L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Halthios de la Lame de Roc

Aller en bas 
AuteurMessage
Halthios Lame de Roc
Amar
Amar
avatar

Race : Oghter (centaure)
Poste : Elève d'Elladat
Elément : Amar
Nombre de messages : 67

MessageSujet: Halthios de la Lame de Roc   Ven 29 Déc - 21:44

Nom : En tant que centaure, il ne correspond pas à celui de la famille mais à celui de sa tribu : la Lame de Roc.


Prénom : Halthios.


Race : Centaure, plus précisément oghter.

Les centaures sont une espèce très particulière, en cela que leur code génétique mêle des chromosomes humains et chevalins, en posant une séparation très stricte entre les deux : chaque « espèce » agit seulement sur certaines parties du corps. C’est ce qui donne cette apparence aux centaures, dont les deux parties (humain et cheval) s’opposent nettement.

Les oghters, quant à eux, s’ils sont nés comme n’importe quel autre centaure, sont affligés d’une malformation génétique qui affaiblit cette séparation, voire la supprime complètement pour les plus atteints. L’apparence de l’oghter en est altérée ; Halthios souffre de la forme la plus rare de cette maladie – ses gènes sont ainsi totalement mélangés (cf. description physique). Cela a pour effet secondaire de le doter d’une constitution très faible et de raccourcir considérablement son espérance de vie (à son niveau de malformation, rares sont ceux qui dépassent 30 ans).


Âge :
Il est né il y a 16 ans. En tant que centaure, il est majeur depuis peu et sa maturité est équivalente à celle d’un humain d’une vingtaine d’années.


Elément :
Amar.


Maîtrise de l’élément :
Tous les pouvoirs d’Halthios sont centrés sur la maîtrise de la terre, art peu abordable et ô combien épuisant. Il sait détecter les flux d’énergie qui la parcourent comme un réseau de vaisseaux sanguins et apprend petit à petit à les diriger selon sa volonté. En pratique, il peut ainsi ouvrir de petites failles, créer des séismes localisés… Cela requiert cependant une énergie énorme, et Halthios est incapable de soutenir trop longtemps un tel rythme.


Description physique :
Halthios a un corps tordu et bossu ; quand il se tient le plus droit possible, il ne culmine guère qu’à 1m60. Son apparence mêle des traits chevalins et humains : il a un visage humanoïde mais un peu trop allongé, de grands yeux calmes dont les iris noirs englobent pratiquement tout l’espace visible et un nez aplati aux larges narines. Ses cheveux descendent dans son dos en une sorte de crinière rousse. Ses mâchoires sont larges et puissantes et ses joues couvertes d’un poil ras et également roux. Ses bras et ses jambes sont également allongés. Il dispose de mains vaguement humaines, à savoir préhensiles, mais pourvues de seulement trois courts doigts ; leur peau est rude et leur dos semble recouvert de corne. Quant à ses pieds, ils ont une forme similaire, quoique légèrement plus longs.

S’il enlevait ses vêtements, on verrait son corps malingre et sa colonne vertébrale chaotique. Son dos bossu est couvert de poil roux, et tout en bas jaillit un bouquet de crin, presque exactement semblable à celui qui orne la croupe d’un cheval. Sous cette queue se trouvent deux tout petits appendices, des embryons de pattes arrière atrophiés.

C’est à cause de ce genre d’anomalies qu’Halthios porte en général des vêtements larges tombant jusqu’au sol, comme par exemple des robes de bure, dissimulant ainsi ses difformités et donnant à l’ensemble de son corps un aspect un peu plus uniforme. Il en a de différentes couleurs, mais en général, ils sont discrets – dans des tons bruns, verts, gris… Ses pieds étant très résistants, il ne porte en général pas de chaussures, mais s’il doit marcher longtemps sur un terrain difficile, il chausse une paire de bottes cloutées. Cela dit, il marche rarement sur de longues durées, car sa malformation l’a rendu très faible physiquement. Dans le même ordre d'idée, on le voit en général s’aider d’une canne de chêne noueuse pour se déplacer, ce qui peut d’ailleurs, associé à son aspect voûté, donner à
le confondre avec un vieillard.


Description morale :
Halthios est quelqu’un de calme et prudent. Il est du genre à tergiverser longuement et à peser avec soin toutes les possibilités avant de prendre une décision (ce qui en fait par ailleurs un redoutable joueur d’échecs, mais ce n’est pas notre sujet). Cette circonspection peut parfois le rendre assez exaspérant parce qu’il ne prend jamais l’initiative en quoi que ce soit. D’un autre côté, il est extrêmement sage et réfléchi et saura toujours prodiguer de justes conseils. C’est quelqu’un sur qui on peut compter ; il est très mature pour son âge, parlant parfois comme un vieil homme.

Il est aussi extrêmement modeste, car il a été élevé en tant qu’inférieur au sein de sa tribu et est donc habitué à se considérer de la sorte. Il n’a ainsi que de très vagues notions d’honneur personnel. Une exception notable à cette règle existe cependant : les centaures vivant en tribus extrêmement soudées et fières, il ne tolèrera pas qu’on insulte sa race ou son clan.

Globalement, c’est quelqu’un de gentil qui aidera ceux qui le lui demandent. Il est facile de s’en faire un ami, pour peu qu’on passe outre son manque de spontanéité et sa tendance à toujours agir en dernier.


Histoire :
La tribu centaure de la Lame de Roc était une tribu très renommée au sein de sa race, en particulier pour ses exploits guerriers. Ses membres étaient fiers de leur réputation et suivaient un code de l’honneur très strict.

C’est au sein de cette tribu guerrière qu’Halthios est né. Constatant qu’il s’agissait d’un oghter, ses parents furent extrêmement déçus, sachant qu’il ne pourrait jamais faire un guerrier convenable. Mais il s’agissait toujours d’un centaure, la chair de leur chair, et en tant que tel, il ne méritait aucunement d’être méprisé.

Il fut donc élevé au sein de la tribu. En tant qu’oghter, cependant, il occupait la position hiérarchique la plus basse : il ne serait ni chasseur, ni combattant, il serait toujours protégé par les autres centaures, et bien que le respect lui soit accordé, il n’avait pas la moindre chance de s’illustrer comme les guerriers. Mais Halthios ne s’en formalisait pas. Il acceptait complètement sa condition, respectueux des règles de son clan. Il accomplissait toutes les tâches dont son corps difforme lui permettait de se charger, sans protester. Quand il avait du temps libre, il préférait le passer seul, incapable de prendre part aux jeux de ses amis.

C’est ainsi que, à l’âge de 15 ans, alors qu’il approchait de sa majorité, il découvrit que la terre réagissait à sa présence. Parfois, quand il était de mauvaise humeur, par exemple, il sentait, sous sa surface, des flux d’énergie s’agiter au rythme de sa colère. D’abord étonné et inquiété par ce phénomène, il comprit rapidement qu’il en était bel et bien à l’origine et qu’il pouvait apprendre à le maîtriser. Les flux d’énergie parcourant la terre pouvaient lui obéir.

Il alla demander conseil au chaman de sa tribu. C’est lui qui reconnut effectivement en Halthios le pouvoir de la nature, le plus courant à toucher les centaures de par leur affinité avec elle. Il disposait lui-même des bases de cette magie et prit le jeune oghter en apprentissage quelque temps pour lui montrer comment contrôler les pouvoirs de la terre. Halthios, lui, était un élève studieux et acharné. Il savait que, parmi les centaures, maîtriser un tel pouvoir pouvait amener loin, peut-être plus loin que le statut de guerrier ; quand un centaure savait contrôler la terre, il avait toutes les chances d’accéder au titre de chaman.

Halthios se rendit rapidement compte, cependant, que le chaman de la Lame de Roc tentait de le mettre sous sa coupe. Ce n’était pas ce qu’il voulait : s’il devait apprendre à contrôler parfaitement la magie de la nature, ce n’était pas en tant que vague subordonné qu’il pourrait le faire. Il s’éloigna petit à petit du chaman, poursuivant ses études de son côté. Le chaman, lui, ne l’entendait pas de cette oreille : si Halthios, une fois majeur, décidait de parler de ses pouvoirs à tout le monde, et qu’il s’avérait qu’ils étaient supérieurs aux siens, il se pouvait fort bien qu’il devienne le nouveau chaman… Alors, si, quand cela arriverait, le chaman n’avait pas Halthios à ses ordres, mieux valait qu’il soit mort.

Il attaqua l’oghter par surprise, de nuit. Malheureusement pour lui, il rata son premier coup, et une lutte féroce s’ensuivit. Halthios, incapable de se battre, aurait probablement perdu de toute façon ; mais le combat s’étant plus prolongé que ne l’avait prévu le chaman, le bruit attira du monde. Le père d’Halthios, reconnaissant son fils, hurla et, brandissant sa hache de pierre, fonça sur le chaman et le décapita net.

L’oghter raconta toute l’histoire aux autres centaures. Impressionnés, ces derniers lui proposèrent de prendre effectivement la place vacante de chaman, même s’il n’avait pas vraiment l’âge. Deux mois plus tôt, Halthios eût accepté une telle offre avec joie ; mais après sa lutte contre l’ancien chaman, dans laquelle il n’avait guère brillé, les choses avaient changé et il avait compris plusieurs choses. Il fallait qu’il se contrôle mieux. Il fallait qu’il
apprenne réellement comment maîtriser les flux d’énergie. Il lui fallait partir.

A regret, sa tribu le laissa s’en aller. Beaucoup ne donnaient pas cher de la peau d’un oghter seul dans le vaste monde. Mais Halthios survécut. Il apprit l’existence de la grande école d’Elladat. C’est vers là qu’il mena ses pas. Il pourrait devenir chaman… mais plus tard.


Signes particuliers et autres :
Rien qui n’ait déjà été évoqué ; remettons juste l’accent sur la faiblesse physique d’Halthios et son incapacité à soutenir un effort prolongé.


Exemple :
Halthios clopina jusqu’à l’étang et s’agenouilla près du bord. Il poussa un soupir caverneux et plongea la main dans l’eau claire pour s’en asperger le visage. Sa marche n’était pas terminée, déjà il fallait repartir. Il saisit sa canne et se releva tant bien que mal.

« Courage. Je vais y arriver. Ils ne sont plus très loin maintenant. »

Et l’oghter se remit à marcher, inlassablement. Il sentait l’énergie vibrer au sein de la terre, sous ses pieds. Tant d’énergie, trop pour lui. Mais elle lui donnait la force de continuer à avancer.

« Halte ! »

Une voix caractéristique, celle d’un centaure. Le soulagement envahit Halthios et il se tourna vers le guerrier qui s’avançait vers lui, sourcils froncés.

« Oh, un oghter… Qui es-tu ?
- Halthios de la Lame de Roc, guerrier, répondit docilement Halthios. Vous venez de la Colline Pourpre ?
- Oui.
- Bien. Je cherche votre tribu depuis l’aube, j’avais entendu dire que vous étiez… dans les… par… »

Il tomba à genoux. Des étoiles lui dansaient devant les yeux. Ca y est, il avait dépassé ses limites une fois de plus. A travers une espèce de voile, il entendit le centaure appeler à l’aide, ses compagnons accourir, et sentit des bras le soulever. Encore une fois, il fallait qu’on s’occupe de lui, qu’on le protège.

Pour l’instant, il était toujours trop faible…





[Note : L'avatar est ce que j'ai trouvé de mieux pour le moment. Vous comprendrez aisément que ce n'est pas facile de trouver une tête correspondant à un tel personnage Razz S'il n'est pas beau et ne correspond pas très exactement à la description, donc... C'est normal Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Halthios de la Lame de Roc   Sam 30 Déc - 0:48

Bonsoir!
Race intéressante...Bon courage!
Enfin un élève de terre ^^
Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Halthios de la Lame de Roc   Sam 30 Déc - 14:21

viiiii !!!! un amiiii !
cheers Bienvenue, bon Rp !
Revenir en haut Aller en bas
Chirion Saw Ann
Professeur de potion
Professeur de potion
avatar

Race : Ange de la mort (apparence humaine)
Poste : Professeur de potions
Elément : Ombre / Wethil
Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Halthios de la Lame de Roc   Sam 15 Aoû - 1:08

J'ai pris le temps (si !) de lire ta présentation et je m'aperçoit que derrière celui qui s'annonce à moi comme n'étant pas du tout squizophrène se cache peut-être un redoutable joueur d'échecs ?
En tout cas, c'est un personnage dur à incarné que celui-ci. Il va falloir qu'Ann ajuste (ou pas ...) ses difficultés d'épreuves à son niveau d'endurence et de déplacements.

_________________

Ann vous propose d'aider Auroreal dans ses potions.
Si vous êtes d'accord, vous pouvez lui verser une goutte dans sa fiole
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halthios de la Lame de Roc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Halthios de la Lame de Roc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Lame d'epee
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Retou lame dayiti boumboum ou byen se yon pwovokasyon
» lame D'épée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Au tout début, il y eu ... :: Le Recensement... :: Présentations verrouillées.-
Sauter vers: