L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chirion Saw Ann

Aller en bas 
AuteurMessage
Chirion Saw Ann
Professeur de potion
Professeur de potion
avatar

Race : Ange de la mort (apparence humaine)
Poste : Professeur de potions
Elément : Ombre / Wethil
Nombre de messages : 63

MessageSujet: Chirion Saw Ann   Lun 23 Mar - 2:13

Nom:Chirion Saw

Prénom:
Ann

Age:
28 ans à sa mort... (ange de la mort depuis bientôt 7 ans)

Poste:
Professeur de potions

Elément:
L'ombre/Wethil

Maîtrise de votre élément:
Pouvoir le plus développé : "déréliction" : faire vieillir de façon rapide quelque chose jusqu'à la limite de sa destruction : Une roche granitique se transformera en sable, le bois sera pourri, les métaux rouillés à coeur, un humain ne serait bientôt plus qu'un vieillard limite alité prêt à mourir de vieillesse ; les vampires sont censé se transformer en cendre, ... Mais sa maîtrise n'atteint pas encore les êtres pensant (à défaut de dire humain trop restrictif compte tenu du nombre de races ici présentes)

Race:
Ange de la mort, Ann était une humaine auparavant. Elle s'est suicidée suite à l'intensification de son pouvoir qui a fait se délabrer intensément son habitat et entraîné la mort de son époux dans les décombres de celui-ci lorsqu'il s'est effondré sur lui.

Sexe:
Féminin, le prénom Ann, avait une bonne chance de vous mettre sur la voie.

Description physique:
Comme tous les anges de la mort, on la voit souvent le regard dans le vague, comme perdue dans ses pensées. Mesurant 1,65m environ, elle a une prestance qui attire facilement l'oeil, malgré ou à cause de ces longs moments de méditations/songeries. Ses cheveux noirs très longs et raides sont toujours ramenés en divers chignons et palmiers sur sa tête et elle se complaît à porter des vêtements à large capuche qu'elle rabat dessus sitôt à l'extérieur pour préserver sa coiffure.
Pour ceux qui s'arrêteront pour contempler ses yeux, ils sont froids et quasi transparents probablement bleus ou gris très très pâles ; son visage est, par contre, très vivant quand elle n'est pas dans une de ses rêveries où elle laisse les traits de son visage se lisser dans une délicieuse forme de coeur. (et zut, j'ai encore fait une description avant de trouver un avatar, je vais encore passer un temps fou à le trouver)
Description morale:
Ann est une personne très rigoureuse ; la science alchimique qu'elle enseigne en est la plus parfaite illustration.

Elle est également particulièrement organisée, le petit quart d'heure qu'elle met à se préparer le matin, malgré ses coiffures extravagantes, la minutie du rangement de la salle de cours lui permettant une arrivée et un départ express, sont différents exemples de sont organisation qu'elle s'est obligée à avoir du fait que ses rêveries la mettent souvent en retard.
En effet, elle est très très sensible aux ambiances et aux caractères, sentant la détresse morale avant toute autre, et toujours prête à discuter, voire se lier d'amitié avec un dépressif suicidaire (que son état d'ange de la mort lui indique inconsciemment) pour éviter le pire.
Histoire:
Durant sa vie, humaine, avant que son pouvoir ne se développe de façon trop intense, Ann était une herboriste, sans renom, dans les environs de Canaéa. Elle a trouvé le grand amour à 22 ans et s'est mariée avec lui à 24. Il s'agissait d'un bûcheron, tout aussi proche de la nature qu'elle pouvait l'être et avec qui elle vécut pleinement heureuse pendant à peine plus de quatre merveilleuses années. Il y avait certes une certaine malchance tenace à son égard, quelque soit l'achat quelle faisait, les ustensiles, mobiliers et autres objets se trouvait toujours avoir quelque défaut de qualité et ne durait que très peu de temps ; c'est du moins ce qu'elle croyait jusqu'à l'achèvement de son 28° jour de sa 28° année, qui coïncidait avec la morte lune... C'est alors que les pouvoirs jusque là sous-jacents en elle émergèrent. En cette nuit sans aucun contrôle sur la déréliction qui émanait d'elle, elle affaiblit l'ensemble des éléments qui l'entouraient, vêtements, couche, plancher, toiture, porte, tout n'était que ruine. Et lorsque son mari s'éveilla et commença à inspecter les lieux avec un sentiment d'horreur grandissant, il fit l'erreur d'ouvrir la porte d'entrée. Les éléments en ruine qui tenaient à peine debout de par sa présence s'effondrèrent sur lui le perforant, l'écrasant et le déchiquetant à la fois. Ann, toujours dans la chambre, fut épargnée, et put sortir sans encombre, surtout qu'il faisait jour et que la puissance de son aura dérélictrice s'était tue. Elle se demanda ce qui était arrivé, pleura son mari, et alla demander de l'aide au village. On ramena le corps de son mari dans sa boutique, lui installa une couche dans l'arrière salle et improvisa une veillée funèbre. Rigiel était apprécié, et nombre de personnes vinrent et déposèrent des gerbes de fleurs fraîchement coupées, fut également emportée une jeune pousse d'arbre qui devrait grandir sur ses restes car il avait aimé dire qu'il souhaitait à sa mort que ses restent servent à nourrir la végétation.
La veillée funèbre se poursuivit à la nuit tombée. Mais au fur et à mesure que les ténèbres s'intensifièrent, Ann, éveillée cette fois, vit quelque chose se produire. Elle eut l'impression qu'en dehors de son propre voile noir de deuil, une sorte de vapeur ténébreuse l'entourait et se répandait autour d'elle ; et alors que cette sorte de brume, que ce flou qu'un instant elle supposa être juste sa vue qui se troublait à cause de la fatigue, des larmes et de l'émotion, l'indicible se réalisa sous ses yeux. Les choses qui se firent toucher par cette brume changèrent. Le bois tout jeune du cercueil fit des bruits de craquement de bois ayant déjà bien travaillé, les fleurs fraîchement coupées l'après-midi se fanèrent en un instant. Alors qu'Ann, bouche ouverte, se demandait si elle devait crier à l'aide, ou si elle devenait folle, elle souhaita que la brume s'éloigna d'elle et c'est ce que celle-ci fit, s'écrasant sur les murs et les rideaux. Des rideaux qui l'instant d'avant étaient sombres et opaques et qui désormais semblaient avoir plus d'un siècle, élimés, troués par endroit. N'en croyant pas sa chance, Ann se concentra pour repousser au loin d'elle par la pensée, ces vapeurs délétères aux propriétés acides. Et le nuage obéit, se glissant à travers le rideau qui tombait en lambeaux, à peine retenu par un angle hors de l'arrière boutique jusque dans son officine où des cris retentirent soudainement. Les personnes présentes pour la soutenir, voyaient leur vêtements tomber en lambeaux, les vitres ternir, les placards et étagères travailler et se tordre, les plantes se dessecher. Les personnes prirent la fuite dans un brouhaha infernal qui fit prendre conscience à Ann qu'il ne s'agissait nullement d'une folie de son esprit embrumé par le chagrin et la fatigue, mais d'une réalité cauchemardesque. Profitant du début de cette cohue, et sans attendre que la foule ne s'assemble et ne la lapide, elle partie, à travers bois et tituba plus que ne marcha jusqu'à l'effondrement. Au matin elle se réveilla, dans un rond de végétation desséchée, morte pour bonne partie et son moral empira. Elle venait de perdre son mari, sa boutique, ses clients et amis, sa qualité de vie au milieu de la nature. Elle s'était transformée en monstre. Ses pas la guidèrent inconsciemment vers la chute d'eau. Toujours dans ses sombres pensées, elle escalada les flans rocheux et se retrouva, quelques longues minutes plus tard, suspendue à une paroi humide à une hauteur de vingt cinq à trente mètres, surplombant un bassin aux profondeurs inégales. Les roches affleurant sur la gauche avaient une attraction quasi hypnotique, lui promettant une mort certaine, la fin du cauchemar à l'impact, sec et brutal. Les tourbillons et la profondeur au coeur de la chute, proposaient une toute autre alternative, le plongeons à de terribles profondeurs, l'engourdissement du au choc de la surface, l'entrainement au fond par le poids de l'eau qui l'entrainerait inexorablement vers le fond dans des remous et des a coups propres à la disloquer comme un pantin.
Une telle sensation de calme l'envahit ; elle se pencha dans le vide lâchant toute prise et bascula .Sa vie défila dans son esprit, les bons moments passé avec son mari leur joies leur amour de la nature, et soudain, dans ce maelström de souvenirs, le doute s'introduisit. Qu'était elle en train de faire ? Elle chutait et son esprit avait atteint une clairvoyance qu'elle ne lui aurait jamais imaginer. Son corps disloqué allait rester là, pourrir et contaminer cette eau où de nombreuses créatures s'abreuvaient, rependant la maladie voire la mort sur toute la région. Qu'était elle en train de faire ? Elle tombait doit vers un abime insondable de ténèbres, elle qui sa vie durant avait aidée la nature, cueillant avec parcimonie les plantes rares, dans sa mort elle allait empoisonner de nombreuses bêtes, les forcer à changer d'habitat pour avoir un autre point d'eau potable et perturber tout l'écosystème. Et le choc vint. Terrible et instantané, ainsi que l'oubli, le néant, la plénitude, la sensation d'achèvement et de boucle. Le ciel était là, mais diffus à travers des mouvements d'onde, le temps glissait lentement et l'éternité aussi. Puis la nuit vint et une terrible sensation, une douleur dans les poumons et dans le dos, il fallait absolument se redresser et redresser elle fut, aspirant à nouveau de l'air, toussant et crachant de l'eau, avec une sensation de froid et un sorte de brulure dans le dos, au niveau des omoplates. La brulure se transforma en douce chaleur et ..., -comment s'appelait-elle déjà?. Elle vit qu'elle avait des ailes, d'immenses ailes noires comme cette nuit noire où elle se relevait, née de cette chute d'eau. Elle avait un peu froid et se drapa dans le plumage disponible, s'agenouillant sur l'herbe au bord du bassin pour laisser le moins de surface de son corps à l'air. Au bout d'un moment, quand elle fut sèche, elle se redressa, vêtue d'une robe en haillon et d'une sorte de grand voile transparent à peine distinguable dans la nuit, elle se redressa face au vent. Il semblait l'appelé à lui, lui faire des cajoleries et elle lui ouvrit grand les ailes, ce qui lui fit faire un pas en arrière. Puis elle battit puissamment des deux ailes, se soulevant soudain du sol partant en arrière et atterrissant en une position de fente avant quelque mètres plus en arrière. Elle s'exerça ainsi une bonne partie de la nuit, par cette dernière nuit sans lune, trouvant peu à peu comment virer et se faire porter par les courant d'airs, comment freiner se redresser et se poser, comment monter haut contre le vent pour se laisser ensuite piquer vers le sol, et d'un coup d'ailes reprendre une trajectoire parallèle au sol.
Elle découvrit sa portance, les trous d'air, et au petit matin, elle se retrouvait à proximité d'un village.
Un bucher avait été fait mais chose étonnante, il semblait qu'une tombe soit à coté de ce bucher. S'approchant d'avantage, elle vit que le bucher ne comportait que des vieilleries, des objets qui avaient dû trainer des années, oubliés de tous et qui s'étaient délabrés au point qu'aucun autre traitement ne semblait adéquat. Mais rien d'autre sur ce bucher ; on n'y ferait pas bruler de corps. Par contre dans la tombe quelques mètres plus loin, le corps semblait l'appeler et vouloir lui dire quelque chose et elle sut. Dans un terrible flash qui lui emplit tout le crane, d'une douleur immense qui lui fit faire demi tour et s'en aller à tire d'ailes aussi loin que possible de ce lieu ; elle sut. Elle sut qu'elle s'appelait Ann ; Ann Chirion Saw et que c'était son mari qu'ils enterraient.

Depuis, elle s'est éloignée de la zone, zigzaguant au hasard des appels muets qui l'attirent vers les lieux les plus lugubres, et mélancolique où se suicident les gens. Elle en a rencontré certains sur des ponts qu'elle n'a pu tous sauvés, parfois terrassés par des visions de sa propre chute des années auparavant au mauvais moment. Elle en a sauvé d'autres, au moins temporairement en prenant le temps de parler un peu avec eu, de montrer que la personne à des choses à faire, à montrer, des talents uniques à partager qu'il serait dommage de faire perdre à ce monde. Au fil de ces pérégrination, elle a, finalement et logiquement, atterri au seul endroit de forte population à proximité à la ville de Kalinach. Là elle trouva le vieil arbre attrayant et passa de longues heures assise à ses pieds.
Un soir qu'elle se trouvait au pieds du château, une silhouette de détacha du rempart pour chuter. Ann dégagea ses épaules et sorti ses ailes ; elle décolla et rapidement fut rejointe par le corps d'un adolescent qui maintenant hurlait de terreur. Elle l'intercepta délicatement, se laissant entrainer au départ, puis résistant faiblement avant de forcer la trajectoire à se redresser et finalement glisser doucement sur les courant pour ce poser quelques centaines de mètres plus loin. Elle apprit qu'il s'agissait d'un élève de second cycle, qui venait d'essuyer un tel échec, qu'il pensait ne plus avoir la moindre chance de réussir à sortir diplômé de l'école. Une telle nouvelle auprès de ses parents lui vaudrait une terrible raclée et une vie de quasi esclave. Après tout ce qu'il avait découvert içi, il ne pourrait jamais s'y résoudre. Ann n'avait pas utiliser de mots cette fois, elle avait du agir, et il semblait que cette nouvelle voie allait s'imposer à elle de nouveau car il ne lui serait guère possible de remonter le morale de l'étudiant sans lui montrer sa chance de réussite et les descriptions qu'il lui fit ne lui permettait pas de s'y retrouver. Elle décida de commencer par le remonter à son école avant de voire pour lui remonter le moral.
C'est ainsi qu'elle découvrit l'école et bientôt le professorat.


Signes particuliers & autres:
Euh pour la coiffure et les capuches, se reporter au paragraphe de la description physique. Pour le reste, ses chignons lui ont valu de la part des élèves le sobriquet de "chignon savant" en distordant un peu son nom, mais comme cela reste respectueux, elle laisse courir ; il est d'ailleurs probable qu'elle n'y pourrait rien, même si elle voulait qu'il disparaisse.


Dernière édition par Chirion Saw Ann le Mer 1 Avr - 1:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Mar 24 Mar - 0:33

Bienvenue à toi!!! ça fait du bien de voir des nouveaux!!!
ça devenait mort par ici!
**se mortifie car a totalement zappé de répondre/commencer plein de posts**


C'est un pouvoir intéressant que voilà, et redoutable à souhait! J'aime bien.
Par contre tu parles d'ange déchue et d'ange de la mort, ce qui n'est (à ma connaissance) pas pareil... Mais cela doit n'être qu'une petite erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Chirion Saw Ann
Professeur de potion
Professeur de potion
avatar

Race : Ange de la mort (apparence humaine)
Poste : Professeur de potions
Elément : Ombre / Wethil
Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Mar 24 Mar - 2:15

Merci de ton accueil et de ta vigilence. J'ai corrigé et commencé l'histoire ; j'espère avoir plaisir à échanger avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Mar 24 Mar - 21:04

Very Happy

(aussi, faudra te trouver un avatar Laughing et bonne chance!!! Si jamais tu trouves pas, demande à notre très chère admin Lyre des sites d'avatars, qui s'y connait mieux que quiconque!)


Edit: ah, au fait jsuis un des 4 Modérateurs de ce forum. Et je suis aussi répertorié dans le glossaire, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Mer 25 Mar - 0:01

Coucou et bienvenue à toi - enfin bonsoir à la minute, m'enfin-

Pour l'instant la fiche me paraît très correcte Smile Bon courage pour la finir!

Pour l'avatar j'en ai pas en stock de mémoire ^^ mais si tu as besoin d'aide je peux toujours chercher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Chirion Saw Ann
Professeur de potion
Professeur de potion
avatar

Race : Ange de la mort (apparence humaine)
Poste : Professeur de potions
Elément : Ombre / Wethil
Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Lun 30 Mar - 1:32

Bon, j'ai pris un peu de temps pour trouver un avatar qui passe à peu près et qu'une fois assez implanté, il ne me sera plus (moralement) possible de changer.

Pour la signature, je suis bien plus satisfait.
Merci tout de même de la proposition, Lyre.
Sinon, je pense ne plus en rajouter là ; c'est déjà pas mal je crois.
On pourrait enchaîner par un RP entre Lyre et Ann au donjon pour une embauche...

_________________

Ann vous propose d'aider Auroreal dans ses potions.
Si vous êtes d'accord, vous pouvez lui verser une goutte dans sa fiole
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Lun 30 Mar - 20:02

Bienvenue cheers

Du sang neuf Twisted Evil

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Jeu 2 Avr - 21:28

J'adore l'avatar, il est très chou :p xD Cette fiche me va très bien, j'aime bien Smile Pour un post d'embauche, pas de problème.

Simhouuur un peu de tenue!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Lun 6 Avr - 11:21

Hum hum...

Bienvenue cheers

Tes compétences me semblent en partie concurrencées par celles de mon maître alchimiste, mais cela ne m'empêchera pas de venir de rencontrer ! Donc peut-être à bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Mar 28 Avr - 14:45

Avec un peu de retard, bienvenue Razz

Evidemment, maintenant que je ne hante plus les couloirs du château, y a peu de chances qu'on se rencontre, mais bonne chance à toi pour la suite.
Et évite de fréquenter le Nelby Very Happy

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Chirion Saw Ann
Professeur de potion
Professeur de potion
avatar

Race : Ange de la mort (apparence humaine)
Poste : Professeur de potions
Elément : Ombre / Wethil
Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Mer 29 Avr - 18:31

Merci à tous, quelque soit le moment où ils l'ont fait. Il est vrai que tous les perso ont l'air d'avoir des comportements ou coutumes un peu particuliers, et que Ann devra peut-être un temps se contenter de fréquenter des élèves (heu, il en reste ? ; je compte aussi y remédier, de façon bien minime bien sûr), mais bon, ..., Ann a l'habitude de vivre proche de la mort, et de ses donnateurs. MP moi si interressé(e)s.
J'aurai plaisir à RP avec n'importe lequel de vous. Je pensais bientôt démarrer quelque chose dans la bibliothèque, et un autre au village auprès d'un souffleur de verre puis d'un tailleur ou d'une couturière.

_________________

Ann vous propose d'aider Auroreal dans ses potions.
Si vous êtes d'accord, vous pouvez lui verser une goutte dans sa fiole
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Jeu 30 Avr - 23:00

*tente de répondre depuis plusieurs jours. Sans succès comme c'est visible*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Chirion Saw Ann
Professeur de potion
Professeur de potion
avatar

Race : Ange de la mort (apparence humaine)
Poste : Professeur de potions
Elément : Ombre / Wethil
Nombre de messages : 63

MessageSujet: ?? pas compris : 1 professeur ne comprend pas la directrice   Ven 1 Mai - 2:01

Lyre de Vertus a écrit:
*tente de répondre depuis plusieurs jours. Sans succès comme c'est visible*
Panne d'inspiration, manque de temps, ou problème technique ?
Demande si tu veux que j'édite quelque chose.
En tant qu'admin tu as mon adresse mail, n'hésite pas à m'y contacter directement (j'ai pour ma part des problèmes avec les MP qui ne partent pas tous, si tu te souviens, ..., alors si tu veux MP, il le faut faire hors forum, par MSN si tu préfères).

_________________

Ann vous propose d'aider Auroreal dans ses potions.
Si vous êtes d'accord, vous pouvez lui verser une goutte dans sa fiole
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   Jeu 7 Mai - 19:20

Panne d'inspiration ou plus exactement de motivation ( mal de crâne, fatigue etc ...et page blanche xD) et manque de temps pour cette semaine ( dormir plus de 4 heures... Dur ) . Ne t'inquiète pas, ce n'est pas un problème avec ton post Wink Je vais faire ça ce week-end Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chirion Saw Ann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chirion Saw Ann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Au tout début, il y eu ... :: Le Recensement... :: Présentations verrouillées.-
Sauter vers: