
elle ne pretait aucune attention à Simhourt... aucun interet... jusqu'à ce que ce dernier exista... elle s'avança, traversa la salle jusqu'à se trouver à quelques centimètres de Simhourt...
Elle était passée devant Indil, devant Luinil, sans plus adresser regard que parole... mais elles la connaissait... elle savaient de qu'elle joie était ampli le coeur de l'enfant de voir ainsi ses amies reunient.

Elle souffla dans un sourire glacial quelques joli mots au vampire négligement postré.Puis, de vive voix, en se retournant,lui présentant son dos, sa cape d'un noire perçant, ajouta:


- Vous auriez dû m'inviter à vous rejoindre plus tôt, si vous le pouviez il en va de soit...
Car,comme vous l'avez peut être compris, je ne
souhaitais interrompre vos bacotilles dignes d'un parfait idiot... sans y être convié... mais c'est avec le plus grand des "regrets" que je me vois refuser votre offre, car votre présence ne met nullement agréable, et sur ce, je préfère me retirer plutôt que de supporter vos élants sordides...


A ces mots, Maelyan fit un signe du dos de la main au vampire, comme pour lui renverser une quelconque politesse inexistante, ou bien, pour simplement pour lui rappeler que le soleil pointerait bientôt... pourquoi ce geste de prévention? Elle ne daigna même pas se torturer l'esprit à y répondre, et ajouta à l'égard du vampire, avant de s'eclipser entierement vers un lieux plus sombre:

- Je ne suis pas hautaine, non, j'avoue simplement mes impressions et vérités

Elle ne doutait de ses amies, de ses "soeurs".Elles savaient, évidemment.

[jte laisse le champ libre, remercie moi hein^^ xD]
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 17 Nov - 19:22

Indil retient un gloussement un peu cinglé en entendant le ton arrogant de sa louve préférée. Dommage qu'elle ne soit pas tournée vers elle, elle aurait eu grand plaisir à voir son petit sourire ironique et moqueur. Oh c'était fait pour la faire enrager, elle et Simhour, mais elle appréciait trop et la connaissait trop, pour en vouloir à Luinil. Et puis elle avait un flegme qui l'empêchait d'être touchée par quoique ce soit de toute façon. Aussi la vouivre eut un moue désolée, un peu désapointée, comme si son amie venait de lui rappeller un mauvais détail.

"Je le sais bien mais le choix n'est pas immense en ce moment..En attendant mieux..."

La rousse eut un sourire amusé, un rien lubrique devant le regard de Simhour. Une autre qu'elle aurait pu être vexée, pudique, indignée. Elle non. Elle s'en moquait, ce n'était qu'une force de plus, une lueur supplémentaire de folie, un jeu de plus...Ensuite elle plaça ses mains sur ses hanches et l'observa d'un oeil clair mais semblant être piqué au vif, semblant.

" Qu'est ce qu'elle a ma robe? Vas y pars te cacher loin de moi, tu n'as pas de cran, kss!"

Le kss ressemblant plutôt à un râlement félin qu'autre chose mais ça, c'était Indil dans toute sa splendeur.

" L'apaiser? Apprends à parler et à séduire et on en reparlera."

Elle eut un rire étouffé en entendant le ton séducteur de Simhour envers Luinil. Rire impeccablement derrière son habitude de comédienne et une main trop pâle et griffue. Ca promettais d'être mignon ce dialogue...
De même Indil étouffa un léger grognement en voyant le vampire prendre le fauteuil qu'elle avait proposé à la louve. Si elle n'était aucunement possessive avec les hommes qui pouvaient l'entourer avec ses amies c'était tout autre, toucher à quelque chose qui était pour elles relevait presque du sacrilège. La féline chercha néanmoins à cacher la lueur de colère de ses yeux avant que Luinil ne le remarque, pas la peine de se faire enguirlander devant Simhour. En privé d'accord mais devant le vampire ou en public!


"Tu crois vraiment qu'on peut lui ordonner un truc?"

Indil haussa un sourcil, sans paraître surprise des paroles du vampire. Pour une fois -et c'était la faute des chaussures, de l'odeur de loup et de vampire mal lavé- elle n'avait pas senti son amie. Tant pis, tant mieux, leur petit match vampirique allait avoir lieu. Si Simhour n'aurait pas été là Indil aurait certainement bouder enfantinement la vampire en voyant qu'elle l'ignorait. Elle savait qu'elle était heureuse de les voir mais la vouvrire n'était pas d'un tempérament normal donc... Pour une fois elle se contenta d'observer. Et l'observer disparaître à nouveau avec un petit sourire tranquille perché sur les lèvres de la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 17 Nov - 20:29

La colère commençait à bouilloner en Luinil, décidément ce vampire pseudo-séducteur était d'une lourdeure impréssionnante. Puis il s'adréssa à elle ;

"Comme c'est mignon,"
"vous
êtes jalouse de votre amie, alors vous attaquez un pauvre cinglé
innocent ? Naur, n'est-ce pas ? Peut-être êtes-vous toute indiquée pour
venir me réchauffer vous aussi."


Luinil se mit a grogner méchament, comme elle regrettait d'être bléssée, comme elle regrettait d'être épuisée.. Mais Luinil n'était pas comme ça, elle ne supportait pas de se laisser faire..

Puis Maelyan apparut.. Et là, la jeune naur sentit la colère et la jalousie d'Indil.. La tension avait monter d'un cran..

Malgré tout, Luinil eut tout un coup quelque chose de beaucoup moin "humain", beaucoup moin calme dans le regard, elle bondit sur le vampire, grognant, ses crocs acérés dépassant de ses lèvres..
Ses bléssures avaient recomencer à saigner abondemment..

[ De même; bidon ]


Dernière édition par le Lun 24 Déc - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Mer 21 Nov - 22:33

Simhour regarda Maelyan partir en souriant. Bon, une de moins, maintenant il allait devoir se dépêtrer avec les deux autres. Manifestement aussi folles l'une que l'autre.

Hum... entre Indil qui se rebiffait et l'autre qui grognait, il avait peut-être poussé le bouchon un peu trop loin. Bien sûr qu'il adorait énerver les gens, mais il serait plus sage de ne pas sous-estimer ce clan de tarées. Indil était du genre imprévisible, et son amie avait passé la nuit dehors sous forme de louve... Simhour se demanda combien il y avait en elle de l'animal, et combien de la jeune fille. En tout cas, ses grognements n'auguraient rien de bon, et Indil, elle, semblait intéressée par le spectacle.

Simhour l'interpella.


"Dis-moi, jolie rousse, est-ce que ton amie réagit comme ça à chaque fois qu'un homme lui parle ? Elle ne connaît que toi, ou quoi ?"

C'est alors que Luinil bondit. Simhour s'étonna qu'elle réagisse si vite, il pensait devoir se montrer encore un peu plus casse-pieds avant d'en faire craquer une. Bah, elle devait avoir le sang chaud. Naur. Et de toute façon, les réflexes vampiriques de Simhour était largement suffisants pour pallier à l'effet de surprise d'une fille fatiguée et blessée.

Avant que la jeune fille ne l'atteigne, le vampire avait de nouveau revêtu sa forme brumeuse, et il glissa promptement pour se rematérialiser derrière elle. Un sourire horripilant sur le visage et un regard lubrique dirigé vers un endroit particulier entre les cuisses et le bas du dos.


"Eh bien, eh bien, quel tempérament... Dites, vous devriez prendre un peu de poids, je suis sûr que ça ajouterait à votre... charme."

Il fit un clin d'oeil absolument lourdingue à Indil.

"Tu ne penses pas ?"

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 25 Nov - 23:59

Indil n'avait pas cherché à retenir son amie de sauter sur Simhour. Oh elle l'aurait peut-être pu, elle avait l'habitude de ou l'encourager ou la retenir , vu le caractère impétueux de son amie. Mais pas cette fois. Cette rage était très saine et justifiée. Simhour était un enfoiré, non pas qu'elles-mêmes soient de doux anges, loin de là mais..A la longue il tapait sur les nerfs. S'il osait toujours à un cheveu de Luinil il pourrait s'attendre à voir une explosion de la part d'Indil, et ces colères ne sont jamais agréables.
Sans grand étonnement elle observa le vampire esquiver l'attaque en se dématéralisant..Puis regardait d'un air plus que lubrique et encore plus lourd Luinil.

Là Indil s'avança d'un pas félin et se plaça entre les deux, tournée vers Luinil. Son dos présenté avec mépris à Simhour elle plaça ses mains sur les épaules de la louve pour l'empêcher de faire un meurtre. Elle sourit doucement à son amie, chantonnant à mi voix pour la calmer. Son regard montrait bien à la louve qu'elle partageait ses envies mais..Du calme. Ce n'était pas encore l'heure.
Sans cesser de fredonner elle répondit au vampire.


"Un homme? Un peu trop mort et trop lourd pour que tu le sois non? Tes blagues sont bien. Une fois. Deux ça devient lourd Simhour ,recycle toi vite ou tu vas te prendre ma main dans la figure."
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 1 Déc - 23:43

Et oui, en effet, Luinil le ratta. Elle voulut se rattraper sur ses pattes arrières pour bondire à nouveau, mais ses forces étaient bien trop faible. Ainsi, elle s'écrasa au sol en silence, sauf peut-être, pour une oreille très fine, un grognement de douleur assourdis.
"Eh bien, eh bien, quel
tempérament... Dites, vous devriez prendre un peu de poids, je suis sûr
que ça ajouterait à votre... charme."
La jeune louve grogna tout en se retournant avec lenteur pour éviter une douleur trop aïgue.. Simhour c'était à présent retourné vers Indil. La Naur en rêvait, elle aurait aimé bondire en silence et planter ses crocs, lui briser les os.
Mais son amie se mis entre eux, et puis.. Sans aucune force.. La wethil commença à chanter, souire aux lèvres, Luinil repris un air plus humain, quoi que toujours bestiale, elle semblait moin affaiblie.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Mer 5 Déc - 16:34

Sa main dans la figure... Voilà qu'Indil le menaçait et le provoquait à présent. En lui tournant le dos... Il était rare qu'on lui tourne le dos, quand on savait ce dont il était capable. Mais le savait-elle seulement ? Enfin... Elle s'était mise à chanter, fredonner plutôt. Son amie au sang chaud et aux crocs de louve, Luinil, semblait être apaisée par ce chant. Simhour ferma les yeux et inspira profondément. L'effet était probablement involontaire, mais la voix d'Indil le calmait aussi, et ses insultes lui avaient fait l'effet d'une douche froide.

Il s'était donc, à nouveau, laissé emporter... Il avait l'habitude de se faire détester, mais toujours avec style foutredieu. Là, il s'était montré affreusement lourdingue et insupportable. Un peu... comme avec Lyre, en fait, la dernière fois qu'ils s'étaient vus et qu'il avait failli la brutaliser. Damnation. Etait-il en train de glisser de plus en plus vers le vil état d'animal ?

En tout cas, il avait de nouveau l'esprit clair, et il se haïssait pour ce qu'il venait de faire. Et encore, il s'était calmé avant de dépasser les bornes comme avec Lyre... Pire encore, s'il avait soudain eu soif alors qu'il était avec les jeunes filles... Encore heureux que Maelyan n'ait pas été là pour se moquer de lui.


"Je suis désolé," lâcha-t-il. "Toutes les deux, veuillez accepter mes excuses pour mon inconvenance. Cela ne se reproduira plus. Maintenant, je vais... me retirer."

Il se détourna, mais ne se dématérialisa pas tout de suite, au cas où Indil, voire Luinil, ait encore quelque chose à lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 9 Déc - 0:12

Indil sentit Simhour se calmait derrière elle et elle ressentait presque que ses idées devenaient plus claires. Lui qui avait était si agréable le soir de leur deuxième rencontre était à présent affreusement lourd et pesant, avec un humour digne d'un paysan en rut...Affreux. Surtout qu'il avait gâché ses retrouvailles avec Luinil, ce qui était la pire des choses qu'Indil voulait, elle ne pouvait pas vivre sans elle ou Maelyan, ça lui était impossible. Son chant se raffermit encore un peu plus, elle ne pouvait pas perdre Luinil, ce n'était pas..normal?Humain?Possible?

"Retire toi , c'est le mieux. Dégage!"

Hurla Indil, torturée soudain par la pensée de perdre son amie alors qu'elle venait à peine de la retrouver. Non..Jamais, jamais elle ne laisserait cela se passer! Sa voix parti aisément dans les aîgus et ses prunelles devinrent celles d'un chat..Elle ne se contrôlait plus, la pleine lune était proche et elle était furieuse.Furieuse et terrifiée. Non pas perdre ses amies,non tout mais pas ça...Déjà la vouivre ne se souciait plus de Simhour, se fichant qu'il parte ou non et reposa son regard vers son amie, quêtant on ne sait pas trop quoi du regard.

[ Mini poste pourri, i'm sorry... ]
Revenir en haut Aller en bas
Luinil Boreas
Naur
avatar

Elément : Naur
Nombre de messages : 56

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Jeu 13 Déc - 22:15

Et a présent il s'excusait presque, il s'en voulait, non, mais de qui se foutait-il? Luinil aurait aimé reprendre des forces, n'y aurait-il pas dans cet satanée école une potion quelconque pour la remettre sur pieds, elle ne suportait pas, non décidément elle ne supportait pas d'être infirme, de ne pouvoir se retrouver et aller courir le long de la forêt avec ses amies..
Ses tripes sursautères, comme si ses entrailles avaient voulus, tout d'un coup, ressortire, là sur le sol de pierre glacée.. Elle fu prise d'une quinte de toux, puis en regardant sa main, remarqua que celle-ci était tachée de sang, elle l'essuya rapidement sur ses vêtements, priant pour qu'Indil n'ai rien vu.

La jeune louve sourit quand elle lui dit de dégagé, un sourire sans joie, un sourire vide, juste une grimace de bête, un peu de sadisme peut-être? En tout cas elle ferma les yeux et s'abandonna à peine quelques secondes, avant de se relever, nonchalante et de se diriger vers simhour à pas lent.

( Préssée xD)
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Sam 15 Déc - 0:29

[ohhh que j'aime ça... Simh en larbin ^^]

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   Dim 16 Déc - 0:32

[Simh il essaie de rattraper le coup pasqu'il a fait un RP n'importe comment et il veut qu'Emeraude sache que ça restera un fantasme Cool]

Dégager... Comme d'habitude, Indil était sûre d'elle et outrepassait ses droits. Manifestement, elle ne s'en rendait même pas compte. Il était vrai qu'il s'était mal comporté, mais... L'agacement commençait à refaire surface, et l'envie de tuer la rousse avec lui, bien entendu. En fait, peut-être qu'il fallait l'écouter : il valait mieux qu'il parte, mais pas pour les raisons qu'elle imaginait. Il fallait qu'il s'en aille, parce que sinon, le sang allait couler, et ce n'était certainement pas la meilleure chose à faire. En plus, il serait dommage qu'Indil meure. Tout ce qu'il fallait, c'était qu'elle comprenne une fois pour toute à qui elle avait affaire, et qu'elle cesse de lui tourner le dos, aussi.

Il se pencha et amena ses lèvres à quelques millimètres de l'oreille de sa rousse préférée. Ses mots ne furent qu'un murmure éthéré, diffus, mais il s'assura qu'ils pénètrent jusqu'au plus profond de l'esprit de la jeune fille.


"Je vais m'en aller, Indil, mais pas parce que tu l'as ordonné. Nous sommes pareils, toi et moi, et tu sais combien tu n'aimes pas recevoir d'ordres, hein ? Je n'aime pas recevoir d'ordre non plus. La différence avec toi, c'est que quand je suis contrarié, je peux annihiler la contrariété. Je n'ai pas envie de te perdre, jolie rousse, alors assure-toi simplement de ne jamais, plus jamais être une contrariété."

Il se redressa. Elle était complètement folle et inconsciente, mais si elle ignorait ces mots, ça ne suffirait pas à l'excuser. Il savait qu'il était en tort cette fois-là, et c'était la seule raison qui le forçait à garder son calme relatif. Pour l'instant.

Luinil s'était levée, pendant ce temps. Simhour n'avait pas fait attention à elle plus que nécessaire, mais elle... elle s'avançait vers lui. Le vampire reconcentra son regard de braise sur elle, une expression sans sourire, pour une fois, sur les traits.


"Oui ?" lâcha-t-il. "Tu veux quelque chose avant que je m'en aille ? Quoi que tu fasses, assure-toi que ce ne soit pas une bêtise."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée de la louve   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de la louve
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Un rp avec une louve/sorcelière agile?
» Qui veut n'rp avec Sun, la louve à la queue de feu?
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: Le Château d'Elladat :: L'Antre du château-
Sauter vers: