L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre

Aller en bas 
AuteurMessage
Nennvial, fille de Vairë
Assassin
avatar

Race : Nymphe
Elément : Amar
Nombre de messages : 7

MessageSujet: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Jeu 6 Mai - 12:58

Nom / Prénom :

Nennvial, fille de Vairë

Age:

Jamais on ne demande l’âge du plus vieil arbre bordant le cheminde notre vie. Pourtant, vous le connaissez… vos ancêtres déjà l’embaumaient de leurs sourires, de leurs sanglots.
Jamais on ne demande l’âge de l’aïeul juvénile qui contemple le vieil arbre bordant le chemin de notre vie. Pourtant vous le connaissez… l’aïeul ne fait que préserver sa demeure.
Nennvial vivra autant que son arbre vivra… liée dans la vie comme dans la mort. Son âge n’a rien d’Humain.

Poste:
( à cf. selon proposition)
Élément:

Amar

Maîtrise de votre élément:

L’élément ne se maîtrise pas, il se perçoit, il se respire, il se partage, il se vit. Nennvial est nymphe. Elle est l’élément, l’élément est en elle. Elle ressent la douleur des siens quand le bucheron armé transgresse les lois de la nature. Elle hume la peur de la faune quand le chasseur prétentieux bat le gibier. Elle emprunte les secrets des migrateurs voletants. Elle habite l’esprit des torrents fuyants. L’élément ne se soustrait, il se transmet.

Race:

Nennvial fille de Vairë est une Nymphe. Celles-ci, sont liées à un arbre, à un roc, à un fleuve, à un esprit. Lorsque l'esprit meurt, elles meurent aussi. Elles peuvent se mouvoir librement hors de leur arbre, roc, fleuve, esprit. Dans les anciens mythes, elles sont dépeintes comme des êtres timides qui se sauvent à la vue d'autres personnes, et pourtant, a fortiori, celles-ci apparaissent comme des Êtres plus mystérieux qu'effarouchés. Inconnues ? Troubles plutôt, car si elles étaient inconnues, personne n'en parlerait.

Nymphe des bois et forêts, attachée à son arbre, celle ci répond plus précisément à la race des Dryades.

Sexe:

Fille de la Tisseuse...

Description physique:
Les mythes racontent que jamais vivant ne su décrire une Nymphe. Tellement belles, les mots manquaient aux Hommes peu nombreux qui les avaient entendu chanter. Les mots manqués, mais l'esprit aussi. Envoûtés, ils oubliaient littéralement leur vision. Seul un souvenir magique leur restait, celui de la complainte.
Ceux sont aux Elfes des Bois que l'on doit une description précise de ces esprits de la nature. Lassés d'entendre tout et n'importe quoi, l'un d'eux trahi le mythe. Non, ces êtres n'étaient ni particulièrement petits, ni particulièrement grands. Non, ces êtres n'étaient pas hermaphrodites. Non, leur peau n'était pas sèche comme l'écorce du chêne. Non leur teint n'était pas argent tel la pureté désirée...
Chaque Nymphe est différente. Mais comme toutes espèces, des traits communs se dévoilent.
Fragiles et fortes, douces et sévères, charmeuses et fourbes, timides et extraverties, calmes et agitées... "Elles n'ont pas qu'un visage...".

Leur physique est particulièrement fin. Particulièrement symétrique. A hauteur d'un Jeune Homme en croissance, leur doux visage trace des lignes juvéniles. Originellement nues, celles ci se vêtissent au plus simple, respectueuses des aventuriers égarés.
Tel un Elfe, celles-ci ne peuvent être surprises. Tout du moins, pas dans leur milieu. L’esprit environnant murmure à leurs oreilles l’évènement à venir, le souffle étranger. Raison pour laquelle l'admiration d'une Nymphe est rare. Si elle est, c'est que celle ci l'a voulu : gare à vous. Ou alors, c'est que celle ci s'est lassée d'écouter le souffle des siens... gare à vous. De son humeur dépendra le sort de l'inconnu.

Nennvial, Amar, est de peau blanche... douce... teintée d'un vert passé... son sang, elle l'emprunte à l'herbe qu'elle caresse de son pas nu. Ses mains, fines et longues achèvent parfaitement l'extrémité de ses bras. Son sourire orne ses petites lèvres timides. Son regard est profond. Rares sont les Elfes qui le perçurent. Et son jeune teint s'enfouit par ce miroir... ancien. Ancien et brisé maintes fois par la douleur des arbres. Son cœur n’est plus que bois face à la négligence des Humains. Tous semblables pour Nennvial qui n’a que faire de leurs maux, de leurs plaies. Le parfum rancunier n’empêche pourtant pas Nennvial d’exprimer sa curiosité à l’égard des étrangers pénétrant l’orée des bois et forêts. Curiosité qui la porte
quelque fois à quitter ses bois, poursuivant la proie de ses attraits.




Profil psychologique :


Autrefois naïve, fougueuse et tolérante, Nennvial est aujourd’hui d’un naturel méfiant. L’Histoire l’a transformé, sa rencontre avec les Hommes l’a altéré. Fougueuse et curieuse, elle est néanmoins réfléchie, apprenant vite. Au cours de ses périples, elle s’est comme, découvert un talent de manipulatrice. Nennvial est fausse : ce qu’elle est contredit ce qu’elle parait. Elle est telle la pièce miroitant sur une table de chêne… pile, ou face. Telle la lame sortie de son fourreau… douce, et tranchante…

Sa naïveté originelle s’en fût aller. Le temps effaça ce caractère juvénile. Sa course endurcie son cœur… L’abandon de son arbre, refroidit son âme.


Histoire:


Au début, il y eu …
Beaucoup de légendes naissent sur les Nymphes, créatures mystérieuses. Sur leurs yeux. Sur leur voix. Sur leur corps. Sur leur magie. Sur leur Histoire. Personne ne connait la juste vérité. De génération en génération, un ancêtre la garde au fond de son cœur. Le secret de sa naissance, Nennvial l’ignore. Sa mère est la Tisseuse. La mère des Nymphes est la Tisseuse. C’est ainsi que l’appelle les Elfes. L’Aurore illuminant de son feu ardant l’arbre de la vie, celui que l’on trouve dans le cœur de chaque espèce. Nennvial est un esprit vivant de la Forêt. Liée à son Arbre de vie, elle ne ressent ni le chaud, ni le froid traversant son corps. Jamais essoufflée, elle se plait à crapahuter d’arbre en arbre, de rive en rive, de vol en vol. Proche des siens, proches des végétaux comme des animaux. Nennvial, son peuple la connaît pour son agitation excessive, sa fougue démesurée. Plus jeune, elle se plaisait à tirailler la demeure de l’ancien. Plus jeune, car une dissension naquit de ce jeu enfantin. Depuis, elle gambadait seule, s’éloignant de son Arbre de vie, désireuse de voir jusqu’où son lien la retenait, faignant de ne pas prendre nouvelles des siens. Il n’y avait pas plus libre que Nennvial. Il n’y avait pas plus prisonnière que Nennvial. Son lien la trainait. La distance fatiguait la Nymphe. D’arbre en arbre, sa curiosité la menait toujours plus loin. Ses journées réduisaient au rythme de ses pas, de son chemin parcouru. Les Elfes racontent souvent que les Nymphes ne dorment jamais. Nennvial n’est elle plus une Nymphe aux yeux des Elfes ? Loin de son Arbre de vie, elle repose ses membres au creux d’un végétal qui veut bien l’accueillir. Et lorsque ceux-ci se font rares, elle pleure intérieurement sa famille, les siens. Au petit jour, le contact léger de l’herbe des plaines vides ravive son sourire enfantin. Marchant, toujours plus loin, elle se plait à raconter ses péripéties aux bardes frétillantes d’Histoires magiques ; elle se plait à feindre un héroïsme inexistant ; elle se plait à mêler les Histoires, à faire naître les légendes, ou les tuer dans leur berceau.
Nennvial est une Nymphe pleine de contradictions. Elle se plait ainsi. Cherchant les mots qui lui donneront raison. Trouvant les maux qui réconforteront sont visages.
Elle marche. Découvre… des êtres exclus de la forêt, des êtres sombres, des lumières nouvelles… que diraient ses ancêtres ? Des pierres taillées façonnent des entassements d’abris, d’autres les mènent entre eux, d’autres font couler l’eau… les Hommes les nommèrent « ville », ou encore « auberge », « demeures », « rues », « fontaines » … certaines pierres venaient même circonscrire des arbres, des fleures, des jardins … Mais ce paysage sentait la mort. La nature était asservie, les pierres défuntes. Ce paysage sentait la mort malgré la plénitude de grouillements provoqués par les êtres diurnes ou nocturnes. Nennvial haïssait ces êtres. Et c’est parce qu’elle les haïssait, qu’elle les fréquentait. Le jour comme la nuit, elle observait. L’avantage d’être Nymphe, c’est que tous sont ignorants. L’inconvénient, c’est qu’il faut porter un linge pour espérer passer inaperçu. N’ayant pas un sou, ne connaissant pas même l'idée, elle fut rapidement débauchée. Loin des siens, la sagesse des arbres l’abandonnait. Des places nocturnes, aux galeries brumeuses, la nuit devenait journée dans l'esprit de la Nymphe... perdue au milieu de nul part... et de partout. Ses yeux si jolis avaient perdu l'éclat du soleil. Sa voix si douce s'était endurcie... Son corps enfantin tombait sous le poids de son corps si dur à porter malgré sa finesse. Ses jours passaient aveuglément sans qu'elle ne puisse s'en ressourcer.
Un Homme lui souriait. Etait ce un Homme ? Qu'importe. Où était-il ? Loin ? Il la poussa. Il ria. Elle oublia son corps douloureux blessé par les éclats abondant de la vitrine d'en face. La pleine lune éclairait son sourire. La nymphe passée était belle dans sa lumière. L'Homme l'observait, neutre. La Nymphe était heureuse : la sève de son corps fuyait. La lune présente était belle. Jamais la Nymphe ne l'avait vu d'aussi près. L'Homme avait, pour Nennvial, disparu. Elle ne le voyait plus. Elle ne le regardait plus. Sa famille lui parlait. L'Ancien pleurait. Pourquoi ? Nennvial ne comprenait pas. Ses paumes tournées au ciel, se levant brièvement de manière répétitive. L'ancêtre sembla s'énerver devant l'inertie de Nennvial. Le soleil pointait, éblouissant la pâleur nouvelle de Nennvial. Ses yeux s'émerveillaient comme découvrant l'astre nouveau. Sa main couverte d’éclat se posa devant ses yeux brulés. Ce que l'Homme appelé temps, elle l'apprit. L'Astre se levait. Un bruit derrière elle. Une lame froide caressa sa gorge. L'ancêtre s'énervait. L'Homme s'impatientait. La ville allait se lever. Nennvial croisa une dernière fois ses yeux. Tout alla très vite. Elle le comprit... juste avant que la lame ne tombe. Le corps posthume caressait le sol... Elle alla ramasser cette étrange chose qu'elle avait maintes et maintes fois vu sans jamais pouvoir y toucher. La poignée était lourde. Une pierre rouge incrustée... rouge comme le sang rampant. Nennvial partit, continuant son chemin.
Dans la cité, les sourds écoutaient. Les muets parlaient. Les aveugles regardaient. Les rumeurs couraient : le garde saoul serait tombé dans la vieille vitrine devant la place... surprenant, un unique éclat de verre l’avait transpercé... transpercé de bas en haut... drôle manière de mourir.


Des années plus tard Nennvial ouvrit de nouveaux les yeux… ses plaies refermées avaient naturellement expulsé les éclats de verre. Elle se souvint. Calmement, elle avait quitté l’enclos humain. Épuisée, un hôte l’avait accueilli… combien de temps ? Le temps était une notion humaine que Nennvial dédaignait.


Un nouveau jour était. Quittant l’arbre accueillant, elle le vénéra comme pour le remercier.

Nennvial avait beaucoup appris. L’Homme asservissait la nature, voué sa vie à la destruction. Le cœur de la Nymphe, aussi pur fut il, s’était endurci… l’hôte l’avait compris. Endurci tel l’Hêtre ancien, celui de ses aïeuls. L’union des siens semblait avoir été perdue. Et pourtant… elle les sentait toujours… l’Ancien l’avait rappelé. Mais elle avait tué. Jamais les Nymphes ne tuent, discrètes, elles sont plutôt portées sur les martyres. Nennvial serait elle accueillie en Nymphe ? Nennvial devait elle fuir les siens… des années avaient coulé. Seul son reflet dans les sources lui rappelait le visage de sa tribue. Nennvial avait appris ce qu’elle n’aurait pas du apprendre. Elle ne pouvait plus avoir le regard des siens… L’épée en bandoulière racontera son épopée aux voyageurs impéniteux. Elle avancerait, avec pour seul carte, celle de sa curiosité, de son instinct. Nennvial continuait son chemin, vers un but incertain… ou plus exactement, méconnu.

Agile, elle apprit seule le maniement de l’arme, se blessant parfois. Elle avait tué. Jamais les Nymphes ne tuent… Rares étaient les Hommes qui l’approchaient, car rares étaient les Hommes qui approchaient les Nymphes. Pour ceux qui s’y aventuraient, un triste sort leur était réservé… la plaie, il faut la faire suinter avant de la faire saigner… pour Nennvial, là est la seule manière de protéger la nature de l’Homme, l’Homme de lui-même. Envoutés, les nobles de coeur rentrent chez eux, contant souvent d’étranges accidents survenus dans leur quête, provocant la chute des plus forts… la chute des âmes viles. La Nymphe souriante à l’étranger construit sa tombe. Joueuse avec sa proie, Nennvial rend, selon humeur, folle sa victime. Pourtant curieuse, jamais elle ne fouille les corps inertes : voler un Homme, c’est devenir humain. Seule sa lame « plantée » dans son dos lui rappelle son triste sort, conséquence de sa triste expérience.

Au fil de ses courses Nennvial s’adapte à chemin. Chemin portant ses pas aux abords de la cité de Kalinach. Encore une… particulière. Une odeur de magie rayonnait autour de cette cité. Bien plus qu’autour de celles pré-croisées. La curiosité de la Nymphe surgit. L’atmosphère lui plaisait. Le parfum à la fois naturel et insolite l’entrainait. Mais sa raison la freina… La forêt longée la cité. De l’autre côté, des plaines et collines.

N’y aurait-il pas une manière de rentrer dans cette cité sans passer par la Grande Porte de pierres et de bois sculptés ? S’il y en avait une, Nennvial la trouverait.



Signes particuliers & autres:

Nennvial porte un long sabre incrusté d’un rubis rouge à son dos. Souvenir de son premier contact avec un Homme ...

Un conseil, ne pas l’approcher avec de mauvaises intentions, sauf si l’idée de mourir dans d’étranges et douloureuses circonstances tente quelqu’un...

Le but IRL de votre candidature :
Pourquoi venir sur ce forum ? Simplement parce que j'aime bien écrire, c'est une évasion. Ce même si le temps manque parfois à l'appel. J'aime bien lire. Le seul moyen de peaufiner son esprit littéraire est de le travailler, et avoir un élément de comparaison.


Dernière édition par Nennvial, fille de Vairë le Lun 7 Juin - 16:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Jeu 6 Mai - 17:02

(je ne veux pas déranger, mais continue, ça part bien)

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Nennvial, fille de Vairë
Assassin
avatar

Race : Nymphe
Elément : Amar
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Jeu 6 Mai - 22:41

(ça y est jsuis dérangée ... d: meuh nannn !)
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Mar 11 Mai - 21:22

Je crois qu'il y a eu un petit bug de post... Surprised
( Le deuxième message est-il ce que la dernière version en date de ta fiche ? )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Jeu 13 Mai - 14:15

Lyre > en effet !
Nennvial, fille de Vaïre > comme tu m'as autorisé, je me suis permise d'éditer ta version pour rectifier ce léger bug.

Lyre> plus boulet que moi? ^^

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Lun 7 Juin - 14:57

Fiche finie ? J'interviens donc : salutations !

Comme l'avait dit Simhour, ça partait bien...et ça a tout aussi bien continué Razz Je ne m'attendais cependant pas à une relation aussi trouble avec les humains What a Face

A part quelques rares fautes qui trainent et que j'associe à la grande quantité de texte (notamment un bout de phrase qui, si je ne me trompe, manque à la fin du deuxième paragraphe de la description physique Surprised), je ne trouve rien à redire sur la fiche Smile

En attendant l'approbation des hautes instances d'Elladat, je te souhaite la bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Nennvial, fille de Vairë
Assassin
avatar

Race : Nymphe
Elément : Amar
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Lun 7 Juin - 16:32

Formar Exal> Remarques prises en compte :p Nennvial n'aime pas les humains, mais tu remarqueras qu'elle ne les tue pas tous Very Happy

Sinon, en effet, j'avais oublié un "bout de phrase". J'avais l'idée sans pour autant me satisfaire de la traduction littéraire, pis comme j'ai fais la présentation en environ un mois, j'ai... oublié.

Pour les fautes, j'en ai repéré quelques unes en effet, maintenant corrigées, mais si y en a d'autres, je prend note.
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Lun 7 Juin - 17:01

Bienvenue!! J'adore. Tout simplement. Encore une psychopathe de plus!!!

ça aura mis le temps, mais le jeu en vaut la chandelle!!

Comme l'a dit mon collègue Exal, mis à part qq petites fautes par-ci par-là, rien à redire. Si, juste que j'ai pas envie de céder mon poste de gardien de la forêt! Héhé!
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Lun 7 Juin - 17:12

Les gardiens servent plus à rien, la preuve cheers

Bienvenue à toi, il faut juste que les admins jettent un oeil mais je ne crois pas qu'elles trouvent grand chose à dire... Mais sait-on jamais... Elles sont méchantes.

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Lun 7 Juin - 18:24

Les gardiens c'est inutile Surprised

Pour le coup, je verrais très bien Nennvial en chaotique ^^

Très bonne fiche, à la limite du mind screw quand elle "meurt". Donc plaisante Very Happy

Bienvenue !

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Mer 9 Juin - 12:39

J'avais lu hier, formulé une réponse mentalement...et pas répondu --'

Donc, personnellement, j'aime beaucoup. Bien écrit et respecte tous les critères. J'ai eu un petit peu de mal à comprendre l'épisode avec l'homme, mais une fois l'histoire lue en entier, normalement, c'est bon j'ai compris !

Et pour moi je la vois plutôt en chaotique. Poste...Euuuh... Tu voudrais quel genre ?

Si Emeraude n'a rien à dire, pour moi c'est bon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Mer 9 Juin - 19:44

Puisque mon avis compte, je vais prendre plaisir à répondre à cette candidature.
Je vois qu'a priori tu fais l'unanimité... Le peu de remarques faites suffisent, je n'ai rien à ajouter. Je n'ai pas particulièrement relevé de confusions internes à ton Histoire. Sur le fond comme sur la forme, ton récit me semble correct.

Quant au poste, si tu veux te diriger vers le chaos, tu peux. Ya des postes plus spécifiques que j'ai pris soins, avant de parler, de relever dans la liste dispo, genre :

- gardienne des jardins => mais a priori, ce n'est pas un poste qui conviendrait précisément à ton personnage

- assassin => à toi de voir comment tu jouerais ce perso,car j'ai en tête qu'un assassin agit sur demande. Ne serait ce pas une faille à ton perso? à voir.

- assassin chaotique => même idée

Donc ceux sont les postes "préconçus" les plus adaptés à ton perso, selon moi.

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Nennvial, fille de Vairë
Assassin
avatar

Race : Nymphe
Elément : Amar
Nombre de messages : 7

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Ven 11 Juin - 12:29

Déjà merci, à tous.

Si à l'avenir vous avez des remarques, je prend toujours.

Pis pour les postes... faut que je relise la fiche du chaos, car j'ai fais mon perso sans fondement autre que celui de la race et du "laisse aller on verra ce que ça donne". Donc si mon personnage rentre dans les gons du Chao, oui je prend. C'est vrai que j'ai voulu donner l'idée 1/ d'un personnage qui n'aimait pas l'humanité, 2/ d'un personnage qui faisait quelque peu défaut à sa race.
Donc ces deux points vont dans le sens du chaos. Mais en même temps, Nennvial n'est pas tout à fait irréfléchie : c'est pas "je vois un Homme, je le tue." Elle l'évalue d'abord... mais c'est vrai quelle les tue facilement... donc c'est assez nuancé tout de même.
Si c'est chao, c'est plus un "chaos égoïste" : centré sur la notion de Nennvial de protection de la nature finallement. Donc c'est pas vraiment "extrême".

Par contre, l'idée d'assassin me plaît : ca colle à la fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Simhour Burningblood
Gardien renégat
avatar

Race : Vampire (Humain)
Poste : Renégat
Elément : Naur
Nombre de messages : 744

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Ven 11 Juin - 13:36

Le Chaos est assez chaotique de base (forcément), mais en plus on est en train de discuter pour recentrer un peu des notions floues telles que celle-ci...

Tout ce qui est sûr, c'est que le Chaos en tant que force a pour but de détruire l'ordre et la civilisation. S'il venait à réussir, je suppose que toutes les lois disparaîtraient, à part peut-être celle du plus fort. Les serviteurs du Chaos sont donc principalement des anarchistes. La seule "organisation" qui existe au sein du Chaos est celle des Mahais, une race de "démons" qui sont vraiment très méchants (alors que d'autres chaotiques, rattachés ou non aux Mahais, peuvent être plus ambigus) menés par une ou plusieurs divinités Mahais. Nous travaillons à clarifier tout ça Razz (et comme d'habitude, si j'ai dit une bêtise, que les admins me corrigent !)

Donc en gros, si tu penses que Nennvial va agir pour abattre l'ordre et la civilisation, alors elle est a priori dans le camp du Chaos (même si elle bosse seule), mais si elle se fiche des grandes causes et se contente de se défendre, ou si elle a des motivations sans rapport avec la lutte entre l'Ordre et le Chaos, elle est plus probablement neutre... même si elle tue des gens Very Happy

_________________
Pourtant, sous la tutelle invisible d'un Ange,
L'Enfant déshérité s'enivre de soleil,
Et dans tout ce qu'il boit et dans tout ce qu'il mange
Retrouve l'ambroisie et le nectar vermeil...
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   Mar 15 Juin - 13:16

Assassin donc ? Assassin chaotique ou neutre ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Achevé) Nennvial, fille de Vaïre   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Achevé) Nennvial, fille de Vaïre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ? Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Au tout début, il y eu ... :: Le Recensement... :: Présentations verrouillées.-
Sauter vers: