L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Lun 23 Nov - 11:28

« D’un luxe et d’un confort exceptionnel, un endroit idéal pour avoir un excellent sommeil, surtout en plein jour, lorsque les bruits abondent, tellement il y a de gens qui passent dans la rue juste à côté… »

Bien que d'un pas léger, Emeraude perçue le bruissement léger d'un pas, parmi tant d'autre, carressant avec grâce le sol battus par les foulées humaines. Emeraude restait sage, même aux propos du Seeinar. Elle y répondit par un sourire amusé, devant une telle ironie.

Sans aucune considération pour l'individu elle plaça ses deux mains sous sa tête, yeux éteints.

Puis enfin, sentant toujours sa présence, elle rétorqua.

- Certes, un luxe que nos Seigneurs ne peuvent envisager. Ceux ci, hélas, méconnaissent le doux parfum de la simplicité. Ils risqueraient de se perre sans leur cravache et leur esclaves...

Imaginer un Seigneur ici, à ma place... Quel travail difficile que vous me réclamez. Ceux ci seraient sans doute possible, obligés de mener leur chambrée jusqu'en ces lieux... imaginez donc, il leur faut tout de même un minimum de confort ! Que de temps perdu pour ces gens ci occupés, que d'or envolé pour ce temps perdu. Ajoutons à cela, qu'ils risqueraient d'user quelque peu leur nobles parures. Non, je crois que cela est purement et simplement inimaginable...


Elle souffla doucement afin de respirer, puis repris

Quant au bruit, celui ci ne saurait vous déranger que si vous ne savez faire feu de cela... Est ce votre cas ?

Emeraude daigna enfin ouvrir les yeux, et comme elle l'avait fait pour Eseld, elle se redressa, assise sur le rebord de la fontaine, posant ses mains, nues, naturellement sur le rebord, l'observant, le scrutant, sans se gêner, de bas en haut... Puis...

- Où est donc votre amie, quant à elle, si aimable.

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mar 24 Nov - 16:29

La réponse de celle qui était encore une demi-inconnue pour Sanosaki le fit sourire, et il approuvait les affirmations d’un simple signe de tête, yeux fermés, toujours son grand sourire aux lèvres.



« C’est bien évident qu’ils ne sauraient s’en passer, les pauvres! lâcha-t-il, toujours ironique, avant de prendre une petite voix aiguë telle celle d’une dame outrée. Ma pauvre robe en sera massacrée! Et qui viendra me prévenir de l’arrivée de mon vendeur de collections au château? Et mon carrosse ? Il ne pourra jamais venir me chercher ici! »



Il imitait le ton de voix et l’espèce d’accent des nobles à merveille, le tout renforcé d’une mimique très représentative qui démontrait qu’il avait un minimum d’expérience avec les nobles seigneurs. Cependant, il n’avait pas servi les seigneurs, ceux qu’il avait vus, il les avait anéantis à jamais…



Quant au bruit, celui ci ne saurait vous déranger que si vous ne savez faire feu de cela... Est ce votre cas ?



Il considéra la question avec sérieux, délaissant son air de noble horrifié. Cependant, il n’eut même pas besoin de réfléchir à la réponse, elle lui venait à l’esprit tout naturellement.



« Que je dorme ou pas, le fait est que j’entends, sens et ressens tout ce qui se passe autour de moi avec la même distinction. C’est tout un apprentissage que d’en faire fi, et je ne me risquerais pas à vous mentir en disant que je ne me soucie pas de tout ce qu’il y a autour de moi. Au contraire, c’est un outil, qui me permet de dormir en paix tout en étant capable de monter la garde, ou tout en surveillant ce qui se passe autour. Ça m’a sauvé la vie bien des fois… Donc, je ne dirais pas que j’en fais fi, mais plutôt que c’est devenu normal pour moi d’entendre tout un vacarme pendant que je dors. »



Elle l’observait, visiblement, et il se demandait bien quelle allait être la prochaine question, parce qu’il était trop distrait par toutes les effluves qui commençaient à arriver à son nez depuis de nombreuses rues à proximité. Dompter l’animal en lui était une autre chose quasi impossible à faire. Il valait mieux apprendre à vivre avec.



- Où est donc votre amie, quant à elle, si aimable.



Il fit un tour sur lui-même, la question lui rappelant la raison pour laquelle il était parti de l’endroit où il se trouvait quelques minutes plus tôt.



« Honnêtement, je n’en ai absolument aucune idée. Cependant, comme elle est la pire lécheuse de vitrines que je connaisse, je me dis qu’elle doit être partie quelque part baver devant les boutiques qui vendent des vêtements… »



Il soutint sa réponse en haussant les épaules.

« Ah, je me demandais, vous la connaissiez la bonne femme qui est venue vous voir un peu plus tôt? Elle me regardait avec un air bizarre… »

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Jeu 26 Nov - 12:53

Il soutint sa réponse en haussant les épaules.

Emeraude fut bien surprise de la réponse nettement ironique de Sanosaki. Personnage vraiment étrange... que son amie avait présenté comme un Seigneur, qui riait des Seigneurs. Etait il déchu pour avoir tant de rancoeur envers ceux auxquels il appartient? Avait il servi les siens ? Que c'était il passé ? Elle l'écoutait, cachant sasurprise.

Puis, elle répondit.
- Faire feu du bruit n'est pas l'ignorer, c'est passer outre. S'en servir, sans en donner l'impression.

Emeraude se releva, se frotta qq peu afin de s'époussieter, puis posa son regard sur Sanosaki. Il semblait humer l'air... Emeraude, l'ayant observé avec précision, présentait les sens développés de l'être blanc. Excepté peut être son regard qui semblait brûler sous la lumière du jour.

- Eseld ? Oui...une personne de confiance. Rare. Si elle vous a regardé, il n'y a rien d'étrange à cela... vous ne passez pas inapperçu, et encore moins en compagnie d'un vampire. Ne lui demandez jamais de vous demander votre itinéraire, mais pour le reste, elle sera sans doute possible votre source la plus sure.


Emeraude pointa d'un signe de tête une direction perdue.

- Vous pensez qu'elle est nez collé aux vitrines ? Je vous indique le chemin ou vous y emmène ?

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mar 29 Déc - 21:20

*Je dois avoir l’air d’un étrange bonhomme…*



Il songeait à cela tout en écoutant son interlocutrice d’une oreille partiellement distraite.



- Faire feu du bruit n'est pas l'ignorer, c'est passer outre. S'en servir, sans en donner l'impression.



Sans même qu’il ait besoin de se concentrer sur les paroles qu’il venait d’entendre, sa tête avait tout enregistré.



« Dans ce cas, on peut dire que je fais feu du bruit. Vous m’excuserez, je ne connaissais pas l’expression. C’est très intéressant pour moi d’apprendre ce que cela signifie, je vous en remercie. »



L’autre se releva, et ôta les quelques poussières qu’elle pouvait avoir sur elle. Il réprima une grimace alors que, au même moment, un odeur fétide parvenait à son nez.



« Ça, ce n’est pas l’odeur de l’ingrédient d’un repas… On dirait vraiment qu’ils ont fait rôtir un monstre… »



Cependant, ce détail lui paraissait peu important pour l’instant, puisqu’il cherchait sa consœur, et qu’il avait encore des questions à lui poser. Et voilà qu’on lui proposait de l’aider à la trouver…



« À vous de décider. Si vous avez autre chose de plus important à faire, dans ce cas indiquez-moi simplement la route à suivre, sinon, sentez-vous à l’aise de me montrer le chemin… Si je puis m’exprimer ainsi…Quant à l’autre, je retiendrai bien son nom, on ne sait jamais… Mais je m’abstiendrai de laisser échapper un quelconque commentaire… »



Il se racla bruyamment la gorge, un sourire narquois aux lèvres, mais ne fit rien de plus, et ne dit rien non plus.

« Merci de l’offre, ça m’aidera à la chercher, parce qu’il y a plein d’odeurs qui viennent de partout et qui m’empêchent de la trouver, et je ne connais pas la ville, bien que je devrai bien aller l’explorer un peu… Ce que je ferai probablement de nuit, puisque ce sera beaucoup plus calme… Trêve de bavardages! Je vous écoute, ou je vous suis. À vous de choisir. »

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mer 27 Jan - 19:45

[ hrp : dslé pour la réponse tardive, les "activités" ne m'ont pas manquées ces derniers temps ! ]

Le "Prince" avait une attitude de plus en plus "royale"... non dans ses imitations, mais dans sa politesse naissante, et, ce qui intrigua Emeraude, dans son nouvel intéret : apprendre.

Mais cet aspect disparu de nouveau subitement au travers une réflexion populiste : rôtir un monstre.


Ceci étant, l'odeur n'auséabonde n'échappa point à la jeunette, qui au même moment, pinça du nez. Rôtir un monstre ? Humm, Eme croyait plutôt en l'existence d'un proche fumier citadin... le régent de Kalinach n'avait il pas instauré une périodicité pour brûler les déchets ? ... Qu'en savait elle ? Emeraude s'était échappée un long moment de l'embrassement des murs de Kalinach.


Sanosaki enchaîna en la conviant à "sa promenade". Retrouver ensemble son amie, ou pointer du nez les vitrines commerçantes.

Emeraude ne répondit que par un regard et un pas déterminé. Voyant que Sanosaki ne la suivait pas, elle se retourna et dit :

" Vous venez ? On ne fait pas attendre les demoiselles quant on est poli" Smile

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mar 2 Fév - 16:30

L’odeur, bien que fétide, éveillait inexorablement quelque chose en Sanosaki, comme si elle lui avait été familière en quelque part. Et il continua de humer l’air, oubliant un peu son interlocutrice, plongé dans ses pensées. Il cherchait où et quand il avait bien pu sentir une odeur pareille. En fait, il savait, mais il se refusait le droit de penser à cette possibilité, il se refusait le droit à cet espoir.

*Ça ne peut pas être lui, il doit être mort comme tous les autres…

– Ena a bien survécu, elle, fit la voix éraillée qui tenait compagnie à la sienne. Il est bien plus fort qu’elle, alors pourquoi il n’aurait pas pu survivre lui aussi?

– S’il avait survécu, ç’aurait voulu dire que tous les autres ont survécu aussi, et tu sais très bien qu’on a cherché pendant des mois sans retrouver la moindre trace d’eux nulle part.

– Ils sont peut-être tous ici, et c’est pour ça que tu ne pouvais pas les revoir avant…*



Il ne portait plus attention à la jeune femme qui l’attendait, perdu dans ses pensées et son dialogue intérieur. Elle l’appela, ce qui provoqua chez lui un petit sursaut. Elle semblait vraiment déterminée.



« Désolé, répondit-il en se dirigeant vers elle. Je songeais à quelque chose qui ne risque pas de se produire de sitôt. »



L’odeur le dérangeait vraiment. Aussi décida-t-il de la chasser.



« Attendez-moi juste encore quelques instants. »



Il se concentra, faisant lever une brise fraîche qui eut tôt fait de chasser l’odeur nauséabonde, et il vit et sentit plusieurs passants qui étaient bien contents que l’odeur très dérangeante ne s’estompe. Un sourire de satisfaction étira les traits presque félins du jeune homme.



« C’est bon, on peut y aller, maintenant. J’ai fini de vous faire attendre, mademoiselle. »

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mar 2 Fév - 21:34

Bien qu'Emeraude ne se tenait ni debout, ni bras croisés devant elle, ni l'air boudeur, celle ci commençait à s'impatienter. Quoi ? Que faisait Sanosaki ? Il révassait... sur quoi ? Emeraude avait elle une si jolie silhouete ? Beurk, cette idée fut vite estompée, rayée, griffonée de l'esprit féminin. Non, mais alors ? L'odeur peut être? Mais alors pourquoi restait il sur place ! Etait il attiré par les odeurs putréfiantes et nauséabondes ? Pour une fois, Emeraude ce souciait de cette possibilité, car la réciproque viendrait à dire qu'Emeraude puait... aussi simple que cela... Machinalement, la jeune fille jeta un regard sous ses aisselles... un marron foncé venait entacher sa tunique cerisier clair... Son esprit percuta étonnement vite pour celui d'une jeune fille insoucieuse... peut être que sa réciproque se confirmée...

Sanosaki reporta le regard sur Emeraude. Il semblait envouté par des souvenirs lointains... puis, dans un instant de clarté spirituelle, il reprit possession de son esprit... a priori.



« Désolé, répondit-il en se dirigeant vers elle. Je songeais à quelque chose qui ne risque pas de se produire de sitôt. Attendez-moi juste encore quelques instants. »

Ces propos à peine achevés, que Emeraude se snetait comme allégée ... allégée? La lourdeur de l'air s'était évaporée... elle semblait purifiée... Que s'était il passé ?

Emeraude toisa Sanosaki... compris.
Elle porta ses poings à ses hanches, l'air faussement furaxe.
Furaxe, car elle n'appréciait pas du tout l'idée de partager la maîtrise de l'air avec cet individu.
Faussement, car cela viendrait mettre à bas sa théorie : peut être que cette "créature" n'était pas attiré par les "choses" puantes et nauséabondes...


« C’est bon, on peut y aller, maintenant. J’ai fini de vous faire attendre, mademoiselle. »

A ces propos, Emeraude tourna les talons sur un mouvement d'épaules, sans mot dire... il ignorait certainement le "hic" d'Emeraude, sa maîtrise partielle de l'élément.

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Ven 12 Fév - 16:03

Bien qu’il eut chassé l’odeur de l’air, il en conservait cependant le souvenir, et très précieusement. Malgré lui, il espérait retrouver un autre des siens, malgré lui il croyait de nouveau que ses confrères et consœurs avaient survécu. Aussi se promit-il de faire quelques recherches une fois qu’il aurait retrouvé Ena. À elle, il avait encore des questions à poser.



Ce fut alors qu’il chassait l’odeur qu’il vit l’expression de son interlocutrice changer. Elle semblait même furieuse, et nulle part dans son esprit, maître absolu de son propre corps et de ses réactions, il ne trouva de raison évidente à cette réaction.

Sa tête ordonna à son corps de cacher toute réaction, mais il en convint qu’il ne saurait rien s’il ne questionnait pas celle qui lui servirait de guide dans cette cité qu’il ne connaissait pas encore assez bien pour pouvoir s’y retrouver aisément. Or, sa curiosité le pressait de savoir, il adorait savoir plein de choses, peu importe ce qu’elles étaient.



« Vous semblez frustrée, soudainement, fit-il lorsqu’un sourire vint soudainement étirer ses lèvres, au moment même ou une pensée qui lui paraissait plutôt amusante lui traversa l’esprit. Seriez-vous par hasard fâchée que j’aie dissipé l’odeur? Je n’aurais jamais pensé que vous puissiez la trouver agréable, mais on ne sait jamais… Il y a des gens que ça ne dérange pas le moins du monde… »



Tout de même, il ne se faisait pas à l’idée, mais il espérait ainsi obtenir une réponse à son questionnement : qu’est-ce qui expliquait la réaction de la jeune femme?



Mais, d’un autre côté, il désespérait de jamais comprendre ce qui se tramait dans la tête d’une femme, et justement, son interlocutrice en était une.


*Peut-être que je ne le saurai pas non plus… Il y a des gens à qui on fait dire ce qu’on veut savoir avec une question quelque peu baveuse et détournée qui les choque. Du coup, ils disent tout ce qui peut contredire l’affirmation qu’on vient de faire… Mais elle, elle ne m’a pas paru du genre à se fâcher à ce point… Bah, on verra bien… Peut-être que ça va marcher, et que la vraie raison de cette soudaine frustration sortira au grand jour...*

L'une de ses mains vint gratter l'arrière de sa tête, non pas du bout des doigts et avec les griffes, mais plutôt avec les jointures des doigts, puisque, et il le savait bien, sinon, il se serait ouvert d'horribles plaies qui auraient saigné à n'en plus finir. Ou du moins, jusqu'à sa mort.

Le geste n'en paraissait pas moins étrange, et un passant le dévisagea avec un drôle d'air lorsqu'il l'aperçut.

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Sam 3 Avr - 15:54

Emeraude avait tourné les talons et fermé son ouïe à Sanosaki... Gaillard maigrichon au manteau pesant... vraiment choquant. Il n'y avait rien de plus insultant pour la jeunette que de posséder un point commun avec lui... et qu'est ce qu'il était lent !! Il voulait la retrouver son amie ou les règles du jeu avaient changé : c'était à elle de nous retrouver. Quoiqu'il en soit, Emeraude s'en fichait quelque peu... elle aurait préféré semer Sanosaki que de semer son amie. Plus aimable celle ci...

Non, Emeraude n'était pas du tout agacée par ce gentleman... et en plus elle était de mauvaise foi...

Elle avancée en direction des boutique, prêtant tout de même attention au pas de Sanosaki, quelques mêtres derrière elle... il était bien ainsi...

Elle se retourna pour l'observer un instant.

- Trouvez vous que c'est agréable de marcher à dix mètres l'un de l'autre?
Ne voulez vous pas me conter vos histoires héroïques que je suspect?? Je m'ennui là !


Décidément !!

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Lun 5 Avr - 1:32

L'une des choses que Sanosaki avait, depuis sa plus tendre enfance — notez bien que le mot "tendre" est fort inapproprié à sa situation —, toujours adorée consistait en l'action de feindre être niais. Ou lent à la détente. Cela, et faire sans cesse des tas de commentaires désobligeants ou empreints de sarcasme. Tout pour irriter les gens, quoi. Douce vengeance...

Mais, cette fois, il ne l'avait pas fait tout à fait intentionnellement. Certes, peut-être aurait-il très bien pu se creuser les méninges pendant quelques secondes, voire quelques minutes de plus et trouver la réponse lui-même, mais sa première réaction avait été une incompréhension totale de la situation, ou plutôt de la réaction de celle qui le guidait. Il en était encore à ses réflexions lorsqu'elle l'en tira d'une question, et il vit qu'elle s'était retournée pour l'observer.

Trouvez vous que c'est agréable de marcher à dix mètres l'un de l'autre?
Ne voulez vous pas me conter vos histoires héroïques que je suspect?? Je m'ennui là !


Le jeune homme leva un sourcil.
"Vous me semblez quelque peu agressive... et puis, je n'ai pas envie d'envahir votre espace vital, qui sait ce qui pourrait m'arriver..."

Ce fut à ce moment qu'il eut une espèce d'illumination. Il fallait bien qu'il cesse de penser à quelque question pour en trouver la réponse.

"Peut-être qu'une quelconque bourrasque déferlerait sur moi jusqu'à m'en trancher la gorge, je ne sais pas..."

Il trouvait un plaisir fou à prendre une question ou un commentaire et à le/la diviser en deux pour mieux y répondre séparément, parfois même comme s'il n'avait pas compris que les phrases qui se suivent ont souvent un lien entre elles. Un lien de sens très important.

"Je ne sais même pas qui vous êtes. Vous connaissez mon nom. Je ne peux même pas deviner le vôtre. Heureusement, ou malheureusement, je ne tiens pas trop aux leçons que mes parents m'ont enseignées, je ne vous aurais même pas adressé la parole."

Et puis, on saute du coq à l'âne.

"Moi, des histoires héroïques? Mais qu'est-ce qui vous fait penser que j'en aurais à raconter?"

Et il répondait avec un air digne d'un voleur qu'on accuse par pur hasard d'un vol qu'il a commis, mais qu'il a tellement bien réussi qu'aucune trace trahissant sa présence ne subsiste: en jetant un coup d'oeil autour, comme s'il n'était pas trop sûr que c'était à lui qu'on s'adressait. Son air s'assombrit en quelques secondes.

"Je me trouve plutôt dans la catégorie anti-héros. Celle des "méchants". Même si je ne pense pas que le "bien" et le "mal" existent réellement ou aient déjà existé."

Il haussa les sourcils tout en hochant la tête de droite à gauche et en pinçant son oreille criblée d'anneaux dorés, argentés, rouges et noirs. Il jaugeait ses prochaines paroles.

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Lun 12 Avr - 11:15

Sanosaki Tjideh a écrit:
"Vous me semblez quelque peu agressive... et puis, je n'ai pas envie d'envahir votre espace vital, qui sait ce qui pourrait m'arriver..."Peut-être qu'une quelconque bourrasque déferlerait sur moi jusqu'à m'en trancher la gorge, je ne sais pas..."

Peut être en effet... mais Emeraude continuait à l'attendre en se demandant si l'energumène s'avait ou non allier pas et parole... allait il oui ou non la rejoindre ?

- Ne vous inquietez pas trop pour cela... j'aurai su le faire, il y a longtemps que celle ci vous aurait emporté.

Est ce là une façon aimable de dire à son poursuivant qu'il ne savait pas où il mettait les pieds ? Ou bien, une façon de nier son potentiel ? Emeraude avait toujours su reconnaitre un Lind d'un Naur, d'un wethil, d'un amar, d'un cala... mais surprise par le personnage, elle s'était sur le coup laissée devancer. Elle préférait encore apparaître nue devant lui que de partager une quelconque connaissance.

Elle soupira. Il continua


Sanosaki Tjideh a écrit:
"Je ne sais même pas qui vous êtes. Vous connaissez mon nom. Je ne peux même pas deviner le vôtre. Heureusement, ou malheureusement, je ne tiens pas trop aux leçons que mes parents m'ont enseignées, je ne vous aurais même pas adressé la parole."

Elle leva les yeux au ciel. Elle avait devant elle un véritable adolescent . Elle ne savait même pas ce qu'elle fichait là. Mais au moins, elle était sûre d'une chose : il ne lisait pas dans les pensées ! Heureusement pour lui... Emeraude n'était pas sure qu'il aurait apprécier l'ensemble de ses pensées.

- Même pas pour vous excuser "difficilement" de votre bousculade ? Ne me présentez jamais vos parents, cela vaut mieux pour vous comme pour moi.
Quant à mon nom, pourquoi vous le donnerai je ? Je pense pas acquérir votre sympathie, qui disons le, m'est égal, par le simple fait que vous possédiez mon nom. Appelez moi comme vous le voudrez, si ça vous chante, mais je ne trouve aucun intérêt à me présenter à vous. Vous risqueriez même de me poursuivre, et je n'y tiens guère...


Sanosaki Tjideh a écrit:
"Moi, des histoires héroïques? Mais qu'est-ce qui vous fait penser que j'en aurais à raconter?"
"Je me trouve plutôt dans la catégorie anti-héros. Celle des "méchants". Même si je ne pense pas que le "bien" et le "mal" existent réellement ou aient déjà existé."



- Vous méprenez vous ? comment peut on être un "méchant" si il n'y a ni bien ni mal, ni gentil ni méchant. Quoique là n'était pas ma question, sachez que je ne suis pas manichéenne...

Quant à votre amie... êtes vous sur qu'elle se trouve dans la galerie marchande ?

Emeraude, avait un doute. Alors que Sanosaki pensait loin derrière elle, avant qu'elle ne le tire de ses pensées, Emeraude, flairant les devants, avait émis un léger souffle parcourant les ruelles, palpant les silouhettes, sans reconnaître celle de la demoiselle.

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mer 14 Avr - 15:26

La réponse de la jeune fille à son commentaire au sujet de son nom fit sourire le Sseinaar, un grand sourire qui révéla des dents quelque peu pointues, mais surtout… on ne peut plus blanches…



Mais, lui dire qu’il pouvait l’appeler comme il voulait… Ça n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd!



« Ah, mais qu’est-ce que je vais m’y plaire! Mais comme je suis immature! Un vrai adolescent! »



Il porta sa main à son front, cachant son seul œil comportant une pupille. Il riait presque.



*Reste calme… Ne nous énervons pas, tout de même...*



Il reprit le contrôle total de son corps et de son esprit en quelques secondes, et redevint subitement sérieux. Son interlocutrice avait eu le temps de réagir à un nouveau de ses commentaires, et, visiblement, il y avait une petite clarification à y apporter. Comme quoi on ne peut pas toujours être totalement clair, quand on s’exprime.



« Les autres me placent, ou plutôt me plaçaient dans la catégorie des « méchants ». Moi, comme je l’ai dit, je ne crois pas qu’il n’y ait réellement de « bons » ni de « mauvais », mais les miens et moi n’étions pas très appréciés sur ma terre natale. »



Il se souvint du commentaire qu’elle avait fait à propos de ses parents.



« Ceci dit, concernant mes parents, j’abonde dans le même sens que vous, mademoiselle. Il vaut mieux que vous ne les connaissiez pas. Voir ma mère signifierait que vous venez de voir le fantôme d’une femme à moitié-folle, et elle essaierait probablement de vous voler votre corps. Quant à mon père, la seule chose que je puis en dire est qu’il est ce qu’on peut appeler un monstre. Hideux. Repoussant. Cruel et inhumain. Vous aurez deviné que ce n’est pas la meilleure ni la plus agréable rencontre à faire. »



Il s’arrêta près de celle qui le guidait et huma l’air.



Quant à votre amie... êtes vous sur qu'elle se trouve dans la galerie marchande ?



Il jeta un coup d’œil aux alentours, puis leva de nouveau le nez et ferma les yeux. Il demeura ainsi pendant quelques instants. Lorsqu’il ouvrit de nouveau les yeux, il jeta un regard à la jeune fille.



« Elle l’était il n’y a pas trop longtemps, mais j’ai perdu sa trace… »



Le jeune homme demeura immobile pendant quelques instants, fixant un passant qui s’approchait, concentré. Ce ne fut que lorsque le marchand se trouva à sa hauteur que Sanosaki réagit, et lui bloqua brusquement le passage d’un bras.



« Qu’est-ce que vous voulez? fit le passant, surpris.



– Je voulais simplement savoir si vous aviez vu une assez grande jeune femme aux cheveux bruns bouclés et au teint pratiquement doré.



– Le bâtiment là-bas, s’empressa de répondre l’autre. C’est là que je l’ai vue! Bon! Je peux disposer?



– Bien sûr. Désolé de vous avoir importuné. Passez une belle journée… »



Il se tourna vers la jeune fille, cherchant encore un nom par lequel il pourrait l’appeler, et lui pointa le bâtiment indiqué par le marchand. On le voyait facilement au loin.

« Sauriez-vous me dire de quel bâtiment il s’agit? Il semblerait que cela soit ma prochaine destination… »

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Lun 19 Avr - 15:42

La ruelle offrait au passant un large choix de commerces en tout genre. En passant de l'aubergiste au cordinnier, du cerrurier à l'apothicaire, du forgeron au bijoutier, du libraire au drapier, du boulanger au marmitton, du poissonnier au barbiste... Pour cela, aucun doute, Kalinach devait bien être une des plus importantes, sinon la plus importante, des citées frappée par la traversée d'Emeraude. On y trouve de tous en tout genre. Et si l'on savait où chercher, les perles cachées au genre humain dévêtu de tout potentiel, ne se faisaient pas rares aux yeux des élémentaires.

« Sauriez-vous me dire de quel bâtiment il s’agit? Il
semblerait que cela soit ma prochaine destination… »

Des boutiques, Emeraude connaissait les enseignes de long en large. Ce qu'elles cachaient exactement dans leur ventre demeurait un mystère délaissé. Emeraude ne se collait que peu aux vitrines. Pourquoi ? Elle haïssait la foule, l'agitation.

"Hhhummm... sauriez vous me dire où est "là bas" "?

Là bas. De sa petite taille, Emeraude pouvait tout aussi bien voir l'ensemble des boutiques particulièrement bien agencées, l'ambassade quelque peu surelevé, la forêt plus au fond, les plaines à l'opposé, et l'école, figée droit devant eux. Question insolite où les réponses ne manquaient pas. Un seul lieu semblait se cacher à ses yeux, les portes de l'ombre, des cryptes autrefois gardées par le Sieur Simhour. Il y a bien longtemps qu'Emeraude n'avait pas croisé son chemin... elle ne s'en portait pas plus mal.

Emeraude s'était retournée vers son interlocuteur. Interlocuteur qui pour une fois n'eu pas le plaisir de voir dans la réponse de la jeune fille l'ironie habituellement échappée. Elle attendait simplement, regard plongé ds le siens, l'instruction qu'il pourrait lui donner.

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Lun 24 Mai - 5:54

[HRP: Désolée pour l'attente, j'avais déjà tout écrit mon post, j'avais uniquement oublié de l'envoyer... Je croyais que je l'avais déjà posté...]


Il fut surpris par l’attitude de la jeune femme lorsqu’elle lui répondit. Il s’attendait à ce qu’elle sache d’où il parlait. Il s’attendait à ce qu’elle soit ironique, ou qu’elle se montre sèche. Mais ce ne fut pas le cas. Il vit dans son visage un quelconque tressaillement, un minime changement, comme si elle eut songé à quelque chose de peu agréable. Elle le fixait dans les yeux, attendant qu’il lui réponde. Il lui lança un regard interrogateur, curieux de savoir à quoi ou à qui elle songeait.



Afin de tenter de pouvoir mieux lui répondre, il rompit le contact visuel et étira un peu le cou pour tenter de voir mieux encore le bâtiment devant lui. Cependant, sa piètre vue ne lui permettait pas de voir beaucoup de détails, mais, surtout, la distance qui le séparait de ces bâtiments, et l’emplacement de celui où il devait se rendre par rapport aux autres se situant dans la même section de son champ de vision.



Ce qui était normal, pour une personne ne voyant que d’un œil.



« Je ne saurais vous dire, ma très chère presque naine, à quelle distance exactement il se trouve. Je sais juste qu’il est quelque peu surélevé par rapport aux autres bâtiments. »



Son esprit un peu tordu en avait profité pour insérer une petite provocation. Après tout, ne l’avait-elle pas autorisé à l’appeler comme il voulait?



« Et je crois bien que je devrai me dépêcher, car je ne sais pas ce qu’elle cherche, mais, la connaissant, elle ne restera probablement très longtemps où elle se trouve. »



Il continuait d’être songeur, et fixa le paysage devant lui. Toutefois, le minimum de tact dont quiconque devait selon lui faire preuve exigeait de lui qu’il ne dise rien à propos de ce qu’il avait remarqué..

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Emeraude
Lind
Lind
avatar

Race : "Alfe "
Poste : Maraudeuse
Elément : Lind
Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Ven 11 Juin - 18:04

[ya pas de souci;)]



Quelque peu sur-élevé... juste à ces mots, elle souffla... et murmura un "mauvaise pioche" sorti d'on ne sait où ...
En un coup de vent, ses yeux montèrent au ciel avant de redescendre...
En un coup de vent, ses épaules s'étaient comme affaissées puis redressées...
En un coup de vent, elle chouta dans un cailloux... qui lui ne revint pas.

Emeraude n'avait même pas relevé la bassesse des propos du "Charmant Prince Courtoi Eduqué Hardi ... " Sanosaki. Il n'en valait pas la peine.


" Connaissez vous, à tout hazare ... " Emeraude parlait en remuant l'air de ses mains "... Lyre de Vertu... Je ne dis pas qu'elle en vaille plus la peine que vous... mais... et votre amie, la connait elle ? Parce que dans ce cas, suivait la route : tous les chemins mènent... à l'Ecole d'Elladat. A croire que la ville s'est construite autour..."



"elle ne restera probablement très longtemps où elle se trouve."



Une envie traversa l'esprit d'Emeraude. Il était ... pressé?

"Quant à moi... j'aimerai bien siroter un peu..."

Main devant les yeux, elle tourna sur elle même pour chercher un coin d'ombre... Ah ! Là... sous le Grand chêne... Manquait juste une table et une chaise... comme un reflex, elle déplaça l'air dans le but unique d'avoir une chaise et une table sous le grand chêne, se servant sans peine des tables mises à l'extérieur, de l'Auberge... mais alors qu'elle allait satisfaire ses désirs... elle songea à Sanosaki... autant rester neutre à ses yeux. C'est plus prudent. Après tout, Eme ne le connait pas, et rien n'est attrayant chez lui... Emeraude se ravisa, comme si de rien n'était, en tournant les talons vers ce Grand chêne...

Puis elle regarda un instant Sanosaki ...

" Quoi ?"

Il n'avait rien dit, même pas bronché. Elle n'avait même pas fait attention à ce qu'il faisait... elle avait juste eu envi de dire "Quoi ?"

Atteignant son arbre, elle héla un garçon de l'Auberge...

" je vous prendrai un sirop, une liqueur, ce que vous voulez, mais à l'Anis ... c'est ma seule exigence "

Le garçon se serait surement posé mille questions s'il l'avait pu... mais là, c'était trop lui demander...

Puis Emeraude se fit fauteuille du tronc de l'arbre... et de nouveau, en regardant Sanosaki...

"Quooiiiii? "

_________________






"Le temps qui passe est ton pire ennemis. Il révèle tout.
Bavard qui parle sans y être interrogé. "




 
Revenir en haut Aller en bas
Sanosaki Tjideh
Apothicaire
avatar

Race : ....
Elément : Lind
Nombre de messages : 49

MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   Mer 30 Juin - 5:23

Sanosaki fixa son interlocutrice, écoutant sa réponse.

*Elladat… Jamais entendu parler… Je demanderai à des passants, histoire de ne plus importuner cette…je-ne-sais-trop-quoi.*

Il hocha tranquillement la tête, enregistrant les informations. Il ne connaissait pas non plus cette Lyre de Vertu à laquelle la jeune fille faisait allusion.


*Ça commence bien…*


Comme elle lui avait témoigné son désir de siroter quelque chose à une auberge, le Sseinaar conclut qu’il valait mieux trouver quelqu’un d’autre pour l’aider. Ce fut alors qu’il la vit s’exclamer :

" Quoi ?"


Il haussa les sourcils de surprise, mais également d’incompréhension. Une telle réaction le laissa perplexe, et il fixa son interlocutrice d’un regard étrange. Ça n’était pas à cause de ce qu’il avait dit, il s’en doutait bien. La raison de cette question composée d’un unique mot demeurait inconnue pour le Sseinaar.


*Je n’ai rien fait pour susciter une telle réaction, pourtant… En tout cas... Il me semble...*

Il ne bougea pas, et la regarda simplement héler un garçon pour se faire servir une boisson. Il ferma ensuite les yeux, se concentrant sur les odeurs qu’il percevait, mais aucune n’était celle de son amie. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il vit que la demoiselle s’était assise au pied de l’arbre le plus proche, sa boisson en main. Elle le fixa et, une nouvelle fois :

"Quooiiiii? "

Il inclina un peu la tête, relevant le menton et plissant légèrement les yeux.


« Je peux savoir quel problème vous avez? Je me trouvais étrange, mais j’ai
bien l’impression que vous pourriez me dépasser, sur ce point… Et je dois
avouer que cela me surprend beaucoup… »

_________________
Le bien et le mal n'existent pas.
Ce ne sont que des jugements que les Hommes font des actions de leurs pairs.
Toutes les victoires, toutes les progressions se sont faites au détriment de quelque chose.
Tout ce qui aide certains finit par nuir à d'autres, que ce soit dans l'immédiat ou cent ans plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errant comme un chien sans maître... [Émeraude]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Luvia, une louve pas comme les autres
» [X] Aphrodisiac. [Max] [X]
» un auror sans baguette, c'est comme du quidditch sans balais - Aaron
» Ces journées sans toi sont comme un ciel sans étoile, vides. [Plume & Joji Baka][END]
» Comme une fleur sans ses racines ? ( Dertar ) [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: La Citée :: Commerçants et Artisants-
Sauter vers: