L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 1:52

Haï,

J'ai une nouvelle à écrire pour la fac ! Oui, vous n'en avez rien à carrer, MAIS. J'ai décidé de vous mettre à contribution ! Joie. En effet, je serai évalué sur cette nouvelle (entre autres), alors je profite d'avoir des gens qui aiment écrire sous la main pour lire ce que j'ai fait et me donner des conseils / critiques s'ils ont quelque chose à signaler bounce

Voici le premier paragraphe (il y en a plus, mais c'est pas encore tapé). Je précise qu'il y avait des contraintes, évidemment : il fallait écrire la description d'une rue, utiliser une comparaison/métaphore dans cette description et également introduire un métier. Il y avait d'autres contraintes, mais elles sont soit sur la suite du texte, soit passées à la trappe parce qu'il n'y a là que les plus importantes, celles que la prof m'a transmis vu que j'ai zappé comme un crétin les deux premiers ateliers (long story).

Bon, avant de faire des explications plus longues que le paragraphe proprement dit, le voilà... Déchaînez-vous !


Autrefois, la cité avait été un pôle d’activités, un endroit où les humains se rassemblaient, échangeaient, commerçaient, s’entretuaient parfois, mais toujours selon les bonnes règles de la société. Maintenant ? Un marécage. Et encore, en étant sympa. Avec les flaques nauséabondes qui clapotaient sous mes grosses pattes de métal, les vapeurs délétères qui s’échappaient des égouts à l’abandon et toute une série de bâtiments délabrés en guise de sinistre canopée, la rue tenait plus d’un sous-bois inondé que d’un endroit où des gens avaient vécu – ou alors, pas des gens propres. Je n’avais pas été pourvu de système olfactif par mon concepteur, mais je pouvais déduire assez facilement que l’odeur suffisait à abattre un âne. Pas étonnant que la population de chair et de sang ait plié bagages depuis belle lurette. Il n’y avait plus grand monde pour traîner dans le coin : ceux qui étaient toujours là étaient des récupérateurs, des ombres d’humains qui, pour survivre, n’avaient pas d’autre choix que de s’aventurer à la surface avec des masques à gaz bricolés pour glaner dans les ordures quelque pièce de choix à retaper ou à revendre. On en voyait partout qui traînaient dans des endroits où les gens normaux n’auraient même pas songé à poser l’orteil. Les politiciens réfugiés dans les nouvelles métropoles en profondeur avaient commencé par les dénoncer, les appeler la lie de l’humanité, pour ce qu’il en restait, mais ils avaient arrêté quand ils s’étaient rendu compte que les récupérateurs, avec toutes les matières premières qu’ils ramenaient, étaient maintenant à la base de l’économie. Bien sûr, la plupart mouraient avant l’âge de trente ans, mais ça, au moins, c’était une ressource renouvelable.

Ci-dessous, la version actuelle :

Spoiler:
 

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...


Dernière édition par Simhour Burningblood le Mar 16 Fév - 14:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 2:16

J'aime bien. Super glauque, mais j'aime bien.
Pas de critiques à faire si ce n'est juste: "magnes-toi je veux la suite". Ah et le blanc à ct'heure vient de me péter les yeux!^^
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 12:39

Moi j'ai une critique : "ceux qui étaient toujours là étaient des récupérateurs", c'est moyen comme phrase... hum, je vais changer... Cela dit, c'est toujours mieux que certains de mes exploits passés, comme "le mortel est mort" ou "elle sentit une sensation" Razz

Il faut toujours se relire, les enfants.

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 13:00

Disons que "récupérateurs" est un terme un peu soft. "Pillards", "vautours", "chacals" (chacaux ? ) aurait plus d'impact et les deux derniers te donnaient une métaphore à filer au long du texte Razz
Cela dit, la phrase n'est pas une répétition comme tes deux autres exemples, et elle ne me choque pas plus que ça. On peut pas faire des perles de littérature à toutes les lignes ^^

Sinon, comme l'a dit Nelby, c'est bien sympa. C'est le texte avec Cannon et Pachelbel ? Surprised

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 13:15

J'ai "charognards" dans la suite du texte, mais la neutralité du terme de "récupérateurs" était voulue parce que c'est comme ça que les appellent les gens, y compris les politiciens brièvement évoqués ensuite. Les "charognards" d'après, c'est le point de vue du narrateur, qui, comme vous avez pu le constater, porte un regard assez cynique sur l'état des lieux. Peut-être devrais-je alors mettre en évidence le fait qu'il utilise d'abord le terme politiquement correct ? J'essaierai de le faire sans trop de lourdeur.

J'avoue cependant que tout le truc des récupérateurs, c'est un ajout ultérieur par rapport à ce que j'avais écrit à la main, vu que je ne savais pas encore qu'il fallait introduire un "métier" Razz

Citation :
C'est le texte avec Cannon et Pachelbel ?
Nan, celui-là c'est les aventures de Pinkheart le lapin rose au pays du sucre magique Surprised


(au fait, Nelby, désolé pour tes yeux, mais le blanc reste, mwahaha. Cela dit, la police du forum est assez pète-rétines en général Very Happy)

EDIT : Question subsidiaire : Canon ou Cannon ?

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 13:49

Sur la partition dmon papa c'est Canon. un seul n.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 13:57

Je sais. Cannon c'est de l'anglais, ça désigne le canon, l'arme ^^ La question, c'est : dois-je nommer le personnage Cannon ou Canon ? Les deux persos sont inspirés de nos rangers sur PSO Very Happy A la base, j'avais fait un RAcast que j'avais appelé simplement CANNON, et quand Paul a fait une RAcaseal, il a décidé de l'appeler tout naturellement Pachelbel... Donc c'était CANNON et Pachelbel. Seulement, pour la nouvelle, je pourrais rétablir entièrement la référence musicale avec Canon, ou la tordre un peu pour garder l'analogie à l'arme, puisqu'à la base c'est un robot de combat. Cependant, l'analogie ne serait pas non plus perdue, puisqu'on dit bien "canon" en français Rolling Eyes Maaaiiis un seul N pourrait amener à prononcer "kanon" au lieu de "kanone" !

Alors, des préférences ? Finalement, la simple question, c'est : qu'est-ce qui est le plus joli ?

Au passage, LA SUITE. Avec un seul N pour le moment.

Ici, les contraintes étaient de narrer l'arrivée du personnage A (depuis le début, en fait) et de faire engager le dialogue par un personnage B. Il fallait aussi mettre une description comparée des deux personnages, c'est à dire les décrire tous les deux en mettant leurs traits en comparaison ("il était aussi grand que l'autre était petit, mais tous deux partageaient les mêmes cheveux bruns"...), avec la difficulté supplémentaire d'introduire une couleur et un animal dans la description Very Happy


Et puis il y avait moi, bien sûr, le seul androïde assez crétin pour braver la surface et ses charognards sans y être obligé. Rectification – il y avait moi et ma petite sœur, celle que j’étais venu chercher dans cette nuit sans étoiles. Je n’étais plus très loin ; en fait, je l’avais déjà en ligne de vue. Elle se tenait là-bas, au bout de la rue, de l’autre côté d’une mare d’immondices qui s’étendait sur toute la largeur de la chaussée. Elle n’avait pas bougé depuis la veille, comme prévu, et elle n’allait sans doute pas bouger aujourd’hui non plus, mais ça ne coûtait rien d’essayer. Le premier pas que je fis dans la mer huileuse qui nous séparait fit un bruit tel – c’était plus profond que ce que j’avais supposé – que Pachelbel tourna immédiatement la tête vers moi. Je me figeai, là, un pied dans les ordures, aussi digne qu’un grand frère peut espérer l’être dans une situation pareille.

« Canon, constata-t-elle. Tu es revenu. Je t’ai dit que ce n’était pas la peine. »

Aussi aimable que d’habitude, la frangine. Sans lui laisser voir le pincement au cœur que m’infligeait son indifférence, je me mis à patauger dignement dans la flaque puante. Penser à traiter et désinfecter la cuirasse extérieure en revenant.

« Je n’allais pas te laisser seule dans cet endroit pourri », lui lançai-je bravement, tel un courageux chevalier du Moyen-Âge. Un chevalier à l’armure électronique et maculée de merde, mais le cœur y était certainement.

Arrivé près d’elle, je passai quelques instants à la contempler, plein d’amour fraternel, et elle me rendit mon regard, pleine de désintérêt total. Je souffrais de la voir coincée ici, dans ce décor gris et dégueulasse : si ma grande carcasse noire n’y détonnait pas le moins du monde, on ne pouvait en dire autant de la silhouette frêle et blanche de Pachelbel. Notre père à tous les deux, celui qu’on appelait simplement le Professeur, m’avait doté de l’apparence la plus impressionnante, la plus intimidante, et il avait donné la pureté et la délicatesse à ma sœur. Et pourtant, c’était elle qui me tenait en échec et qui m’imposait sa loi. Impossible de ne pas voir l’ironie.

Elle attendait ici – exactement ici, au centimètre près – depuis maintenant une semaine. On aurait cru voir un pauvre oisillon tombé du nid et qui, ne sachant pas voler, attend que sa mère vienne l’y ramener. Oui, en y réfléchissant, c’était exactement ça. Sans les plumes et les ailes, évidemment.



Je ne suis pas sûr que la dernière phrase soit nécessaire. J'aime bien le côté terre à terre de la remarque qui donne un nouveau tour à cette comparaison somme toute assez classique, mais je me demande si elle ne détourne pas inutilement l'attention du lecteur...

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 14:26

Johann Pachelbel étant allemand, pourquoi voudrais-tu caser un nom anglais??^^ Quitte à rester allemand, Canon deviendrait Kanone, ce qui ne dérangerait plus à la lecture (mauvaise prononciation).

Le point qui me dérange est d'avoir donné le nom de Pachelbel à unE androïde. Bien qu'en partie ou totalement robotisée, elle reste à mon sens féminine. Reste tjs l'éternel débat sur l'humanité des androïdes... Bref je verrais plus Pachelbel pour le robot et Kanone pour sa soeur. Mais cela ne regarde que moi.

Au passage, il neige à Bordeaux. Vive le réchauffement climatique! XD

Sinon l'introduction de la comparaison avec un animal n'apparait pas naturelle à mon sens, on sent que tu devais la placer et elle arrive un peu comme par magie. Tu devais allier aussi la couleur avec l'animal?? Je trouve que ça rajoute un peu sur le fait de "fallait caser ça et ça... ben voilà, c'est fait".

Sinon ça se lit bien, on ne bute pas, ça coule presque. L'ambiance crade et glauque est bien maintenue et même si la soeur fait un peu cliché "ange au milieu d'un tas de merde" ça passe bien. très bien même.

Voilà je pense avoir fait le tour!!^^ On attend la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 15:13

Ouh p'tain, la neige vient de repartir à fond là...

Bref, on dit en général "une gynoïde", après c'est selon les préférences mais moi j'aime bien ! Quant au nom, il reste. Pachelbel c'est mignon. Ca ne va pas avec le gros bourrin Very Happy

Pour la couleur et l'animal, nan, je ne devais pas forcément les mettre ensemble, juste les utiliser dans la description. C'est si choquant que ça l'oisillon ? Est-ce que ça se serait vu si je n'avais pas énoncé les contraintes au début ? Parce qu'en fait, je n'ai pas eu l'impression d'avoir du mal à le caser, vu que ça correspond parfaitement au personnage (et ce sera creusé dans la suite du texte).

*relit*

Hmm, la formule "On aurait cru voir" est peut-être un peu malheureuse, effectivement, ça fait "REGARDEZ TOUS JE VAIS METTRE UNE COMPARAISON". Je me pencherai sur la question.

Quant au cliché, je me défendrai simplement avec un "Tropes Are Not Bad" Cool L'incongruité de Pachelbel dans de décor et les contradictions inhérentes au personnage sont importantes pour sa construction, et si le lecteur peut tout de suite identifier ce point, c'est aussi bien.

EDIT : Arf, le temps que j'écrive mon message, la neige a fini de tomber >.<

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Jeu 11 Fév - 15:24

Foque ! Le temps que j'écrive mon message, je me suis fait devancer et j'ai perdu ce que j'avais écrit.

Here I go again.

La comparaison n'est pas très subtile en effet. Mais si tu l'expliques par la suite, notamment le côté "tombé du nid", ça passe (genre le professeur (original Razz) il est mort et Pachelbel est en deuil). EDIT : arf ! j'avais pas vu ton "sera creusé par la suite". Donc go for it. J'attends la fin pour me prononcer sur la comparaison ^^

Ensuite, la dernière est très bien. Ca correspond à l'esprit cynique du personnage que tu avais déjà introduit. J'irais jusqu'à dire qu'elle était nécessaire pour casser la comparaison clichée Surprised

Enfin pour le nom, comme je te l'ai dit de vive voix, "Cannon" a ma préférence. D'abord pour éviter la prononciation française, ensuite pour garder l'analogie à l'armement qu'on perdrait avec "Kanone" (qui fait nom d'heroic fantasy au rabais si vous voulez mon avis Razz ). Et puis c'est pas dit que le con de lecteur ne se mettrait pas à le prononcer "kanoné" .
Et je suis de l'avis d'Antoine, "Pachelbel" me semble plus féminin que "Cannon", surtout avec la référence.


... Je suis le seul à penser à Aerith ? Surprised

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Dim 14 Fév - 23:46

Ooookay, suite ! Bon, là, il y avait la contrainte la plus difficile : le dialogue entre les deux personnages devait comprendre un "conflit" qui serait finalement résolu par un malentendu. Cela ne veut pas dire qu'ils finissent par tomber d'accord quand ils se rendent compte qu'il y a eu quiproquo, au contraire : chacun des deux comprend une chose différente et les deux croient ainsi que le conflit a été résolu. Le malentendu a été difficile à trouver... Lisez et dites-moi si ça passe bien et si vous avez une meilleure idée, parce que là je suis pas contre un peu d'aide >_<

Ensuite, il fallait enchaîner sur un souvenir qui soit si possible en rapport avec la bestiole utilisée plus haut. Le souvenir devait se terminer sur un bruit qui ramène le personnage à la réalité.

Et ça se termine là pour le moment ; c'était la dernière instruction ! La suite mercredi du coup bounce

Allez-y...


« Être seule ne pose pas de problème, dit Pachelbel, égale. Il n’y a pas de menace directe dans les environs à part les récupérateurs, et l’armement dont je suis équipée suffirait largement à les tenir en respect. Ils le savent. L’atelier ne court aucun danger.
- Je me fous de l’atelier. Cela fait plus de trente jours que le Professeur est parti. Ce n’est plus la peine de l’attendre.
- L’ordre qu’il m’a donné s’étendait jusqu’à son retour, répliqua Pachelbel.
- Il n’y aura pas de retour ! Il est mort, tu comprends ? Il est sûrement en train de pourrir dans une ruelle quelque part. Tiens, comme le rat, là. »

Je désignai un cadavre de rat qui surnageait dans la grande flaque.

« Tiens, murmurai-je, je pensais que les rats d’égout étaient éteints. Bonne chose de voir que certaines espèces résistent toujours. Encore que… Ce spécimen-là a dû connaître de meilleurs jours.
- Canon, si tu n’as plus rien à me dire, tu ferais mieux de partir.
- Désolé. Je suis simplement venu te donner un ultimatum. Je veux que tu rentres à la maison avant demain soir. Sinon, je viens te chercher et je te ramène par la force. C’est compris ?
- D’accord. »

Une réponse claire, nette et totalement inattendue. Je regardai Pachelbel avec stupéfaction. Elle n’avait pas changé d’expression : toujours le même visage calme et sans émotion.

« Vraiment d’accord ?
- Oui. Tu peux y aller maintenant. Je rentrerai bientôt.
- Dans ce cas, je pars devant. Merci, Pachelbel. »

Je la saluai de la main et tournai les talons, le cœur animé de sentiments conflictuels. J’étais soulagé, bien sûr, mais une partie de moi cherchait encore à comprendre ce qui venait de se passer. Après un tel acharnement à rester ici jusqu’au retour du Professeur, elle allait accepter sans plus de difficulté de partir avec moi ? J’avais du mal à y croire, mais j’étais le mieux placé pour savoir qu’elle ne connaissait pas le mensonge. Je pouvais simplement supposer que mes arguments avaient fini par trouver une faille dans sa programmation. Peut-être qu’elle avait reçu une interdiction absolue d’entrer en conflit avec moi – heureusement pour moi, d’ailleurs – et que ma menace avait ainsi outrepassé l’ordre de protection donné par le Professeur. Ou quelque chose comme ça. Je n’en savais rien. Mais la perspective de retrouver enfin Pachelbel, ça, ça me rendait heureux ; c’était la seule chose, peut-être, qui pouvait encore me donner la motivation pour continuer.

Ca n’avait pas toujours été comme ça. Il y avait eu un temps où travailler pour le Professeur me suffisait. A l’époque où Pachelbel n’était pas encore née. Cet homme était alors tout pour moi : il m’avait construit un corps et il avait même réussi à me donner une âme, selon un procédé qu’il avait jalousement gardé secret, ce qui lui avait attiré pas mal d’ennemis. Et c’était parce que j’avais cette âme que je m’étais senti si curieux et si excité le jour où il était venu me trouver pour me dire :

« Viens voir, Canon. Tu vas avoir une petite sœur. »

Je l’avais suivi jusque dans l’atelier et je l’avais vue : une toute petite forme, si délicate, si étrangement humaine. Je me souviens encore de l’émerveillement qui s’était alors emparé de moi.

« Elle n’est pas encore terminée, comme tu peux le voir, disait le Professeur qui papillonnait autour d’elle. Oh, on dirait un ange endormi comme ça, n’est-ce pas ? Elle est beaucoup trop belle pour ce monde de brutes… J’aurais presque envie de lui donner une paire d’ailes pour lui permettre de s’envoler loin de tout ça… Est-ce que ça serait de trop, à ton avis ?
- Oui, Professeur. Ca serait de trop. Elle est déjà parfaite. »

J’étais sincère. Elle n’avait rien d’un mastodonte d’acier comme moi. Certes, on ne pouvait pas non plus la confondre avec une humaine de chair et de sang, mais c’était parce que la pureté de ses traits ne pouvait avoir été créée que par la main d’un artiste, comme un cristal taillé. Le Professeur s’était réellement surpassé.

« Tu as raison, avait-il soupiré. C’est déjà mon chef-d’œuvre. Je vais plutôt m’employer à lui faire don d’un esprit aussi acéré que le tien. J’espère que vous serez heureux tous les deux, quand je ne serai plus là pour veiller sur vous, mes enfants. »

Mais le Professeur n’avait jamais terminé son œuvre. Les années s’écoulaient, Pachelbel était devenue une parfaite petite gynoïde mais n’avait toujours pas reçu son âme. Le Professeur ne cessait de remettre la tâche à plus tard, car il se montrait de plus en plus obsédé par la sécurité à mesure que ses détracteurs, tant ceux qui voulaient s’approprier ses secrets que les moralistes qui jugeaient mauvais d’attribuer un esprit humain à un être artificiel, se faisaient plus nombreux. Au lieu d’une âme, elle reçut un assortiment d’armes en tout genre pour protéger son créateur, et la petite colombe se mua en parfaite machine de guerre. Je m’étais quand même pris d’affection pour elle, parce que c’est ce qu’un frère doit ressentir pour sa sœur, et je pressais sans arrêt le Professeur de terminer enfin l’âme de Pachelbel, pour qu’elle puisse vivre et soit heureuse avec moi. La réponse était toujours « plus tard ».

Et, aujourd’hui, il n’était plus là pour veiller sur nous. Un mois plus tôt, il avait quitté précipitamment l’atelier en surface qu’il n’utilisait presque plus, en ordonnant au passage à Pachelbel de monter la garde ; puis il avait claqué la porte et était parti en courant dans la nuit. Il n’était jamais revenu, mais Pachelbel, son chef-d’œuvre absolu, restait toujours fidèle au poste…

Alors, j’entendis le grondement de métal derrière moi.

Tiré de mes pensées, je me retournai lentement, sachant très bien ce que j’allais voir et ne voulant pas le voir.

La lourde porte coulissante de l’atelier était fermée. Pachelbel avait disparu. Non : elle était « rentrée à la maison ». La maison… Je me maudis. Voilà donc la fameuse faille dans sa programmation d’une logique à toute épreuve, ou plutôt dans mon esprit trop humain, trop capable de nier l’évidence. Pachelbel ne m’avait pas menti en disant qu’elle allait rentrer : c’était moi qui avais fait l’erreur de penser qu’elle viendrait avec moi dans notre repaire sous la surface. Pour elle, la « maison » avait toujours été cet atelier où elle était née, l’endroit que le Professeur lui avait demandé de protéger coûte que coûte. Elle avait accepté de rentrer au lieu de rester plantée dans la rue parce que ça n’entrait pas en conflit avec l’ordre du Professeur, tant qu’elle restait dans l’atelier. Elle m’avait obéi ; elle avait fermé la porte ; moi, j’étais dehors, stupide et misérable.


(je vais rajouter la totalité de la version actuelle dans le premier post)

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 11:53

Hmmm...

En effet, le malentendu n'est pas du meilleur niveau, mais il fonctionne bien dans le contexte.

J'avais pensé à quelque chose du genre :
Cannon donne son ultimatum.
Pachelbel répond "d'accord".
Cannon croit qu'elle se plie à sa demande alors que Pachelbel ne fait qu'exprimer sa compréhension de la situation.

Mais dans ces conditions, il n'y a pas tout le côté symbolique du terme "maison"

Tu t'es décidé pour le nom finalement ?


Et ça m'étonne de ne pas encore l'avoir fait remarquer, mais Cannon est un siscon Razz

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 13:30

ONII-CHAN

Nan, si je fais comme tu dis, je crée une impasse : comment continuer après ? Il faudrait qu'il revienne le lendemain et les choses n'auront pas progressé Surprised Ou alors il met sa menace à exécution, Pachelbel le tue et hop fini Razz

Et euh pour le nom... bah là j'ai laissé "Canon" mais ça peut encore changer Surprised

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 14:27

Ou alors elle rentre dans le laboratoire pour parer à la menace.

Suit toute une scène ou Cannon doit défaire le système de sécurité du labo avant le combat climatique au centre d'un monde post-apocalyptique !

Shônen spirit !

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 15:25

Mon dieu que c'est long O_O et j'ai réussi à louper tout ça O_ô bon j'donne mon avis sur le début, le reste...plus tard !

Simhour Burningblood a écrit:

Autrefois, la cité avait été un pôle d’activités, un endroit où les humains se rassemblaient, échangeaient, commerçaient, s’entretuaient parfois, mais toujours selon les bonnes règles de la société. Maintenant ? Un marécage. Et encore, en étant sympa. Avec les flaques nauséabondes qui clapotaient sous mes grosses pattes de métal, les vapeurs délétères qui s’échappaient des égouts à l’abandon et toute une série de bâtiments délabrés en guise de sinistre canopée, la rue tenait plus d’un sous-bois inondé que d’un endroit où des gens avaient vécu – ou alors, pas des gens propres. Je n’avais pas été pourvu de système olfactif par mon concepteur, mais je pouvais déduire assez facilement que l’odeur suffisait à abattre un âne. Pas étonnant que la population de chair et de sang ait plié bagages depuis belle lurette. Il n’y avait plus grand monde pour traîner dans le coin : ceux qui étaient toujours là étaient des récupérateurs, des ombres d’humains qui, pour survivre, n’avaient pas d’autre choix que de s’aventurer à la surface avec des masques à gaz bricolés pour glaner dans les ordures quelque pièce de choix à retaper ou à revendre. On en voyait partout qui traînaient dans des endroits où les gens normaux n’auraient même pas songé à poser l’orteil. Les politiciens réfugiés dans les nouvelles métropoles en profondeur avaient commencé par les dénoncer, les appeler la lie de l’humanité, pour ce qu’il en restait, mais ils avaient arrêté quand ils s’étaient rendu compte que les récupérateurs, avec toutes les matières premières qu’ils ramenaient, étaient maintenant à la base de l’économie. Bien sûr, la plupart mouraient avant l’âge de trente ans, mais ça, au moins, c’était une ressource renouvelable.

SIMH JE T'AIMEEEEEEEEEEEEEEEEE. Enfin, j'aime ton style d'écriture * pas nouveau, mais là encore plus que d'habitude* J'aime j'aime j'aime j'aime. Rien à redire, écris un bouquin avec ça au début Smile


Simhour Burningblood a écrit:
Moi j'ai une critique : "ceux qui étaient toujours là étaient des récupérateurs", c'est moyen comme phrase... hum, je vais changer... Cela dit, c'est toujours mieux que certains de mes exploits passés, comme "le mortel est mort" ou "elle sentit une sensation" Razz

Les récupérateurs c'est moche, je sais pas ce que c'est et pas sûre que ça soit un métier :p Mais c'est mieux qu'elle sentit une sensation et que le mortel est mort ça c'est sûr :p

Citation :
Il faut toujours se relire, les enfants.

NOOOOOON VADE RETRO DEUS


Simhour Burningblood a écrit:
Citation :
C'est le texte avec Cannon et Pachelbel ?
Nan, celui-là c'est les aventures de Pinkheart le lapin rose au pays du sucre magique Surprised

(au fait, Nelby, désolé pour tes yeux, mais le blanc reste, mwahaha. Cela dit, la police du forum est assez pète-rétines en général Very Happy)

EDIT : Question subsidiaire : Canon ou Cannon ?

1. C'est chouette les lapins roses au pays du sucre magique *_* Tu racontes?
2.La police du forum elle t'emmerde, sauf si t'en as une autre à proposer :p
3. Cannon. *ferme*

Simhour Burningblood a écrit:


Et puis il y avait moi, bien sûr, le seul androïde assez crétin pour braver la surface et ses charognards sans y être obligé. Rectification – il y avait moi et ma petite sœur, celle que j’étais venu chercher dans cette nuit sans étoiles. Je n’étais plus très loin ; en fait, je l’avais déjà en ligne de vue. Elle se tenait là-bas, au bout de la rue, de l’autre côté d’une mare d’immondices qui s’étendait sur toute la largeur de la chaussée. Elle n’avait pas bougé depuis la veille, comme prévu, et elle n’allait sans doute pas bouger aujourd’hui non plus, mais ça ne coûtait rien d’essayer. Le premier pas que je fis dans la mer huileuse qui nous séparait fit un bruit tel – c’était plus profond que ce que j’avais supposé – que Pachelbel tourna immédiatement la tête vers moi. Je me figeai, là, un pied dans les ordures, aussi digne qu’un grand frère peut espérer l’être dans une situation pareille.

« Canon, constata-t-elle. Tu es revenu. Je t’ai dit que ce n’était pas la peine. »

Aussi aimable que d’habitude, la frangine. Sans lui laisser voir le pincement au cœur que m’infligeait son indifférence, je me mis à patauger dignement dans la flaque puante. Penser à traiter et désinfecter la cuirasse extérieure en revenant.

« Je n’allais pas te laisser seule dans cet endroit pourri », lui lançai-je bravement, tel un courageux chevalier du Moyen-Âge. Un chevalier à l’armure électronique et maculée de merde, mais le cœur y était certainement.

Arrivé près d’elle, je passai quelques instants à la contempler, plein d’amour fraternel, et elle me rendit mon regard, pleine de désintérêt total. Je souffrais de la voir coincée ici, dans ce décor gris et dégueulasse : si ma grande carcasse noire n’y détonnait pas le moins du monde, on ne pouvait en dire autant de la silhouette frêle et blanche de Pachelbel. Notre père à tous les deux, celui qu’on appelait simplement le Professeur, m’avait doté de l’apparence la plus impressionnante, la plus intimidante, et il avait donné la pureté et la délicatesse à ma sœur. Et pourtant, c’était elle qui me tenait en échec et qui m’imposait sa loi. Impossible de ne pas voir l’ironie.

Elle attendait ici – exactement ici, au centimètre près – depuis maintenant une semaine. On aurait cru voir un pauvre oisillon tombé du nid et qui, ne sachant pas voler, attend que sa mère vienne l’y ramener. Oui, en y réfléchissant, c’était exactement ça. Sans les plumes et les ailes, évidemment.


Je ne suis pas sûr que la dernière phrase soit nécessaire.
Moi je suis sûre que si :p Mais bon, j'aime bien ce genre de petites phrases norminales qui ont rien à foutre là mais qui sont chouettes quand même !
Sinon : *_* encore. Et t'as mis très délicatement la description comparée Surprised C'est bien Surprised Même si je l'ai pas vue du premier coup. Surprised

Nelby a écrit:


Lepoint qui me dérange est d'avoir donné le nom de Pachelbel à unE androïde. Bien qu'en partie ou totalement robotisée, elle reste à mon sens féminine.

Moi j'aime bien Pachebel pour une fille Surprised Les deux prénoms sont féminins pour moi d'ailleurs xD

Nelby a écrit:
Au passage, il neige à Bordeaux. Vive le réchauffement climatique! XD

Au passage, il neige à Metz comme tous les jours ou presque depuis trois-quatre mois... Réchauffement climatique mon cul! J'attends l'ère glaciaire moi !

Nelby a écrit:
Sinonl'introduction de la comparaison avec un animal n'apparait pas naturelle à mon sens, on sent que tu devais la placer et elle arrive un peu comme par magie. Tu devais allier aussi la couleur avec l'animal?? Je trouve que ça rajoute un peu sur le fait de "fallait caser ça et
ça... ben voilà, c'est fait".

Là j'suis partagée. J'aurais lu la comparaison dans un rp classique, j'aurais pas tilté. Mais c'est vrai que ça semble un peu tomber du ciel si on examine le bidule et ça correspond peut-être pas trop avec Cannon. Mais bon après j'aurais lu ça inopinément, j'aurais rien vu d'anormal vu que c'est pas la première que Simh écrit un truc dans le genre. Si c'est creusé par la suite....faut voir :p

Simhour a écrit:

- Il n’y aura pas de retour ! Il est mort, tu
comprends ? Il est sûrement en train de pourrir dans une ruelle quelque
part. Tiens, comme le rat, là. »

Je désignai un cadavre de rat qui surnageait dans la grande flaque.

«
Tiens, murmurai-je, je pensais que les rats d’égout étaient éteints.
Bonne chose de voir que certaines espèces résistent toujours. Encore
que… Ce spécimen-là a dû connaître de meilleurs jours.

Je dois avouer que je suis pas fan de ce passage. Le "Oh tiens, je pensais que les rats d'égout étaient éteints." C'est.... euuh... Superficiel xD J'vois pas quel mot utilisé !

Personnellement, j'aime bien le malentendu justement. Même si le conflit se voit pas trop, à mon humble avis.

Et oui, j'ai tout lu en fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 17:43

Je trouve que le conflit manque cruellement de puissance d'impact. Certainement ce qui est absent chez des constructions robotisées. Je verrais plus un truc qui te cloue direct sur ton siège. Je sais pas quoi ni comment par contre, mais là ça fait un peu plat... (Remarquez je viens de finir le film Flight666 sur la tournée d'Iron Maiden, alors en comparaison, tout me parait un peu fade!^^)

Et OMG qu'on se pèle dans ce pays à la con!! Il fait plus froid qu'en décembre! ><" Bon sur ce, je vais aller passer l'aspirateur, éliminer les dernières traces de ce weekend! =D
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 21:37

Pas de problème pour le conflit. Il n'a pas de restriction d'intensité, et ce serait complétement out of character qu'ils se mettent à se tirer les cheveux Razz

Je suis assez d'accord avec Lyre sur le passage du rat. Là, pour le coup, tu t'égares Surprised


Et dis-moi, Lyre, tu as fait exprès de ne citer aucun de mes messages ? Tu comptais me vexer ? Razz

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Lun 15 Fév - 21:49

Lyre a écrit:
pas sûre que ça soit un métier :p
Maintenant c'en est un, non mais !

Lyre a écrit:
1. C'est chouette les lapins roses au pays du sucre magique *_* Tu racontes?
2.La police du forum elle t'emmerde, sauf si t'en as une autre à proposer :p
3. Cannon. *ferme*
1. Pinkheart avait entendu parler d'un pays merveilleux où le sucre coulait à flots : le pays du sucre magique. Tout enthousiasmé, il partit en bondissant, ses oreilles roses frémissant dans le vent. Quand il le trouva, il se gava de tout ce qui passait à sa portée : bonbons, sucettes, gâteaux... Mais il avait oublié qu'il était diabétique et il mourut. FIN (je suis très fier de cet oeuvre et je songe à écrire "Pinkheart II : Attack of the Sugar Zombies")

2. Wingdings ?

3. *se met à genoux devant la directrice* Cannon it is flower

Citation :
Je dois avouer que je suis pas fan de ce passage. Le "Oh tiens, je pensais que les rats d'égout étaient éteints." C'est.... euuh... Superficiel xD J'vois pas quel mot utilisé !
Ah, zut, ça tombe comme un cheveu sur la soupe peut-être ? :/ Au pire c'est pas grave, je peux le virer sans conséquence sur la narration (preuve peut-être que ça n'a rien à faire là Razz) et je crois qu'il n'est pas nécessaire d'en rajouter sur l'ambiance glauquodépressive.

Lyre a écrit:
Là j'suis partagée. J'aurais lu la comparaison dans un rp classique, j'aurais pas tilté. Mais c'est vrai que ça semble un peu tomber du ciel si on examine le bidule et ça correspond peut-être pas trop avec Cannon. Mais bon après j'aurais lu ça inopinément, j'aurais rien vu d'anormal vu que c'est pas la première que Simh écrit un truc dans le genre. Si c'est creusé par la suite....faut voir :p
Je suis toujours surpris, je n'avais pas l'impression que la comparaison ressortait moi ! En plus on était dans une description, donc normalement on s'attend à la trouver. (soit dit en passant, pour les lecteurs de TV Tropes, je pensais à Broken Bird en l'écrivant, même s'il n'y a pas véritablement de rapport)

Lyre a écrit:
Même si le conflit se voit pas trop, à mon humble avis.
Nelby a écrit:
Je trouve que le conflit manque cruellement de puissance d'impact.
Ah non, si j'ai mis "conflit" entre guillemets, ce n'est pas pour rien. Il ne s'agit pas forcément d'une dispute ou d'un combat, juste une discussion où chacun finit par croire que l'autre s'est rangé à son avis. Pour tout vous dire, ce conflit-là est bien plus violent que l'exemple donné par la prof Surprised Je ne l'ai pas sous la main mais ça parlait d'un type qui va chez le véto pour son cheval et un quiproquo finit par amener le véto à confondre le nom du cheval avec celui du propriétaire, enfin, c'est dur à décrire mais il n'y avait même pas vraiment de désaccord... Le terme de conflit était générique, "l'impact" dont parle Nelby n'était pas du tout requis.



En tout cas, cette nouvelle aura au moins réussi à niquer ma barre espace >_<

Ah, on me signale que Tristan a posté en même temps ; bon, s'il est d'accord avec Lyre, le coup du rat vire !

(je constate que l'alchimiste et la directrice sont d'accord sur pas mal de points)

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 1:08

[mode chiant]

Jsais pas mais un conflit même avec guillemets (de non exactitude du mot encadré) autour, à mon humble avis implique plus de puissance que ça.
Et j'ai 'ternet de mon côté pour la définition de "conflit". J'arrive pas à y voir un autre sens que:
Spoiler:
 

Ce qui me faisait donc parler d'impact.
En revanche, si tu ne voulais pas parler de conflit (même au sens général du terme) je suis absolument d'accord que mon "impact" n'a pas lieu d'être. Mais bon, comme disait quelqu'un que j'ai connu: "il faut appeler un chat un chat".

[/mode chiant]
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 1:20

Je ne faisais qu'énoncer les contraintes de la prof. Elle a utilisé le terme de conflit, c'est peut-être un peu fort mais l'idée est là, tu l'as toi-même donnée : "Lutte entre deux tendance simultanées opposées". Il fallait donc simplement que le dialogue reflète deux volontés en désaccord, même léger. Pas besoin de s'échanger des baffes, même s'il était parfaitement possible d'écrire une dispute (encore que, résoudre une dispute de la sorte me semble difficile, mais pourquoi pas).

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 1:24

Et comment que c'est fort!! xD Et une LUTTE quoi!!

Donc ta prof ne sait pas parler français!!

J'ai trop de temps libre pour avoir à chercher si loin moi...
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 11:52

La prof est anglaise Rolling Eyes

(cela dit, j'ai beau chercher, ça ne me choque toujours pas vraiment ; quelqu'un aurait un meilleur terme à proposer ?)

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 17:01

ben quiproquo juste nan? entrainant un différent...
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 20:47

Ah non, là pour le coup c'est carrément autre chose ! Un quiproquo est un malentendu, justement Surprised

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Une nouvelle   Mar 16 Fév - 21:30

Tristan Belmont a écrit:


Je suis assez d'accord avec Lyre sur le passage du rat. Là, pour le coup, tu t'égares Surprised

Et dis-moi, Lyre, tu as fait exprès de ne citer aucun de mes messages ? Tu comptais me vexer ? Razz

Ca va mieux? :p Non j'ai pas du tout fait exprès en plus xD Après, tires-en conclusion que tu veux :p

Simhour Burningblood a écrit:

1. Pinkheart avait entendu parler d'un pays merveilleux où le sucre coulait à flots : le pays du sucre magique. Tout enthousiasmé, il partit en bondissant, ses oreilles roses frémissant dans le vent. Quand il le trouva, il se gava de tout ce qui passait à sa portée : bonbons, sucettes, gâteaux... Mais il avait oublié qu'il était diabétique et il mourut. FIN (je suis très fier de cet oeuvre et je songe à écrire "Pinkheart II : Attack of the Sugar Zombies")

2. Wingdings ?

J'aime beaucoup les oreilles frémissantes. Et me tente pas de mettre Wingdings, ça serait marrant :p et chaotique!

Simhour a écrit:

Ah, zut, ça tombe comme un cheveu sur la soupe peut-être ? :/


Ah, on me signale que Tristan a posté en même temps ; bon, s'il est d'accord avec Lyre, le coup du rat vire !

(je constate que l'alchimiste et la directrice sont d'accord sur pas mal de points)

Non comme une perrure dans la marmite.

L'alchimiste et la directrice sont d'accord sur pas mal de trucs.... La question: cela veut-il dire qu'ils ont raison tous les deux, ou tord tous les deux? Ou bien ce sont-ils entendus grâce à un malentendu ? Je vous laisse y réfléchir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Hors-jeu :: Blabla :: Créations-
Sauter vers: