L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Indil Erelda

Aller en bas 
AuteurMessage
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Indil Erelda   Mer 3 Jan - 17:21

Nom:
Erelda

Prénom:
Indil

Age:
16 ans à son arrivée à Elladat. 17 ans maintenant.

Poste:
Elève, même si apprendre est la cadette de ses idées.

Elément:
Wethil

Maîtrise de votre élément:
Elle sait faire naître un brouillard obscur autour d'elle , qui peut lui servir aussi de bouclier ou de main à distance etc.. Elle ne s'est jamais préoccupée d'améliorer sa maîtrise et ne s'en sert qu'assez rarement.

Race:
De père hybride-félin, de mère vouivre.

Sexe:
Féminin paraît il. Et elle se ferait une joie de vous en faire une démonstration.

Description morale:Etrange. Lunatique, possessive envers ses amis Indil est folle et reconnue comme telle. Mystificatrice elle aime s'entourer de brume et de mystère, cachant derrière ses sourires bien des choses semble t il. D'un caractère très fort elle est aussi orgeuilleuse au possible et faisant peu confiance, elle ment comme elle respire et ne prends jamais ce qu'on lui dit pour la vérité. Passionnée lorsqu'elle fait quelque chose c'est jusqu'au bout, ignorant totalement le concept de demi-mesure ou de prudence, elle a tendance à se jeter droit dans le mur sans réfléchir. Charmeuse et charmante Indil apprécie de faire tourner les autres en bourrique surtout les individus de sexe masculin mais sans émotion. Elle adore sentir leurs regards sur elle et en joue avec délice et aucune pitié. Elle semble taillée dans la glace malgré le feu qui brille dans ses yeux. Peu franche elle aime tourner autour du pot pour mieux poignarder dans le dos, mais elle est aussi fragile, comme le savent ses amies...La mort de sa mère si proche a était une épreuve et Indil ne survivrait pas sous forme humaine à une autre perte. Elle a tendance à rejeter en bloc tout ce qui pourrait lui faire faire montrer une faiblesse, elle déteste la partie plus frêle d'elle-même. Car malgré tout, malgré sa folie et les airs qu'elle se donne, elle n'est qu'une jeune fille de 17 ans sans père ni mère, sans personne sur qui compter. Elle méprise les gens faibles qu'elle a pour habitude de manipuler et de tourmenter à son grès, aussi elle ne montre jamais les rares faiblesses épargnées par son esprit malade.
Sa folie. Indil rit souvent pour rien et voire pour tout, elle méprise la majorité des choses de ce monde et n'accorde qu'une très mince importance à la vie. Elle a toujours l'impression de vivre sur une corde raide et c'est l'adréaline qu'elle cherche avant tout, poussée par un amour du risque et du vice assez étrange. Les personnes à qui elle accorde la moindre importance sont assez rares, elle vit seule et dans son monde, les conséquences de ses actes lui sont totalement étrangères. Elle peut se mettre à pleurer comme à rire, et ses crises mettent parfois du temps à s'arrêter, riant ou pleurant durant de longs moments sans savoir pourquoi. Impulsive et soumise à ses émotions elle aime autant qu'elle déteste, se mettant en rogne pour un rien et oubliant ce qui l'a ému la veille. Elle n'a aucune pudeur, ignorant le sens même du mot.


Description physique:
Indil est de taille correcte, voire un peu grande: 1m65 peut-être un peu plus. Elle paraît d'une maigreur étonnante mais mange pourtant on ne peut plus correctement , simplement elle a gagné ça de sa mère et elle ne grossira jamais....Elle est taillée tout en finesse et en souplesse.
Ses yeux sont tout un spectacle et lorsqu'on voit Indil, que ce soit la première fois ou non on a toujours une réaction face à eux: sursaut, malaise...C'est au choix! En eux mêmes ils ne sont pas très étrange: bleu sur la périphérique de l'iris et plus on se rapproche de la pupille, plus ils sont verts, d'un vert jaunâtre. En vérité, le problème est la lueur qui y brille: de la démence pure et dure, une folie avouée et assumée avec un malin plaisir presque sadique.
Ses cheveux sont roux, épais et abondants ils forment une chevelure bouclée, de couleur de feu qui cascadent jusqu'au milieu de son dos à peu près, peut être plus haut. On y trouve parfois quelques brins d'herbes ou de paille et ils sont que peu brossés, trop emmêlés pour espérer un jour avoir l'air corrects, pourtant ils sont soyeux.
Le visage d'Indil est assez commun si l'on oublie ses yeux qui l'illuminent et occupent le regard de son interlocuteur: une peau d'une pâleur macabre, mais parfaite en raison de ses origines, un nez discret, des lèvres rose clair, un peu charnues mais souriantes. La jeune fille se tient toujours assez droite et en même temps nonchalante: l'assurance et la tranquilité d'un félin. Elle porte souvent des vêtements sombres, affectionnant les tuniques avec rarement des pantalons au-dessous mais aussi parfois des robes. Plus souvent court vêtue qu'autre chose, portant des chaussures que lorsqu'elle y est obligée, se contentant de robes de tissu fin ou une chemise d'homme s'arrêtant à mi-cuisses. Ses épaules portent toujours une courte capelin de laine noire qui est parfois remplacée par une cape de la même teinte. Ses doigts sont fins et pâles mais pas très longs, bien qu'allongés par des ongles qu'elle ne coupe pas, ajoutant à son allure féline ses "griffes".
Dernier détail et non des moindres: sur son front elle porte une précieuse escarboucle, la pierre est une améthyste d'une grande qualité, accrochée à une chainette d'apparence fragile en argent, la pierre étant monté sur un chaton de même métal.


Histoire:
Le père d'Indil était un hydride chat, sa mère une vouivre. Ces étranges créatures, un moment femme, un moment dragon bipède aveugle, voyant grâce à une escarboucle sur leur front sont d'une beauté...Pale, fragile, mais d'une beauté magnifique. Elles n'ont pas l'habitude de se marier, leur secret de demi-reptile serait trop rapidement éventé..Et puis elles aiment le mystère. C'est leur beauté insaisissable et leur mystère qui charme tant les hommes dit-on. Liana , la mère de la jeune femme n'échappait aucunement à la règle, mais est tombée folle amoureuse d'un hybride félin.

Il l'aimait aussi et durant quelques temps ils ont filtrés, naturellement. Et puis, c'était devenu sérieux et avec cette stabilité était venue la peur de la demande en mariage pour Liana. Aussi, du jour au lendemain elle disparut de la circulation, voyageant jusqu'à s'établir à une source d'eau quelques centaines de kilomètre plus au nord. Mais, après trois moi elle se rendit compte qu'elle était enceinte. Les enfants vouivres sont renommés pour être assez étranges: rares sont les hommes vouives et l'enfant ne peut être considérée de sang «pur», une vouivre entière que si elle est né de deux vouivres ou si elle est née par un soir de pleine lune..

Indil est née en pleine nuit mais durant une lune noire, un soir sans astre ni étoiles. Seulement demi-vouivre mais avec l'aspect physique de celles-ci. Durant les dix premières années de sa vie, sa mère l'éleva sans bruit, discrètement, à la source qui était devenue leur repaire, ainsi qu'à une autre vouivre qui les avaient rejointes quelques années après la naissance de la jeune fille. Son enfance, comme celle de tout enfant vouivre, fut donc assez solitaire mais encore plus pour elle: entre deux adultes vouivres qui appréciaient l'eau, alors qu'elle, s'était dans la fraîcheur de la nuit qu'elle trouvait abri. Mais nul ennui, nul évenement marquant..Indil a aujoud'hui du mal à se rappeller cette période, en dehors de la grande tendresse de sa mère, juste cette sensation d'être appréciée, d'être envahie d'une douce chaleur bienfaisante, de ne jamais être blessée ou meurtrie..

Mais à ses onzes ans, leurs habitudes furent violemment chamboulées. En effet, la jeune fille avait l'aspect des vouivres grâce à sa mère mais rien de plus et on ignorait où était passé son ascendance hybride. Mais, durant cette pleine lune et contre son gré, qu'Indil se métamorphosa pour la première fois en chat. En chat noir comme la nuit mais de grande taille et agile...L'enfant en demeura de longues nuits tourneboulées par ce changement étrange, ne se sentant plus a l'aise dans son corps d'humaine mais craignant celui de félin qui la terrifiait.

Sa mère avait beau lui dire que c'était normal, naturel qu'avec sa puberté venait le souvenir de son père elle n'en demeurait pas moins bloquée. Mais à chaque pleine lune son corps lui échappait et elle allait courir les bois, chasser quelques musaraignes et forlatrait dans les hautes herbes.
Au fil du temps, elle arrivait à ne plus être choquée par sa métamorphose mais haïssait toujours cette origine, elle aurait préférée se transformer en dragon comme sa mère et celle qu'elle considérait comme sa tante.

Sa tante partit quelques temps plus tard, elle s'était éprise d'un homme vouivre et ils étaient partis ensemble. Liana disait que c'était mieux ainsi, que leur peuple n'était pas fait pour vivre en communauté. Mais bientôt Indil ne vécut non pas en famille ni en communauté mais en solitude, en effet, sa mère mourut alors qu'elle venait de fêter sa treizième année. La vouivre cueillait des fleurs médicinales au sommet de leur cascade quand sa cheville ripa sur une pierre mouille et chuta, son crâne se cognant sur un rocher. Alertée, Indil se rua vers le corps de sa mère qui agonisait.. Celle-ci la supplia en quelques mots d'accepter son côté félin pour elle, et pour l'amour qu'elle portait encore et toujours au père. Tout en lui indiquant ses souvenirs pour le trouver.

Selon les rites, elle fit couler le corps de sa mère dans le cours d'eau et entreprit de remonter la piste de son père, cherchant à oublier son chagrin par le voyage. Mais elle avait énormément aimé sa mère, en étant très proche et elle était si jeune..Elle échoua, se laissant submerger par sa peine. Elle devint folle. Folle à lier, hurlant des nuits entières sous la lune, griffant son visage pur oubliant tout de son humanité.. Durant ces instants elle acceptait la partie féline de son corps, restant sous cet aspect pour se protéger. .Et par là même, par cette folie qui libérait son animalité, son âme prisonnière de son chagrin elle libéra son don..Sans mesure ni contrôle, s'entourant de nuit éternelle.

Elle erra deux longues années dans les bois, sans aucun contrôle sur elle-même. Elle ne maîtrisait plus rien et ne voulait surtout plus rien maîtriser. Elle était folle de chagrin. Néanmoins, au bout de ses deux ans, elle reprit forme et esprit humain, en même temps qu'elle rencontrait la première personne qu'elle put considérer comme une amie: Luinil, une étrange fille pas beaucoup plus humaine qu'elle, avec qui elle réussit, étonnament à sympathiser. Pourtant, dieux qu'elles étaient différentes. Luinil lui fut d'un grand secours, lui permettant de discerner dans sa folie ce qu'à Elladat, on appelle la magie Wethil. A contrôler ses métamorphoses, à les gérer et à les considérer comme un don, aussi. Une sorte de contact s'était établi entre eux, et elle lui aurait confier sa vie. Tout naturellement, un soir elle vient à lui parler de ce père, inconnu et si présent.

Elles se mirent à le chercher, la mère d'Indil n'avait jamais oublié où ils s'étaient trouvés, et le trouver fut facile. Indil laissa son amie pour rejoindre la nouvelle maisonnée de son père, le coeur battant à l'idée de faire connaissance avec lui. Craintive aussi, tous ses sens lui hurlant de prendre ses pattes à son cou, sous sa forme de chat, sous ce cocon protecteur. Mais elle lutta pour garder ses cellules soigneusement assemblées en bon ordre, en jeune et jolie vouivre rousse. Jusqu'à ce qu'elle découvre qu'il s'était marié et avait eu deux enfants de cette femme, de cette belle femme qui l'aimait et dont il était amoureux. Vivante. Comme les deux enfants. Vivants. Félins. Vivants. Indil ne résista pas et entra à nouveau dans une gigantesque crise de folie alors qu'elle avait repris ses eprits ces derniers mois. Quittant son poste d'observation, elle entra dans la maison, et y fracassa plus ou moins méthodiquement chaque meuble, sans se préoccuper d'être vue par ses habitants.

Au bout d'un long moment, épuisée par sa rage, elle s'évanouit au milieu des décombres. Son père s'approcha alors de son corps et aperçut l'escarboucle qui ornait son front de marbre. Dernier cadeau de sa chère mère. Il l'a reconnut instantanément et comprit, stupéfaite qui était l'étonnante jeune fille au milieu de son salon en miette. Un peu gêné et mal à l'aise, il expliqua néanmoins la situation à sa nouvelle femme, qui, compréhensive, accepta parfaitement. D'un commun accord, il déposèrent le corps inanimé dans un champ puis partirent..

A son réveil, Indil avait des morceaux épars de souvenirs dans le crâne, et sa raison reprise. Honteuse, elle rentra auprès de son amie qui lui ouvrit les bras pour la consoler. Plus jamais elle n'oserait revoir son père. Il lui fallait oublier sa famille.

Ou s'en créer une autre. Quelques jours plus tard, elle et Luinil rencontrèrent une troisième jeune fille, qui devinrent rapidement leur complice. Un soir, alors qu'elles cherchèrent une auberge où abritaient leurs membres engourdis de froid, elles tombèrent sur la cité de Kalinach. Sans le moindre sous , elles demandèrent, en raison de leurs dons élémentaires, asile en tant qu'élèves. Il leur fut accordé.

Depuis, Indil tente bon gré mal gré, de s'adapter aux autres, même si un grand feu un peu fou brille toujours au fond de ses yeux. Quelques rencontres hasardeuses mais avant tout un amour de la liberté..


Signes particuliers & autres:
Ses métamorphoses:
En pleine lune elle est obligée de se métamorphoser comme souvent la nuit, car elle est mal à l'aise sous apparence humaine la nuit..Plus on s'approche de la pleine lune moins c'est supportable jusqu'a être invivable. Durant la lune noire c'est le contraire..Le reste du temps elle contrôle ses changements physiques mais bien sûr sa folie reste palpable. Dès que quelque chose la met mal à l'aise, l'attriste profondément ou la met en danger, elle a tendance à se transformer pour y échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Indil Erelda   Jeu 4 Jan - 13:39

Bonjour!

Très jolie fiche avec un étrange personnage...
Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Indil Erelda   Ven 5 Jan - 22:42

jsuis bien contente de t'accueillir parmi nous

bienvenue à toi:p et bon rp
Revenir en haut Aller en bas
Jad kyot
Invité



MessageSujet: Re: Indil Erelda   Sam 6 Jan - 0:04

Bienvenu

J'aime beaucoup ton avatar Cool
Revenir en haut Aller en bas
Maëlyan
Wethil
avatar

Race : Vampire
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 65

MessageSujet: Re: Indil Erelda   Sam 6 Jan - 12:33

Personellement, si jpeux donner mon avis, j'aime beaucoups le personnage du fond en comble ^^
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Indil Erelda   Sam 6 Jan - 23:29

Je commence à croire qu'un mage sain d'esprit est une hypothétique chimère Smile
En tout cas, bienvenue parmi ce beau tas de complexés cheers

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: Indil Erelda   Mar 9 Jan - 22:17

Merci!

Et les mages sont des cinglés :p
Revenir en haut Aller en bas
Indil Erelda
Wethil
avatar

Race : Mi-vouivre mi-hybride félin
Poste : Elève
Elément : Wethil
Nombre de messages : 182

MessageSujet: Re: Indil Erelda   Jeu 7 Aoû - 0:33

Fiche éditée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indil Erelda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indil Erelda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erelda
» Erelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Au tout début, il y eu ... :: Le Recensement... :: Présentations verrouillées.-
Sauter vers: